Refugees not welcome !

Ce que la bien-pensance et les humanistes de pacotille refusent d’avouer, alors que de nombreux éléments le confirment, c’est que la majorité des pseudo-réfugiés, ne fuient pas la guerre ou une dictature mais sont bel et bien des réfugiés économiques !

Certains, dans le secteur social; sont bien au courant des magouilles et se taisent, soit par complicité idéologique, soit par peur d’être traités de « racistes », ou horreur suprême, d’être qualifiés “d’extrême-droite” .

La réalité c’est que ces “réfugiés”, pour la grande majorité, ne fuient pas la guerre mais cherchent juste à s’implanter en Europe, pour profiter des avantages sociaux vantés dans leurs pays d’origines, par des organisations mondialistes et pseudo humanitaires. D’autres veulent rejoindre l’Angleterre, terre d’accueil des islamistes de tous bords.

Plusieurs documents, que l’on peut trouver sur Google ou YouTube, démontrent que les vrais réfugiés de guerre, dont des millions de Syriens, sont restés à proximité de leur pays pour pouvoir y rentrer au plus vite, une fois le conflit terminé.

Il est prouvé également que de nombreux candidats au passage en Europe ont déboursé des milliers d’euros pour prendre la mer. Nombre d’entre eux ont des smartphones dernier cri, avec lesquels ils arrivent, alors qu’ils sont toujours en mer, à téléphoner via les satellites, aux organismes d’accueils en Europe. Un média avait ainsi fourni le n° de téléphone d’un organisme d’aide aux réfugiés, situé à Strasbourg, que les migrants appelaient pour faire intervenir les sauveteurs des garde-côtes et organiser des faux sauvetages avec le concours d’une presse aux ordres. Pour se faire, des migrants avaient fait semblant d’avoir basculé par-dessus bord (voir photo).

Mais quels avantages les attirent donc par ici ?

Ils ont droit aux soins médicaux gratuits

Les rares familles avec enfants obtiennent assez facilement un logement, dès que leur statut de réfugié est établi. Les enfants sont scolarisés gratuitement également.

Ils reçoivent de l’aide vestimentaire, alimentaire, via des organismes tels Fedasil, la Croix Rouge, ou les « Refugees Welcome » .

Ils sont logés soit dans des centres fermés ou ouverts, selon le cas OU dans des casernes réaffectées pour dans les infrastructures de la Croix Rouge

Ceux qui sont reconnus comme réfugiés et ceux qui sont inscrit au registre de la population, reçoivent le RIS ((Revenu d’Intégration Sociale).

Une aide financière est accordée à ceux qui sont inscrit au registre des étrangers.

Les demandeurs d’asile ont droit à l’aide aux frais de logement.

Ils ont droit aux allocations familiales et même à la prime de naissance.

Certains arrivent à travailler au noir, pour des profiteurs négriers. Et ceux qui se font prendre utilisent ce fait comme alibi, pour réclamer une régularisation qui “éviterait qu’ils travaillent au noir”.

Quant à la régularisation, elle ne sert leur sert essentiellement qu’à leur donner accès à encore plus d’avantages sociaux.

Voilà la réalité, une réalité dont tous les politiques sont au courant. Ils savent que cette immigration qui dure depuis 1987, avec des pics et des accalmies, met notre sécurité sociale à mal. Les caisses se vident au détriment de nos pauvres dont plus de 17.000 SDF, de nos ménages en situation de précarité, ou encore, de nos retraités qui doivent survivre avec une pension de misère.

NATION s’insurge contre ce système, et demande que soit appliqué l’article 77 et 77 bis de la loi du 15/12/1980 sur l’accès au territoire, le séjour, l’établissement et l’éloignement des étrangers. Il faut que ceux qui aident les réfugiés économiques soient punis judiciairement! Car aider des migrants sur notre sol, c’est clairement de la complicité au trafic d’êtres humains !

Jean-Pierre DEMOL

SAMEDI 30 SEPTEMBRE A 17 H A LA GARE DE COUVIN : VENEZ MONTRER QU’A COUVIN COMME DANS LE RESTE DE NOTRE PAYS : » REFUGEES ARE NOT WELCOME ! »

FAUX REFUGIES ! FAUX NAUFRAGE ! ON VOIT A DROITE DE LA PHOTO QU’ILS ONT PIED !

 

2 réflexions au sujet de « Refugees not welcome ! »

  1. Tant qu’on aura des tristes individus habillés en costume du dimanche qui seront élus par le peuple Européen « les bééééééé moutons qui ont donné le bâton pour se faire battre, et finiront dans l’assiette des « fermiers » , la catastrophe ira grandissante grace au plan des Illuminatis du nouvel ordre mondial. Le pire reste à venir !

  2. On vient d’apprendre que le gouvernement voulait diminuer la pension des chômeurs, je ne vois pas comment ils pourrait encore la diminuer, si ce n’est que pour, soit les laisser mourir de faim, de soif et de maladie, alors que leur parents et grands-parents ont cotisés pour les caisses sociales. Évidement, il n’y a plus d’argent, au vu de ce que nous coûte les migrants, qui eux n’ont jamais cotisés. Et nos « grosses têtes » de parlementaires ne voient rien et on peux penser qu’ils ne se souviennent pas non plus de l’Histoire, car payer les imams est une erreur. Pourquoi les ministres des cultes chrétiens perçoivent ils une « indemnisation », car dans leur cas il ne s’agit pas d’un traitement, simplement parce que la révolution, française et belge, leur a confisqué les biens immobiliers qu’ils possédaient, or, on n’a jamais rien pris aux musulmans, puisqu’ils n’étaient pas en Europe à l’époque !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *