NATION, le dernier bastion ?

Publié par NATION le

Au rythme où se succèdent les attentats en Europe, il va devenir difficile de ne pas se répéter.

En fait, il faudrait simplement que nos populations se mettent à réagir et à faire pression sur nos “dirigeants” pour que ceux-ci prennent enfin les mesures nécessaires pour combattre efficacement le terrorisme islamiste !

Pour se faire, il faut qu’elles aient des listes électorales qui représentent leurs aspirations d’ordre, de sécurité et de combat sans concession contre le terrorisme islamiste. Des listes comme NATION !

Il faut aussi qu’il y ait un mouvement prêt à défendre de tels principes dans la rue. Là aussi, un mouvement aussi actif que NATION.

NATION qui, hier encore et quelques heures avant le nouvel attentat de Londres, était empêché par la police de déployer un calicot contre l’islamisme en plein centre de La Louvière (la population locale a néanmoins eu droit aux slogans criés…). En fait, les socialistes essaient d’interdire que l’on critique l’islamisme mais cela n’empêche en rien, leurs amis islamistes de continuer à tuer des Européens.

NATION continuera en tous cas, contre vents et marrées, son combat politique et activiste . Combat qui, nous l’avons constaté hier dans les rues de La Louvière, est de mieux en mieux perçu dans la population !

L’ordre socialiste essaie de s’imposer !

Nous avions encore une fois tragiquement raison !

 

 

 

 


2 commentaires

GERARD R. · 4 juin 2017 à 16 h 19 min

Allons, allons ! Le président Du Pipeau a été largement plébiscité par 66 % des bovidés qui assistaient au dernier congrès de la secte. Dieu sait ce qu’il a pu raconter à son cheptel. (Mais il est vrai que l’attentat de London Bridge a eu lieu après, le précédent étant déjà en voie d’oubli…)

Il y a près de trente ans, lorsque le politiquement correct en était à ses balbutiements, un ministre giscardien osait écrire:

Il y a 27 ans, M. Poniatowski (ancien ministre) écrivait ces lignes… Lisez bien attentivement …
L’ancien ministre giscardien, Michel Poniatowski, écrivait dans son livre-testament une conclusion dont on ne voit pas quelle ligne on pourrait changer 41 ans plus tard.

“Son âme, la France est en train de la perdre, non seulement à cause de la mondialisation, mais aussi, et surtout, à cause de la société à la fois pluri-ethnique et pluri-culturelle que l’on s’acharne avec de fausses idées et de vrais mensonges, à lui imposer. Si cet essai a permis à quelques-uns de mesurer devant quels périls nous nous trouvons placés, il aura déjà atteint son but. (…) Ces pages peuvent apparaître cruelles. Mais elles correspondent à un sentiment très profond. Le moment est venu de traiter énergiquement le problème de l’immigration africaine et notamment musulmane.

Si tel n’est pas le cas, la France aura deux visages : celui du «cher et vieux pays» et celui du campement avancé du tiers monde africain. Si nous désirons voir les choses dégénérer ainsi, il suffit de leur laisser suivre leur cours. Le campement africain toujours plus grand, plus vaste, plus illégal, grignotera d’abord, puis rongera, avant de faire disparaître tout entier le cher vieux pays, dont la défaite sera annoncée du haut des minarets de nos nombreuses mosquées.

Nos temps sont assez graves pour ne pas faire appel à de médiocres facilités politiciennes. Nous allons vers des Saint-Barthélemy si l’immigration africaine n’est pas strictement contrôlée, limitée, réduite et expurgée de ses éléments négatifs et dangereux, si un effort d’intégration ne vient pas aussi compléter cette nécessaire répression. Les mesures à prendre sont sévères et il ne faudra pas que le vieux pays frémisse de réprobation chaque fois qu’un charter rapatriera des envahisseurs illégaux. Il faut donc ainsi que ce cher vieux pays restitue à l’état sa place normale. Les libéraux l’ont affaibli, les socialistes l’ont détruit. “Où sont les grandes tâches dévolues à l’État ? La Justice, l’Armée, l’Éducation nationale, la Sécurité, la Police, notre place en Europe ? En miettes. La France est à l’abandon, et en décomposition à travers le monde. Sa recomposition est dans un retour énergique à l’unité et à la cohérence, et de la Nation et de l’État.”
“Si la vérité vous choque, faites en sorte qu’elle devienne acceptable, mais ne bâillonnez pas celui qui en dénonce l’absurdité, l’injustice ou l’horreur.”

Qu’ajouter ?

Laffineuse Bernard · 11 juin 2017 à 10 h 07 min

Mais nos dirigeants prennent des mesures..
Des mesure contre le terrorismes, non.
Des mesures pour empêcher la population de réagir contre les taxation de plus en plus fortes.
Et en quoi consistent ces mesures contre le terrorisme?
A ficher toute la population, dans un avenir de plus en plus proche, à placer tous les services de renseignements sous l’égide d’un service Européen, à créer une police européenne qui va servir a protéger l’union Economique Européenne, les multinationales et les banques.
Bref, créer un nouvel ordre mondial ploutocratique et une nouvelle aristocratie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *