Contre Marrakech, NATION était là !

Comme annoncé, une délégation de NATION a participé avec ses camarades flamands de la N-SA au rassemblement contre le pacte sur la migration de Marrakech. Rassemblement auquel près de 10.000 personnes ont participé. Pendant que quelques centaines de militants de gauche organisaient, bien loin de là, une contre-manifestation.

Et la mouvance solidariste et identitaire que nous représentons a eu l’occasion de s’exprimer sur la chaine flamande VRT.

Par rapport aux incidents qui ont éclaté APRES la dissolution du rassemblement, c’est toujours mieux qu’il n’y en ait pas. Mais à force d’intimidations, de contrôles, de non-respect de leurs droits et de leurs opinions, du parti-pris évident des autorités en faveur des populations allochtones, il ne faut pas s’étonner que les petits blancs se révoltent.

Lorsqu’en 3 semaines, dans le même pays, vous avez 3 émeutes (à cause du social et des questions identitaires) et que les participants se retrouvent des deux côtés de la frontière linguistique ; c’est qu’il y a vraiment quelque chose qui ne va pas !

Plus que jamais, il faut lutter contre ce système !

Seuls les solidaristes de NATION et de la N-SA le font vraiment !

30 Novembre : NATION soutient le rassemblement des gilets jaunes à Bruxelles !

Malgré les opérations du système  visant à semer le trouble dans les esprits (multiplication des dates et endroits de rassemblement, annonce de manifestation autorisée et annulée dans la même journée, …), il semble qu’une réelle coordination se soit mise en place pour le rassemblement du 30 novembre.

NATION, dont les militants ont participé en nombre aux diverses activités pacifiques des gilets jaunes un peu partout dans le pays, se rallie donc à l’appel au rassemblement lancé au carrefour de l’Avenue des Arts et de la rue de la Loi (Métro Arts-Loi). A partir de 10 h.

Il semble que la volonté soit que cela dure un certain temps. Donc si vous ne savez-vous libérer que plus tard, n’hésitez pas !

Ne mettez vos gilets jaunes qu’une fois arrivés sur place.

Et regroupez-vous avec les militants de NATION dès que vous en reconnaîtrez. Cherchez-en de préférence sous les drapeaux belges 😉

Deux consignes pour notre part :

  • Se faire entendre et remarquer avec détermination mais aussi avec discipline
  • Eviter la violence, nous ne sommes pas des casseurs

Les buts :

  • Montrer que les Belges ne se laisseront plus faire
  • Montrer notre détermination
  • Qu’une délégation soit reçue au 16 rue de la Loi

Dans la vidéo en lien, Hervé Van Laethem (le président de NATION) explique plus en détails pourquoi NATION participe à ce rassemblement. A voir ICI 

 

 

NATION met l’extrême-gauche en échec !

Nous reprenons bien évidemment cet article paru sur le site de l’Observatoire des extrémismes de gauche. Article qui démontre et rappelle qu’aujourd’hui, la seule formation politique patriote en état de tenir tête aux crapules gauchistes reste NATION !

A ce sujet, la direction du Mouvement NATION tenait à remercier tous ceux qui par leur travail, leur abnégation et leur courage ont permis de garder ce local ouvert.

Bruxelles Zone (sans) Antifasciste

C’est maintenant officiel, même si la nouvelle couvait depuis quelques temps, la mouvance « dite » antifasciste bruxelloise a implosé.

C’est en tous les cas ce qui apparaît à la lecture d’un tout récent article publié sur le mur d’un des animateurs de la mouvance antifa bruxelloise et qui explique, sous couvert du verbiage gauchiste habituel, que les antifa à Bruxelles, c’est globalement FINI !

Si le texte, un peu pénible à lire, ne nous éclaire pas avec précision sur les raisons de cet échec politico-militant, l’observation de la mouvance gauchiste nous permet d’y voir un peu plus clair.

On peut penser que l’échec de ce collectif, crée voici 3 ans pour quasi exclusivement lutter contre le mouvement identitaire Nation, est lié à plusieurs facteurs.

D’abord, le fait que le PTB, de par sa poussée électorale, est en train de siphonner toutes les forces de gauche radicale et de les concentrer dans la lutte électorale. Sans même parler du peu de sens de l’engagement qui existe en 2017. Mais comme ils l’écrivaient eux-mêmes, peu de temps après le fiasco autour de l’organisation d’un Black Blok dirigé contre la visite de Trump en Belgique, « dans l’état actuel de la gauche radicale, que pouvaient-ils faire» ?

Ensuite, la lune de miel contre-nature entre les anarchistes et les staliniens n’aura pas duré. Et manifestement, chacun a repris ses billes.

Enfin, et ce n’est certainement pas négligeable, l’échec de la campagne des antifa bruxellois contre le local du parti nationaliste européen APF (et de sa branche belge NATION). En effet, il semble que les militants se soient lassés d’une campagne qui dure depuis des mois, monopolise beaucoup d’énergie et a amené de sérieux problèmes aux gauchistes[1]…Et ceci, sans aucun résultat puisque le local de l’APF est là depuis maintenant 18 mois[2] et fonctionne sans grands problèmes, malgré une intense campagne faite de tracts, de diffamation, de menaces et d’actes de vandalisme. Pire même pour eux, le concept que les antifa proposaient dans leurs réunions internes; à savoir que si les « fachos » devaient consacrer trop d’énergie à défendre le local, ils finiront par l’abandonner; se retourne vers les gauchistes qui, justement, ont consacré tellement d’énergie à lutter contre ce local que cela a miné clairement d’autres engagements sociaux et politiques. Et manifestement, cela a déplu à un certain nombre de militants de base…

Alors bien évidemment, cela ne fera pas disparaître l’extrême-gauche et il y aura d’autres actes de vandalisme, d’autres menaces et d’autres contre-manif auront lieu…Mais ce qui est important ici, c’est qu’un concept a été mis en échec et un autre est apparu.

Le premier est que la violence n’a pas de prise sur d’authentiques organisations militantes et politiques telles que Nation. Le second concept est qu’il est tout à fait possible de disposer de locaux ayant pignon sur rue !

Soyons en sûr, on reparlera encore longtemps de cette « campagne » du Square de Meeus, manifestement remportée par les militants identitaires.

[1] Nombreuses arrestations en décembre 2016 mais aussi le flop monumental d’un rassemblement « européen » en avril 2017 https://antifaahahah.wordpress.com/2017/04/24/antifa-bruxelles-le-flop-du-23-avril/

[2] Les antifa, un peu en guise de désespoir, avaient d’ailleurs annoncé sa fermeture alors qu’il est de notoriété publique qu’il s’y organise toujours très régulièrement des activités.

 

 

NATION, le dernier bastion ?

Au rythme où se succèdent les attentats en Europe, il va devenir difficile de ne pas se répéter.

En fait, il faudrait simplement que nos populations se mettent à réagir et à faire pression sur nos “dirigeants” pour que ceux-ci prennent enfin les mesures nécessaires pour combattre efficacement le terrorisme islamiste !

Pour se faire, il faut qu’elles aient des listes électorales qui représentent leurs aspirations d’ordre, de sécurité et de combat sans concession contre le terrorisme islamiste. Des listes comme NATION !

Il faut aussi qu’il y ait un mouvement prêt à défendre de tels principes dans la rue. Là aussi, un mouvement aussi actif que NATION.

NATION qui, hier encore et quelques heures avant le nouvel attentat de Londres, était empêché par la police de déployer un calicot contre l’islamisme en plein centre de La Louvière (la population locale a néanmoins eu droit aux slogans criés…). En fait, les socialistes essaient d’interdire que l’on critique l’islamisme mais cela n’empêche en rien, leurs amis islamistes de continuer à tuer des Européens.

NATION continuera en tous cas, contre vents et marrées, son combat politique et activiste . Combat qui, nous l’avons constaté hier dans les rues de La Louvière, est de mieux en mieux perçu dans la population !

L’ordre socialiste essaie de s’imposer !
Nous avions encore une fois tragiquement raison !

 

 

 

 

Lettre aux travailleurs de Caterpillar

 

 

Camarades,

Depuis l’ouverture de cette usine, vous autres ouvriers, employés, cadres l’avez fait rayonné, elle fut un phare de l’industrie de notre Wallonie, de notre Belgique à travers l’Europe et le monde.

Pendant 50ans vous avez démontré ce que nous savons depuis, que la Wallonie fut une pionnière de la révolution industrielle, que le wallon est un ouvrier cadre, un ingénieur hors pair.
Aujourd’hui victimes, mais aussi témoins privilégiés de la catastrophe que nous annonçons depuis longtemps et que voyez vous ? une fois de plus l’hyper capital et le marxisme marchent mains dans la main! Le pouvoir politique de ce pays joue contre le bien être de son peuple en étant la courroie de transmission d’intérêts qu’il devrait combattre!

Tout le système travaille contre le peuple, dans l’unique but de le rendre esclave le plus docile qui soit, et tous les marxismes sont des outils qu’utilise l’hyper capital pour arriver à ses fins !
Ce que nous disons c’est que toutes les élites quel que soit le niveau,de bas en haut de gauche à droite sont corrompues tant dans notre ville que notre région notre Belgique ou notre Europe.

Les syndicats, ces richissimes entreprises de destructions massives sont les premiers, et certainement pas les moins corrompu en première ligne auprès de vous, travailleur de Caterpillar, ces chiens de garde du grand capital qu’ils prétendent toujours toujours combattre!
Pour nous à Nation qui sommes les seuls vrais anticapitalistes, le capital doit être au service des travailleurs, cela demande la mobilisation du peuple ,votre mobilisation!
Face à l’effondrement de notre région, de notre patrie de notre nation, de notre Europe le seul langage qui doit être tenu est celui de la révolution nationale, pour le peuple belge, par le peuple belge.

Le peuple wallon s’il n’y prend pas part sera anéanti dans 20ans.
Ce peuple wallon c’est vous ; nous qui sommes des vôtres, savons que vous êtes capables d’ouvrir les yeux et de voir l’enfer qui s’annonce, comme de comprendre que le solidarisme identitaire est la seule, nous disons bien la seule réponse adéquate, il vous suffit de consulter notre site pour vous en rendre compte.
Souvenez-vous de qui vous êtes, regardez ce qu’ils font de vous.
Charles Bolle

Attaque contre les locaux de l’APF à Bruxelles !

Ce 24 novembre, l’extrême-gauche avait mobilisé au niveau national le ban et l’arrière-ban de ses troupes  et, avec 10 organisations (!),  a rassemblé 200 personnes (!) pour protester contre ce terrible danger pour la démocratie que représente le fait qu’un parti politique légal (en l’occurrence l’Alliance for Peace and Freedom – APF) et représenté au Parlement européen ait des bureaux à Bruxelles, non loin de ce même Parlement européen (sic…).

Comme on pouvait s’y attendre, ces soi-disant démocrates ont essayé d’attaquer les locaux de l’APF. Alors que la police essayait de les en empêcher, ils se sont mis à lancer divers projectiles sur les forces de l’ordre qui ont répliqué à coup de matraques et de gazeuses.

Il va de soi que ni l’intolérance, ni les menaces, ni le vandalisme, ni même les violences n’arriveront à intimider l’APF, parti pan-européen dont NATION fait partie, et dont les bureaux continuent bien entendu à fonctionner.

PS : Notre camarade Hervé Van Laethem avait assez bien résumé les tenants et les aboutissements de cette manifestation dans un billet d’humeur que vous pouvez trouver ICI !

Ambiance près des locaux de l'APF ce jeudi soir
Ambiance près des locaux de l’APF ce jeudi soir

NATION avec les militaires…aussi face à la police !

Le mouvement NATION était présent aux cotes des militaires qui ont manifesté ce jour a Bruxelles.

Nos militants ont pu une fois de plus constate l’agressivité d’une police qui pourtant fait souvent profil bas lorsqu’elle a à faire à des emeutiers congolais, kurdes, islamistes ou gauchistes.

Mais ici face a des militaires belges et patriotes, elle n’a pas hésité a donner dans le lacrymogène et le canon a eau.

Aujourd’hui au premier rang aux côtés des militaires, comme dans l’avenir, NATION soutient et soutiendra les revendications de ceux qui nous défendent.

wp_20161115_13_10_07_pro

wp_20161115_13_16_28_pro

wp_20161115_13_03_45_pro

wp_20161115_13_24_22_pro

 

Le 29 septembre : la rue de la Loi…sinon rien !

Le 29 septembre prochain se déroulera à Bruxelles une nouvelle manifestation syndicale contre le gouvernement de Charles Michel.

Alors pour anticiper sur les phantasmes de certains sites anti-nationalistes : oui des militants de NATION y participeront ! Comme à chaque fois !

Non pas pour provoquer des incidents mais car la place de NATION est auprès des travailleurs. Et car NATION est opposé à la politique antisociale (et pro-migrant) de Charles Michel. Et ceci même si nous savons que les organisateurs syndicaux ne sont en fait que les complices du système politico-financier, au sein duquel ils ont la fonction de régulateurs de la colère sociale.

Mais à la différence de l’extrême-gauche anarchiste? dont on sait qu’elle prépare de violentes confrontations avec la police, NATION demande impérativement à ses membres de ne pas participer à de telles confrontations qui, elles aussi, font partie du folklore de ce genre de manifestation. Folklore qui permet aux gauchistes, fils un peu perdus de ce système, de se donner l’impression d’exister.

Si par contre, une vraie mobilisation populaire manifestait l’intention d’aller demander directement des comptes au gouvernement rue de la Loi, nous encourageons nos militants à l’encadrer et à la soutenir…

Le 29 septembre, rue de la Loi…sinon rien !

PS (enfin si ose dire…) : La position de NATION sur les mouvements sociaux est résumée dans l’article et la vidéo que vous pouvez trouver ICI !

presentation1

 

 

 

 

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑