Syndicats : flics du patronat et pas que de ça!

Publié par NATION le

Nous avons évoqué la manifestation du dimanche 26 juin dernier concernant les mesures de santé. NATION y avait envoyé une délégation, assez bien remarquée et le cortège s’était déroulé sans incidents.

Un millier de manifestants en dehors de la bien-pensance officielle

Mais ce genre de manifestation, qui se fait sans eux, ne plaît manifestement pas aux syndicats. Ainsi le SETCA, branche de « défense » des employés, techniciens et cadres de la FGTB socialiste, a publié un tract pour dénoncer cette manifestation.

Le bla-bla syndical habituel

Ce tract utilise bien entendu le fait qu’il s’agissait, selon eux, d’une manifestation d’extrême-droite. Il est vrai que pour ces mêmes syndicalistes, côtoyer des staliniens dont l’idéologie a provoqué des dizaines de millions de morts, ne semble par contre pas avoir le moindre problème moral.

Mais la vraie raison de cette condamnation de la manifestation est bien ailleurs et apparaît dans le même tract avec la phrase suivante : « Nous n’avons donc pas besoin que d’autres groupes viennent perturber le message et tentent de parler à la place des syndicats. »

Ce qui confirme bien ce que nous disons des syndicats : ils ont comme seul but d’être les flics du patronat et du système politico-financier qui nous dirige. Ils sont là pour encadrer et endiguer la colère des gens et empêcher de vraies révoltes. Et les syndicats en tirent de tels avantages qu’ils n’acceptent pas que qui que ce soit d’autre puisse manifester sur de tels thèmes.

Mais la mauvaise humeur des syndicats de gauche n’a pu empêcher un millier de personnes de manifester dimanche dernier !

Plus mérité que jamais !


0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.