Quand la Dissidence ne soutient pas “la dissidence” !

Les personnes qui essaient de faire imploser notre mouvement de l’intérieur avaient, immédiatement après leur démission “spontanée et pas préparée lol”, sorti un logo et un nom : la Dissidence.

Le président de la Dissidence française semble ne pas cautionner l’utilisation de ce nom. C’est ce qu’il exprime dans ce texte où il marque d’ailleurs son soutien à Hervé Van Laethem et NATION.

Les récents événements survenus au sein du mouvement NATION m’obligent à réagir.

Je ne dispose certes pas de la légitimité pour intervenir dans la vie d’une organisation autre que la Dissidence Française, a fortiori une organisation étrangère.

Je ne connais pas non plus l’ensemble des griefs qui sont invoqués pour justifier ces dissensions et ébrécher la légitimité de NATION et de son président.

Néanmoins, puisque le terme de “Dissidence” a été invoqué et que certains médias ont cru bon de faire un lien entre la Dissidence Française et cette scission, je crois devoir intervenir et clarifier quelques points importants.

En premier lieu, il est évident que le parti que je préside n’a absolument aucun lien avec “la dissidence de Nation”, et qu’en aucune façon nous n’avons soutenu ni encouragé cette initiative de division.

J’ai eu l’occasion de rencontrer certains des protagonistes de cette affaire, il y a près d’un an, et je dois dire ma surprise lorsque j’ai appris qu’ils quittaient Nation.

Je connais Hervé Van Laethem. Certes je le connais peu, mais suffisamment pour m’en faire une idée et déplorer que l’on remette en cause son intégrité et son abnégation. Je sais ce que représente le sacerdoce de fonder, d’animer, de développer et de faire vivre une organisation nationaliste.

Peu nombreux sont ceux qui peuvent témoigner du fardeau que cela représente et de l’énergie qu’il faut y investir. Face à un Système qui ne recule devant rien pour nous neutraliser et pour nous faire taire, il faut être particulièrement déterminé pour maintenir la flamme et poursuivre le combat.

C’est une vocation particulièrement ingrate, mais elle doit être assumée. Bien souvent, et cela concerne chaque militant nationaliste, l’homme n’est pas tout à fait à la hauteur de cette vocation, de ce qu’elle exige et de ce qu’elle implique. Mais l’on juge un arbre à ses fruits, et nul ne peut raisonnablement douter qu’Hervé Van Laethem a fixé un cap, s’y est tenu contre vents et marées, et a réussi à édifier une organisation nationaliste légitime et reconnue comme telle.

Enfin et pour conclure, je pense que les idées que nous représentons sont plus légitimes et audibles qu’elles ne l’ont jamais été dans l’histoire récente. Dans un tel contexte, nous avons une responsabilité historique qui dépasse de loin les querelles et les inimitiés personnelles : l’heure est au rassemblement et non à la division, à la refondation et non à la dissension.

Vincent Vauclin 
Président de la Dissidence Française

Publication d’un rapport financier!

Suite aux allégations lancées contre Hervé Van Laethem, il a été demandé dans l’urgence à Salvatore Russo, vice-président du mouvement, personne respectée de tous et ancien comptable, de procéder à un audit financier.

Ce rapport de 7 pages (c’est autre chose que de crier des allégations en balançant des extraits de compte bruts), démontre bien qu’il n’y a eu aucune action délictueuse, mais reste néanmoins critique en pointant des erreurs à corriger.

Comme la diffamation fut publique, nous rendons ce rapport public… à l’exception de certaines données chiffrées générales qui ne concernaient pas les litiges mais dont nous pensons que nous n’avons pas à en informer nos adversaires. Ces chiffres seront fournis à nos membres lors du Congrès du 28 septembre prochain.

Vous trouverez le rapport complet sur cette page ICI

Mensonges, confusion et réactions !

Vous aurez sans doute appris que le mouvement NATION est violemment mis en cause  par une poignée de personnes, issues de « notre camp ». En effet, quelques membres de notre mouvement ont mis bas les masques et ont rendu officiel, ce que tout le monde pressentait depuis un moment : le lancement d’une nouvelle organisation.

Leur départ, deux semaines avant un Congrès où ils auraient pu s’exprimer et présenter un candidat, est significatif de la manière dont ils méprisent l’avis des autres membres du Mouvement.

La rapidité de l’apparition d’un logo et de la création d’un « programme » démontre bien que tout ceci était préparé depuis un bon moment.

La vraie raison derrière tout cela : la déception électorale, la rancœur, l’aigreur et disons-le, la recherche de la « dédiabolisation » à tout prix. Et on entend déjà « faire la politique du 21è siècle », « abandonner certaines positions trop conservatrices », et bien évidemment, ils viennent de s’apercevoir qu’à NATION « on était nazi… ». Pathétique mais tellement humain !

Mensonges

Ceci dit, le Mouvement subit depuis maintenant plusieurs jours de la part de ces gens toute une série de diffamations.  Le Comité Exécutif a donc décidé de faire faire un audit financier du Mouvement et de rendre public les résultats afin qu’aucun doute ne puisse avoir lieu quant à la bonne gestion financière du Mouvement. Il sera incessamment publié sur notre site Internet sur une page spécialement créée et qui s’intitulera  « Rapport sur le contrôle financier interne ».  Très bientôt aussi, nous répondrons aux autres mensonges diffusés.

Confusion

Plus désagréable encore, les « dissidents » essaient de semer la confusion.

D’abord en ayant transformé le groupe Fb « Soutien au groupe Nation » en «Dissidence de Nation» SANS consulter les membres de ce groupe qui, eux, se sont inscrits dans ce qui était à l’époque, comme le nom semblait l’indiquer, un groupe de soutien à NATION…  Nous vous encourageons dès lors à vous retirer de ce groupe.

Dans le même ordre d’idées, ces personnes organisant le même jour et la même heure que notre Congrès,  une réunion à l’endroit où nous avions pris l’habitude de nous réunir à Gilly. Le Congrès de NATION est donc déplacé !

Les membres vont très vite recevoir une nouvelle invitation avec le nouvel endroit de réunion ! Mais il vous est toujours loisible de contacter vos cadres locaux ou les membres de la Direction.

Nous déplorons ces événements et avons d’autant plus besoin de votre soutien et de votre mobilisation. Nous vous invitons donc à être présents à notre congrès qui se tiendra envers et contre tout le samedi 28 septembre à 14h. Ce sera d’ailleurs l’occasion de répondre à vos légitimes questions.

Face à cette bien dommageable (et inédite pour nous) situation, votre présence sera aussi l’occasion de marquer votre confiance à la direction de NATION.

Pour des raisons d’organisation, il serait souhaitable de confirmer votre présence en vous inscrivant par mail à l’adresse suivante : info@nation.be

Panthères islamo-gauchistes!

Récemment, une association dénommée “Bruxelles Panthères”  (sic) a lancé une polémique concernant un personnage du folklore lié à la “Ducasse d’Ath” sous prétexte que c’était un personnage “négatif” représenté avec la peau noire.

Au-delà du délire bien-pensant et de se dire que décidément certains ont un véritable complexe, il est intéressant de se renseigner sur qui se cache derrière cette association.

Bruxelles Panthères est composé d’anciens du groupe EGALITE, groupe islamo-gauchiste. Ce que les médias ont bien évidemment oublié de préciser.

Les médias ont aussi omis de dire qu’ EGALITE s’est régulièrement fait l‘écho de ce que les médias appellent des “thèses conspirationnistes” et que leur sentiment anti-israélien est très vivace.

Et enfin, on a passé sous silence qu’un des membres de Panthères/ EGALITE a été viré du MRAX (Mouvement contre le Racisme, l’Antisémitisme et la Xénohobie), pour avoir publié des textes jugés “antisémites”. C’est vous dire comme il est modéré.

Mais non ! Rien de tout cela n’a été expliqué au grand public. Il est vrai qu’ici, ce qui compte avant tout pour nos médias, c’est de pouvoir une fois encore attaquer nos traditions et notre identité.

Quelques militants d’EGALITE alors qu’ils rôdaient autour d’un rassemblement de NATION, voici quelques années à Bruxelles

Et si l’Eldorado, c’était l’Afrique?

Arrêtons de gober n’importe quoi à propos des “pauvres” migrants !

D’abord quelques chiffres, dont ceux de l’organisation “MYRIA”, groupe de défense des migrants :

• 20,5 % de la population vivant en Belgique est née avec une nationalité étrangère.
• Sur 11.322.088 habitants en Belgique (chiffres 2018), seuls 79,5 % sont Belges de naissance. Et évidemment, ne sont pas repris dans ces chiffres les nés “Belges” d’origine étrangère…
• Il y avait néanmoins en 2018, quelques 2.318.807 personnes nées en Belgique, mais de nationalité étrangère (deuxième et troisième générations toujours pas prises en compte). Et ces chiffres sont en constante augmentation. La question est : est-ce toujours, comme le prétendent les défenseurs de l’immigration, “une minorité insignifiante” ?
• Chiffre EUROSTAT de 2016 : dans le flux migratoire en Europe de cette année, il y avait 2 millions de non-européens et 16.000 apatrides …

Nous arrivons maintenant à la partie “pauvres migrants”, ou “migrants fuyant la pauvreté de leur pays”.

Selon FRONTEX, depuis 2017, les 10 principaux pays d’origine des migrants venant en Europe sont : Le Nigéria, la Guinée, la Côte d’Ivoire, l’Erythrée, le Bangladesh, le Soudan-Sud, la R.D. du Congo (et environs), le Pakistan, le Mali, le Sénégal . Les Syriens et les Irakiens restent plutôt près de leur pays, comme en Turquie.

La majorité de ces migrants sont des hommes jeunes, seuls, qui fuient non pas des conflits (sauf peut-être au Soudan-Sud et quelques petits conflits tribaux), mais qui fuient une pauvreté qui leur est imposée, nous verrons plus loin pourquoi.

Ils sont majoritairement des migrants économiques qui pensent trouver en Europe un Eldorado, évoqué faussement par les mafias liées aux passeurs et autres ONG pro-immigrationnistes.

Alors vous devez vous demander s’il existe un ou des moyens pour que ces gens puissent rester dans leur pays auprès de leurs familles ? Sans aucune hésitation, je vous réponds un grand “OUI” !!! Et une des solutions est de faire profiter ces peuples, des bénéfices des nombreuses richesses contenues dans leur sous-sol. 

Quelques exemples concrets :

• Le Nigeria : ce pays dispose d’importantes ressources pétrolières et connaît avec cette exploitation, des fuites de capitaux de l’ordre de 2 milliards de dollars chaque année ! Le Nigeria dispose également d’un potentiel minier considérable, mal ou pas exploité : de l’or, uranium, cuivre, zinc, 2 milliards de tonnes de réserves de minerai de fer, du saphir, émeraude, topaze.

• La Guinée, ressources minières : or, diamant, uranium, manganèse, fer, pétrole, production hydro-électrique, avec plus de 6.000 MW très peu exploité !

• Côte d’Ivoire : agriculture, huile de palme et de coco, coton, cacao, café, canne à sucre, bananes, ananas, noix de cajou et divers autres fruits exotiques. Ressources minières : diamant, dont l’extraction industrielle à cessé il y a plus de 20 ans, il reste une exploitation “artisanale” avec un trafic chiffré par le “Global Witness” de 300.000 carats, soit un revenu annuel d’environ 25 millions de dollars qui chaque année, passent dans d’autres poches . Mais dans ce pays, il y a aussi de l’or, du fer, du nickel, du cuivre, de l’uranium, du cobalt, du pétrole et du gaz naturel . La Côte d’Ivoire dispose également d’un potentiel hydroélectrique évalué à 12.400 GWh …

• Erythrée, en dehors de l’exportation de viande et de bétail, ainsi que de gomme arabique, ce pays dispose de grandes ressources inexploitées d’or, de cuivre, de fer, de gaz, de pétrole, de cotton et de café .

• Bangladesh, pays “pauvre” qui possède le plus grand centre commercial de l’Asie du Sud-Est, “Bashundhara City”. Si une partie de l’économie du Bangladesh repose sur l’industrie textile, avec sa main d’œuvre parmi les moins chères du monde, il existe aussi une mauvaise exploitation du gaz naturel, du pétrole. Et grâce à ses ressources en eau, et avec des moyens plus modernes, ce pays pourrait connaître des rendements agricoles bien plus élevés qu’aujourd’hui. Et si d’un côté au niveau des dirigeants, il y a l’islam comme religion d’État, le Bengladesh connaît aussi la mauvaise gouvernance et beaucoup de corruption.

Chacun de ces pays “pauvres”, d’où fuient leurs habitants, est en réalité immensément riche, mais exploité par des requins de la haute finance, des multinationales, des dictateurs ou des truands politiques locaux.

Jean-Pierre Demol
Secrétaire politique du Mouvement NATION  

Le VB, ou la quête de l’inaccessible étoile !

Comme d’habitude, les reptations  du Vlaams Belang n’ont amené à rien! Ils ne seront bien évidemment pas dans le gouvernement flamand.

Et pourtant, ils auront tout fait pour faire bonne impression.

  • Déclarations en faveur de la  multiculture de certains de leurs cadres.
  • Quasi prosternation devant le Roi (Tom Van Grieken, président du VB, est un des seuls chefs de parti à s’être incliné devant « Sa Majesté »)
  • Se distancier d’élus de leur propre parti qui ont osé critiquer le lobby LGBT
  • Condamnation d’une action de leurs propres militants, qui avaient apposé une banderole devant le domicile de Bart De Wever (qui pour rappel avait publiquement injurié Van Grieken pendant la campagne électorale)

Alors bien sûr, on ne dit pas qu’il ne fallait pas éventuellement négocier. Mais fallait-il pour autant montrer qu’ils étaient prêts à tout pour arriver au pouvoir ?

Malgré tout ce qui nous en sépare, reconnaissons au PTB que sa ligne de conduite fut bien plus stratégique.

Ils sont venus aux négociations face au PS avec 10 propositions, à prendre ou à laisser. Le PS a bien entendu refusé. Et le PTB a donc eu beau jeu de dire à ses électeurs : « nous étions prêts à gouverner mais pas à n’importe quelles conditions. »

C’est quand même très différent que de pleurnicher comme le fait le VB du genre « les méchants de la NVA n’ont pas voulu de nous alors que nous, on voulait aller au pouvoir à n’importe quel prix … »

Le populisme est et reste le SIDA mental du nationalisme ! 

Tuerie du Texas : alors pleurons mais…

La tuerie qui vient de se produire au Texas doit bien évidemment être condamnée car NATION condamne TOUS les terrorismes !

De plus, pour autant que les motivations raciales de l’auteur soient réellement avérées (aux USA, les tarés sont légions), reconnaissons que le geste de ce dernier, s’il s’en était pris à de vrais gangs ethniques aurait été, à défaut d’être pour autant justifiable, plus courageux et plus significatif que de s’en prendre à des innocents en train de faire leurs courses.

Alors comme en Occident, on aime pleurer surtout pour les morts des autres, la bien-pensance va nous demander de nous apitoyer et de pleurer.

Eh bien soit, je veux bien pleurer pour ces innocentes et malheureuses victimes.

Mais je pleurerai aussi fort que les bien-pensants ont pleuré pour le petit allemand de 8 ans jeté sous un train.

Je pleurerai autant que les bien-pensants pleurent sur les citoyens américains quotidiennement victimes de gangs ethniques.

Je pleurerai autant que ce que pleurent les bien-pensants pour le massacre journalier de Blancs en Afrique du Sud.

Je pleurerai autant que les bien-pensants pleurent sur tous les Européens agressés, rackettés, violés, assassinés dans nos rues.

Mais je pleurerai ces victimes du Texas aussi car elles ont également été victimes du dogme multiculturel qui est partout un échec sanglant !

Hervé Van Laethem

A quand la fin de la naïveté ?

C’est la question que l’on peut se poser lorsqu’on voit le dernier champion en date de la droite populiste, Matteo Salvini s’écraser comme les autres et finalement laisser accoster le navire  Gregoretti avec plus d’une centaine de migrants illégaux. Et là, on se retrouve avec un bel exemple de l’hypocrisie des populistes qui bombent le torse et communiquent à foison quand ils renvoient 3 illégaux pour cacher que d’un autre côté, ils en laissent rentrer 100 par jour ! Exactement comme Theo Francken a longtemps réussi à faire…

Et puisqu’on parle du loup, avez-vous vu les images de Francken tout frétillant après sa première réunion de travail avec le PS ? Le PS oui ! Vous savez le parti de gauche pro-immigré dont la NVA était soi-disant un adversaire acharné…Tellement acharné qu’à la sortie de la réunion, Francken ne se sentait plus, on aurait dit un ado à la sortie de sa première visite de maison close…Et Dieu sait si pourtant, à la NVA, ils s’y connaissent en prostitution !

Pour en revenir à l’Italie, rappelons que la justice de ce pays dirigé en partie par les populistes, se déchaine actuellement contre les nationalistes en condamnant, par exemple, un militant de Forza Nuova à 4 ans de prison pour avoir voulu empêcher l’expulsion de leur domicile d’une famille italienne. Rappelons que la mairie de Rome, dirigée par le parti qui est au gouvernement en coalition avec le parti de Salvini, mène une guerre d’usure contre les bâtiments occupés par le mouvement nationaliste Casapound (mesures administratives, procédures diverses, etc…).

En Autriche, le sémillant dirigeant du FPO est impliqué dans un scandale mêlant sexe, alcool et gros sous.

Quant au champion des champions du populisme international, Donald Trump, soi-disant anti communiste et rempart contre l’islamisme, il est un soutien inconditionnel de l’Arabie Saoudite et fait ami-ami avec la Corée du Nord communiste, oubliant un peu vite qu’il s’agit d’une des pires dictatures du monde mais aussi les dizaines de milliers de soldats américains morts lors de la guerre de Corée. Mais il est vrai que cette Amérique de Wall Street oublie vite le sacrifice des siens comme le prouve aussi, l’arrivée en force des sociétés américaines au Vietnam, y compris dans le domaine de la défense. Les dizaines de milliers de morts américains ainsi que les prisonniers US, dont certains sont morts oubliés en détention, apprécieront.

Nous avons publié ce peu rutilant tableau de la droite populiste pour conjurer tous ceux qui y ont cru de cesser d’être naïfs et de comprendre et d’admettre que seuls les nationalistes et/ou les identitaires auront le courage d‘aller jusqu’au bout ! Et que dans un pays comme le nôtre où l’islamisation de la société  a encore franchi un cap avec la récente levée de l’interdiction du port du voile dans certains secteurs publics, il va bien falloir se décider à franchir le cap du politiquement correct et se mettre à travailler à l’essentiel : la défense de notre peuple et de notre manière de vivre !

Les migrants à Couvin ? NATION réagit !

Les Couvinois sont mécontents …

La nouvelle est tombée ce mercredi 10 juillet en matinée, le centre Fedasil du Belvédère commencera l’accueil des réfugiés dès ce vendredi.

Il devrait accueillir une première vague de 200 migrants. Nombre qui augmentera avec le temps.

Au vu des réactions sur les réseaux sociaux, on ne peut que constater que beaucoup de Couvinois(e)s sont contre ces nouveaux venus.

Suite à cette annonce, le noyau militant NATION de Couvin a pris la décision d’organiser un boitage d’information destinée aux habitants de la région.

Nous avons reçu un très bon accueil des Couvinois(e)s car beaucoup n’ont pas oubliés les désagréments occasionnés lors de la dernière prise en charge des migrants par la ville en 2015- 2016 : dégradations des lieux publics, les vols à l’étalage, le harcèlement des jeunes (le centre se trouve à une centaine de mètres d’une école fréquentée par de nombreux étudiants de la région) … la liste est longue !

Sans oublier la manifestation que ces migrants avaient organisé en février 2016 pour se plaindre de leur accueil … Jamais dans notre petite ville bien calme ? Nous n’avions connu ce genre de choses.

En septembre 2017, les militants de  NATION s’étaient déjà rassemblés pour s’opposer à une poignée de « pro migrants » qui souhaitait faire passer Couvin comme « ville accueillante pour réfugiés ». Cette action fut un succès et nous avions déjà reçu des marques de sympathie des riverains.

Nous souhaitons préserver notre région, déjà précarisée suite à la récente fermeture de notre dernier fleuron industriel (St Roch),  et faire savoir que nous sommes nombreux à refuser cet « accueil forcé ».

Nous tenons à rappeler que nous ne pouvons pas accueillir toute la misère du monde ! D’autant moins que cette région est déjà fortement touchée par la pauvreté et que le taux de chômage y est largement plus haut que la moyenne.

Pour NATION, les migrants illégaux, c’est NON !

Myriam Gravis

Vive les vacances !

Chaque année est riche en activités. Mais depuis l’été dernier, nous avons connu deux campagnes électorales, sans compter le mouvement des gilets jaunes et d’autres “festivités” diverses et variées.

C’est pourquoi, toute l’équipe organisationnelle de NATION va prendre un repos bien mérité.

Il faut donc s’attendre à ce qu’au 22 juillet, le site et la page Facebook ne soient pas beaucoup alimenté…en tous cas pas comme d’habitude. Et que la gestion de vos e-mails et appels téléphoniques ne soit pas aussi rapide que d’habitude.

Mais nous restons prêts à réagir si l’actualité nous y obligeait.

Bonnes vacances à tous nos lecteurs mais en particulier à tous nos militants qui se sont tant engagés ces 12 derniers mois !

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑