Le Parti Islam, un danger pour nos valeurs identitaires !

En 2012 le Parti Islam avait obtenu 1 conseiller communal à Molenbeek-St-Jean et à Anderlecht.

Ce qui est encore plus préoccupant c’est que le soir des élections les candidats issus de l’immigration dans les partis traditionnels (PS, SPA, CDH, MR et Ecolo) se déclaraient solidaires envers la liste Islam.

Le parti Islam prône la Charia, l’obligation pour les fillettes de porter le voile, s’oppose à l’égalité homme-femme, demande des cours de gymnastique et de natation séparés. Et pour ceux qui disent que ce ne sera jamais le cas, il faut rappeler que dans plusieurs quartiers (comme à Cureghem ou à Molenbeek-st-Jean), on ne trouve pratiquement plus un débit de boissons alcoolisés et des femmes vêtues à l’européenne et des personnes consommant de l’alcool y sont prises à parti. Les Belges de souche y sont totalement méprisés, les trafics de stupéfiants sont courant et il existe des zones de non-droit.

Seul, NATION sauvera nos valeurs identitaires face à ce cataclysme.

Guy Vandenkerckhoven

NATION – Anderlecht

Dans certaines communes, le choix sera simple !

L’Italie se réveille-t-elle ?

Des élections générales doivent se dérouler le 4 mars prochain en Italie. Et le moins que l’on puisse dire est que cette campagne électorale est très particulière.

Tout d’abord de par la dimension identitaire importante de celle-ci. En effet, l’invasion migratoire et le problème sécuritaire qu’elle génère est très mal vécue par la population italienne. La récente fusillade contre des ressortissants nigériens, faisant suite au meurtre particulièrement ignoble d’une italienne, en est le dernier et tragique exemple.

Ensuite de par la place qu’y tiennent les nationalistes. En effet, deux partis ouvertement nationalistes y présenteront des listes : Forza Nuova et Casapound. Mais de plus, ces partis sont au centre de l’actualité de par leur activisme. Quasiment pas un jour ne passe sans un article de la grand presse parlant des uns ou des autres. Et se lamentant sur des sondages qui donnent les nationalistes aux portes de certaines assemblées.

Enfin de par sa violence. En effet, l’essor des nationalistes provoque une réaction de l’état italien qui essaie de le réprimer et qui, pour cela, utilise comme d’habitude ses supplétifs d’extrême-gauche pour essayer de contrer les nationalistes. Et en effet les violences gauchistes (allant jusqu’à des attentats à la bombe) se sont multipliées depuis ces dernières semaines, au point que certains parlent du retour d’une stratégie de la tension.

Et quels sont donc les enseignements à en tirer ?

Tout d’abord qu’il ne faut pas avoir peur d’assumer ce que nous sommes. Sans excès ni provocation gratuite, ni passéisme bien sûr. Mais au plus les choses s’aggraveront, au plus les gens chercheront des formations politiques qui parlent vrai et qui sont bien décidées à ne pas faire dans la demi-mesure.

Tout ceci nous confirme aussi dans l’idée que désespérer n’est jamais la solution Voici à peine quelques années, des camarades italiens nous disaient leur scepticisme par rapport à la voie électorale. Aujourd’hui, on ne parle d’eux car ils sont justement cette fois au centre de ce processus électoral.

Tout ceci démontre aussi que la persévérance et la fidélité, à terme ça paie…Car quoi que seront les résultats officiels de ces prochaines élections, personne ne niera qu’en tous les cas en Italie, et nous l’espérons aussi dans toute l’Europe, le temps des radicaux est venu !

 

Les militants de Forza Nuova et leur président, Roberto Fiore, confrontés à la police.

L’APF actif et présent partout en Europe !

Récemment, ce qui reste de l’extrême-gauche belge publiait des analyses “à deux balles” sur la situation de l’APF.

Souvent, les images sont les meilleurs démentis aux médisances.

L’APF est bien vivant et le montre !

A Göteborg, le 28 octobre lors d’une conférence sur la Syrie organisée par la Fondation liée à l’APF et où notre camarade Hervé Van Laethem a longuement pris la parole.
A Rome le 4 novembre où sa branche italienne (Forza Nuova) a rassemblé plusieurs milliers de militants.
A Belgrade, le 5 novembre lors d’une conférence de Udo Voigt devant des nationalistes serbes

Victoire nationaliste en Italie !

Le Parlement italien a été forcé de reculer sur le projet de loi dit “Ius Soli” – la loi qui permettrait la citoyenneté italienne automatique aux étrangers nés en Italie.

Divers mouvements italiens, dont le partenaire de NATION au sein de l’APF Forza Nuova ainsi que nos camarades de la communauté militante “Prati”,  ont été à la pointe de la campagne contre cette loi. Entre autres, par des manifestations parfois très tendues devant le Parlement.

Ainsi, une bataille est gagnée ! Mais la guerre menée par certains ontre les nations européennes continue et les patriotes continueront à lutter jusqu’à la Reconquista!

 

Solidarité avec nos camarades italiens !

Cet après midi, dans les rues de Rome, ce sont les militants nationalistes qui ont manifesté aux abords du Sénat au moment où celui-ci débattait en vue de remplacer la loi du sang par celle du sol.

Tant les militants de Patria, de la communauté militante Prati que ceux de Forza Nuova ou encore de Casapound ont été repoussés par la police.

NATION tenait à marquer sa solidarité avec tous les camarades italiens, en particulier à ceux qui ont été victimes de la violence policière.

 

Analyse politique du congrès européen de ce 17 décembre à Bruxelles !

Le premier fait à noter est le succès que rencontre l’APF (Alliance for Peace and Freedom) puisque ce sont plusieurs dizaines de délégués qui sont venus de toute l’Europe pour assister à ce Congrès.

Ensuite, il faut constater la cohésion du parti (représenté aujourd’hui dans 9 pays européens) puisque le président, Roberto Fiore et le secrétaire-général Stefan Jacobsson ont été réélus sans aucun problème.

Remarquons aussi que l’APF est en expansion puisque ce Congrès a officialisé l’entrée du parti slovaque LSNS (14 députés) dont le leader Marian Kotleba est également gouverneur d’une province, ce qui est bien entendu une expérience unique pour un parti de notre courant de pensée.

Cerise sur le gâteau, ce Congrès fut l’occasion d’un grand battage médiatique qui aura fait parler à la fois de l’APF et de NATION mais qui aussi aura montré le vrai visage de l’extrême-gauche, celui de l’intolérance et da la violence. (lire ICI en ce qui concerne les incidents provoqués par les gauchistes).

Une fois de plus, NATION a démontré que tant sur le plan belge qu’européen, il était au centre du jeu !

« NATION a bien entendu de la chance d’être à l’APF mais l’APF a aussi de la chance d’avoir NATION ! » (Roberto Fiore, président de l’APF, lors du Congrès de ce 17 décembre)

NATION on… european tour !

Trois activités importantes auront lieu au niveau européen dans les mois qui viennent !

En République Tchèque

demonstrace proti islámu---rally against IslamLa première sera la campagne électorale de nos amis du Parti tchèque DSSS (Parti Ouvrier pour la Justice Sociale) pour les prochaines élections régionales et sénatoriales en République tchèque qui doivent se dérouler début octobre 2016. Les sondages leur sont favorables ! Nous sommes cordialement invités à participer à leur campagne électorale. Ce qui est une bonne occasion à la fois d’acquérir de l’expérience, de prendre des nouveaux contacts entre militants et, accessoirement, de voir du pays ! NATION y enverra donc une délégation dans la période du 27 septembre au 5 octobre (le nombre de jours exacts dépendant des disponibilités de chacun). Que les intéressés se signalent à secretariat@nation.be. Parler un minimum l’anglais est un plus mais n’est pas obligatoire.

En France

829461666Le samedi 2 octobre, NATION tiendra un stand à la journée de Synthèse Nationale près de Paris. Journée au cours de laquelle, Jean-Marie Le Pen prendra la parole. Possibilité de co-voiturage au départ de la Belgique. Inscriptions à secretariat@nation.be.

 

 

 

 

 

 

En Italie

IMG-20160726-WA0002Le samedi 12 Novembre se tiendra à Rome une grande réunion européenne organisée par l’APF et nos amis de Forza Nuova. L’APF va mettre au point un voyage organisé pour lequel un prix sera fixé et qui prendra en charge le voyage, le logement pour le week-end, l’entrée à la réunion et une visite touristique de la capitale romaine. Merci néanmoins de déjà signaler à secretariat@nation.be si vous êtes intéressés.

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑