NATION à la télé flamande !

Voici quelques semaines, la télévision flamande nous a contacté pour un sujet sur « la droite et l’extrême-droite » en Wallonie.

Nous n’avions guère d’illusions sur la tournure du reportage mais, reconnaissons-le, nous avons malgré une certaine expérience été surpris par la mauvaise foi du journaliste.

En effet, nous avions convié l’intéressé à venir suivre une de nos équipes de collage. Manifestement, il voulait plus d’action. Nous lui avons dès lors proposé de filmer nos militants, déployant un calicot avec quelques effets pyrotechniques. Histoire qu’il ait quelques images pour son reportage. Sans compter qu’il avait assez d’archives vidéo de nos activités.

Résultat, il a passé ces images à la fin du reportage en disant que nous avons organisé une action sans queue ni tête et qui ne fut remarquée par personne. Ce qui est normal puisque tel n’était pas le but…Ca nous apprend que décidément, il faut leur rendre le travail le plus difficile possible !

Voici néanmoins, en primeur de ce reportage qui passera dimanche à la télé flamande, quelques images et de larges extraits du texte traduit du néerlandais.  

Nation: à la fois de gauche et de droite

Entre temps, d’autres groupes sont actifs à l’extrême droite. Ils font face aux mêmes problèmes que leurs “plus grands” frères populistes de droite. Ils sont petits et, en bref, presque personne ne s’intéresse vraiment à leur message. Aux élections municipales, ils ont atteint un pourcentage ici et là, mais pas beaucoup plus.

Par exemple, un jour de semaine pluvieux, nous rejoignons Nation, un groupe musclé d’extrême droite à la réputation violente. Les quelques membres vont se déplacer en bus et en autobus à Gembloux, dans la province de Namur. Le chef en  est Hervé Van Laethem (…). Il désigne son parti comme identitaire et solidariste. «Nous défendons l’identité européenne et ne laissons pas la justice sociale à la gauche. Les personnes qui le méritent doivent également être soutenues. “

On a rencontré Van Laethem avec quelques membres de Nation et de Jeune Nation, une association de jeunes qui ne ressemble en aucun cas à Schild en Vriend et à ses amis, mais qui regroupe principalement des jeunes défavorisés et peu instruits. Le mouvement a une réputation violente, même si Van Laethem le nie. “Il y a eu quelques cas individuels, mais pas plus.” Les connaisseurs d’extrême droite affirment que les dirigeants du parti Nation ne seront jamais pris au piège de la violence, mais favorisent une culture de la violence.

Van Laethem, qui trouve le Vlaams Belang trop mou, est un personnage emblématique. Avec Nation, il est un fidèle invité des démonstrations des gilets jaunes. Il a même enregistré le nom de marque « Gilets Jaunes ». Parallèlement, il organise des voyages en Syrie et au Liban pour les politiciens européens (d’extrême droite), rendus possibles par ses contacts avec le régime russe.

La connexion avec la Russie crée une sorte de point commun avec Modrikamen, qui travaille avec Steve Bannon, l’ancien chef de campagne de Donald Trump. Par le biais du « Mouvement », Bannon et Modrikamen tentent – sans grand succès – de réunir des nationalistes de droite en Europe. Bannon a des sentiments chaleureux pour la Russie de Poutine. Et c’est grâce à la médiation russe qu’Aldo Carcaci, député du PP, a rendu visite au président syrien Assad en 2017 avec le dirigeant du VB, Filip Dewinter. (Même si Van Laethem prétend qu’il n’a pas organisé ce voyage lui-même).

Nation incarne ce que signifie être d’extrême droite en Wallonie: participer à la fragmentation entre les partis, petits scores aux élections, et plein d’histoires obscures à l’arrière-plan. Tout ceci sans électeurs.

Peu d’amabilités dans ce texte mais néanmoins, un peu de lucidité du journaliste : « Faire des  prévisions est toujours difficile ». En tous cas, on fera tout notre possible pour le faire mentir, le soir des élections, en essayant d’obtenir un résultat marquant.

Emeute islamo-africaine à Schaerbeek !

Ce matin, des incidents ont eu lieu devant une école schaerbeekoise suite à une rumeur, qui semble fausse, d’abus sexuels sur un enfant.

Les images démontrent bien à quel point, tout ce que nous disions sur la vague migratoire, le changement de population et l’islamisation de nos villes était avéré.

Sur certaines photos, on peut objectivement se croire dans un état musulman d’Afrique.

De plus, on aura constaté vu les violences commises envers la police à quel point ces gens sont attachés à l’état de droit.

Il n’y a plus de demi-mesures à prendre ni à penser à des précautions d’usage ni à faire attention à son image. Il faut réagir et faire que nos rues recommencent à ressembler à des rues d’Europe !

Pour y arriver, inutile de voter libéral recyclé ou populiste complexé, il faut voter radical et identitaire, il faut voter NATION !

Aidez-nous à les énerver !

L’extrême-gauche perd le contrôle de ses nerfs. Elle se retrouve à certains endroits avec tellement d’affiches de NATION qu’elle n’a même plus assez de peinture pour endommager nos affiches. Et du coup, elle détruit les panneaux électoraux…

Sans compter nos tracts qui sont leur cauchemar quotidien, en particulier dans certains quartiers qu’ils prétendent “zone de gauche”.

Alors si vous n’avez pas l’occasion de coller ou de tracter, aidez nous quand même à continuer à les énerver. Aidez-nous à fournir encore plus de tracts et d’affiches à nos militants.

Faites un don, même minime, au compte de NATION BE45 1430 7431 0589. Merci d’avance de votre soutien pour que nous puissions continuer à être une sérieuse épine dans le pied de la pensée unique de gauche.

Défi lancé à Manuel Abramowicz !

Dans cette vidéo,  Hervé Van Laethem défie Manuel Abramowicz, animateur de l’officine gauchiste Résistances, à un duel/débat singulier.

Lui qui à la fois phantasme sur le danger “fassiste” (avec 2 s, ça fait plus peur) tout en étant très condescendant avec les patriotes, Hervé le met au défi de débattre avec lui en public.

On parie que “Manu” n’osera pas accepter ?

#ManuT’esPasCap #Antifaahahah #VotezNation 

Moi, ancien communiste, passé à NATION !

Né au Borinage en 43, de milieu ouvrier, de famille communiste notoire.

A 16 ans, J’étais communiste parce que je croyais en l’homme.

Puis, je suis devenu PS (car je ne croyais plus en l’homme mais plutôt dans un parti. Mais J’ai ensuite vite rompu avec l’«engeance» PS  qui devenait à mon sens, ce que je reprochais à l’hégémonie politique de l’époque (PSC et PL).

A 22 ans et après  4 ans d’apprentissage menuiserie, un passage au jury central et 3 ans d’études supérieures, je tournais le dos aux propositions PS et allais m’engager dans une institution catholique où j’ai exercé la kiné pendant 46 ans. 

Pendant 40 ans, j’ai assisté dégoûté au développement d’un arrivisme écœurant chez mes anciens camarades.  

J’ai « visité » bon nombre de partis réactionnaires sans trouver mon content.

Vers les 60 ans, j’ai suivi la pensée philosophique laïque (et pris progressivement conscience de mon athéisme.)  Puis j’ai sombré dans un défaitisme sociopolitique, me réfugiant dans la compensation épicurienne en abandonnant tout espoir d’un avenir meilleur pour nos suivants.      

A 67ans, alors que des premiers signes d’anti mondialisme apparaissaient, une maladie orpheline (SGB) me laissa PMR. N’ayant pas mal récupéré, j’ai repris mon chemin, soutenu le PP un temps et recru en une possibilité d’avenir meilleur avec le virage identitaire des peuples.                                        

En 2017 je suis devenu membre d’ABA (association belge des athées).                                                                                                                            

En 2018, j’ai découvert et suivi un temps le groupe musical «Les Brigandes». Puis me suis intéressé à Polémia, Riposte laïque, et en suivant les derniers événements politiques je suis arrivé chez NATION.                            

Actuellement, j’en suis à considérer que l’homme est la plus «sale bête»  existant sur terre. Qu’il a (presque) tout «essayé» pour satisfaire sa grégarité sans se méfier de l’inexorable résurgence de son égocentrisme.                                           

Homme de gauche mal à l’aise dans d’autres structures, J’AI RETROUVÉ MON ANTI MONDIALISME EN NATION (identité, patriotisme, solidarité, espoir de sécurité) mais aussi un milieu d’existence politique vivable quelque part entre le «camarade» de Ferrat et celui d’Aznavour.

ATTENTION !

Les «mondialistes» misent sur une dispersion des voix anti mondialistes. Ne tombons pas dans ce piège …LE 26 MAI, LE VOTE ANTI MONDIALISTE DOIT PRIMER !  

(Et pour vaincre, les ennemis de nos ennemis PEUVENT être nos amis.)

Yvon Levêque

Rien ne va en Belgique ? Changeons tout…avec NATION !

Parmi tout ce qui ne va pas, il y a une succession de gouvernements de coalition qui, depuis au moins quarante ans, sont tous tout aussi incompétents les uns que les autres. La crise de 2008 et l’incapacité de ces gouvernements, de gauche comme de droite d’y pallier, en est une des preuves flagrantes.

Notre petite Belgique est un des pays qui compte le plus de ministres au monde, avec des élus fédéraux et régionaux qui font parfois triple ou quadruple emploi  Sans compter un surplus de députés dont l’incompétence n’est plus à démontrer. 

Encore, aujourd’hui, le gouvernement démissionnaire de Charles Michel laisse un trou budgétaire de 8,5 milliards d’euros, qui comme d’habitude, retombera sur le dos du contribuable. 

Et ce n’est pas tout, le mauvais travail des politiciens au pouvoir est suivi de près par la triste qualité des administrations dans la plupart des villes de Belgique, administrations trop politisées, et gérées lamentablement dans certains endroits.


Les citoyens subissent une administration bureaucratique qui, loin d’aller de l’avant, stagne dans une incompétence qui touche la plupart des citoyens : files d’attente, réponses tardives, dossiers mal suivis, coûts administratifs toujours plus chers, sanctions disproportionnées, manque de personnel ou système informatique vétuste … 

Alors que pour nombre d’entre-elles, ces administrations font partie du service public, nous avons la nette impression que ce sont des groupes d’intérêts qui, défendent leurs intérêts et non celui du public (un peu comme les grands syndicats …).

D’autre part, nos « dirigeants » n’arrivent JAMAIS à combler les milliards des trous budgétaires, toujours plus profonds. Et pourtant de l’argent il y en a, et ailleurs que dans les poches des contribuables. Et c’est là, que NATION propose de changer les choses, sans toucher au porte-monnaie des citoyens. 

Et pour ce faire, NATION ne se vante pas de promesses intenables, car nous savons qu’il faut une réforme profonde et totale de ce qui se fait actuellement en matière économique, mais aussi en matière sociale, dans les systèmes de santé, de retraite, de sécurité sociale, d’éducation nationale, de l’emploi et du chômage, où rien ne va convenablement ! 

Cette réforme, NATION le propose également dans d’autres domaines, comme l’environnement, la vraie écologie, l’agriculture,  et tout ce qui touche le secteur rural, la sécurité, la défense des animaux, la défense nationale, l’immigration, etc . Sans faire de vagues promesses “attrapes-voix”, NATION propose des réformes réfléchies, claires et faisables.

Ces propositions de réforme, vous pouvez les consulter en lisant notre programme politique via ce lien :    https://www.nation.be/nos-propositions/

Après avoir lu notre programme, vous comprendrez mieux pourquoi NATION est la seule initiative, l’unique vraie opposition en Belgique francophone. Vous comprendrez également, pourquoi il est impératif le 26 mai 2019, de VOTER NATION en masse ! 

Permettez-nous ainsi de faire entendre notre voix, qui est aussi celle du peuple. 

Jean-Pierre Demol 

NATION aux élections !

Nous avons le plaisir de vous annoncer que NATION a pu déposer 9 listes pour les élections du 26 mai prochain !

Voici où nous présenterons et sous quel numéro :

  • Sur toute la province de Namur pour la chambre des représentants : liste 21
  • Sur l’arrondissement de Namur pour le Parlement wallon : liste 21
  • Sur toute la province de Luxembourg pour la chambre des représentants : liste 22
  • Sur toute la province de Luxembourg pour le Parlement wallon : liste 22
  • Sur toute la province de Liège pour la chambre des représentants : liste 23
  • Sur l’arrondissement de Liège pour le Parlement wallon : liste 23
  • Sur toute la province du Hainaut pour la chambre des représentants : liste 25
  • Sur l’arrondissement de Charleroi pour le Parlement wallon : liste 25
  • Sur l’arrondissement de Tournai-Ath-Mouscron pour le Parlement wallon : liste 28

Déjà un tout grand merci et un tout aussi grand bravo à tous ceux qui ont travaillé à pouvoir présenter leurs listes.

Très bientôt, nous ferons une analyse détaillée de notre présence électorale et nous donnerons plus de détails sur les têtes de listes et aussi sur l’ensemble de nos candidats.

Que la campagne électorale commence !

Soutien financier : bon début mais peut faire mieux !

Suite à l’appel au soutien financier qu’Hervé Van Laethem a fait dans une très récente vidéo, les premiers dons et soutiens sont arrivés. Et en 3 jours, nous sommes arrivés à 15% de la somme que nous devrions réunir pour pouvoir mener une campagne électorale digne de ce nom.

Que tous ceux qui ont déjà contribué en soient ici remerciés.

Quant aux autres, nous rappelons que le but est que chacun donne 10 EUR (plus est autorisé lol) sur un court laps de temps afin que nous disposions d’ici 10 jours d’une somme permettant de faire toutes les commandes de tracts et d’affiches. Et de pouvoir nous concentrer uniquement sur la campagne électorale.

Nos admirables militants ne cessent de donner de leur personne, de leur temps et doivent même se confronter physiquement à la crapule gauchiste pour défendre leur liberté d’expression.

Bien entendu, nous savons que l’on ne peut demander cela à tout le monde. Mais si vous ne donnez pas de votre temps ni de votre énergie, alors il faut nous aider financièrement !

Face à la submersion migratoire, et loin du foutoir de la droite populiste, NATION est le seul mouvement identitaire de Belgique francophone. NATION est aussi le seul mouvement à posséder une réelle structure et à agir dans la rue !

Alors aidez nos militants, soutenez-les financièrement !

Versement sur le n° de compte IBAN : BE45 1430 7431 0589

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑