Emeute islamo-africaine à Schaerbeek !

Ce matin, des incidents ont eu lieu devant une école schaerbeekoise suite à une rumeur, qui semble fausse, d’abus sexuels sur un enfant.

Les images démontrent bien à quel point, tout ce que nous disions sur la vague migratoire, le changement de population et l’islamisation de nos villes était avéré.

Sur certaines photos, on peut objectivement se croire dans un état musulman d’Afrique.

De plus, on aura constaté vu les violences commises envers la police à quel point ces gens sont attachés à l’état de droit.

Il n’y a plus de demi-mesures à prendre ni à penser à des précautions d’usage ni à faire attention à son image. Il faut réagir et faire que nos rues recommencent à ressembler à des rues d’Europe !

Pour y arriver, inutile de voter libéral recyclé ou populiste complexé, il faut voter radical et identitaire, il faut voter NATION !

(video) Islamisme : le compte à rebours a commencé !

L’information de l’arrestation à Wavre d’un jeune converti à l’Islam, juste avant qu’il ne commette un attentat ne fait que confirmer ce que nous essayons de démontrer dans cette vidéo : le compte à rebours a commencé ! Vous savez ce qui vous reste à faire le 26 mai comme premier acte pour que la bombe islamiste n’explose pas !

#VotezNation #ChassonsLesIslamistes

Une nouvelle mosquée et école coranique à Lodelinsart ?

Voici quelques années, une ASBL islamique « Mosquee at Touba » avait essayé de faire construire une mosquée Rue des Hauchies à Lodelinsart. Cette mosquée pourrait accueillir 300 personnes et une école coranique.

Les protestations des riverains avaient fait avorter ce projet.

Mais il semble que le projet soit relancé et, osons le dire, avec une certaine complicité des autorités.

En effet, pour ce genre de projet, la commune doit rendre le projet public par l’intermédiaire d’un avis d’enquête publique présenté via une affichette du type que vous pouvez voir ici.

La commune de Charleroi a bien placardé ces affichettes mais uniquement dans le voisinage immédiat et en évitant bien toute autre annonce trop tapageuse. Le but étant sans doute que cette fois-ci, le projet ne puisse être contesté par des voisins qui en ignoreront tout.

Comme la période pour présenter ses doléances va du 5 au 19 décembre, les militants carolos de NATION vont en informer TOUT le voisinage et leur préciser qu’ils peuvent protester contre ce projet soit en téléphonant au 071/86-39-30 soit en écrivant au Collège Communal – Service du permis d’Environnement, Place Charles II, 6000 Charleroi.

Dans un état de droit, les règles doivent être respectées par tout le monde !

RTL-TVI n’aime pas la controverse

L’émission dominicale « c’est pas tous les jours dimanche » de ce week-end dernier était consacrée à l’attentat islamiste de Liège. Comme à chaque fois pour ce genre de sujet, on invite pratiquement toujours les mêmes personnalités dont les discours répétitifs et polis ne convainquent plus personnes. Afin d’être certain que le débat reste bien cadré, on préfère inviter des journalistes et pseudo-spécialistes dont les réponses toutes faîtes n’entraineront pas le présentateur vers la polémique. Ainsi, le « pas d’amalgame », « ils ne sont pas tous pareils » ou encore « l’islam est une religion de paix », jalonnent chaque intervention visant à dénoncer la barbarie islamique.

Le débat est donc sans surprise, aseptisé et inintéressant, bien loin même des préoccupations du citoyen qui se demande quand cela va s’arrêter, quand va-t-on enfin prendre des solutions radicales. Ce n’est que timidement vers la fin de l’émission, le présentateur donne la parole via une liaison téléphonique, au père du jeune Cyril lâchement abattu par le djihadiste. Au bout de trente secondes, cette conversation prend court quand le papa fait remarquer que « ce sont des belges qui sont victimes ».

Le « débat » surréaliste continue vers sa fin quand le présentateur lui donne une nouvelle fois la parole. Le papa n’a pas apprécié qu’on lui ait coupé la parole, dès lors il demande qu’on le laisse s’exprimer jusqu’au bout. Les invités médusés et présentateur prit au piège ne peuvent cacher leur malaise. « Ce sont les politiciens les responsables » déclare –t’il avant de faire remarquer leur laxismes et leur politique migratoire. « On accepte toutes sortes de gens sans qu’ils doivent faire le moindre effort d’intégration ! » et de s’insurger ensuite contre l’immigration musulmane ce qui lui vaudra tout simplement comme seule réponse, la coupure de la transmission et le générique de fin. Cela démontre à quel point, la presse belge n’est plus plurielle et que tout débat de fond est tronqué en tenant plus d’une pièce de théâtre que
de l’échange de points de vues. Ainsi dans ce pays, la liberté d’expression n’est plus, même pas pour le parent d’un jeune homme de 22ans victime d’une guerre venue d’ailleurs.

Honte à RTL-TVi, cet organe du système qui par sa lâcheté collabore à l’islamisme ! A noter pour finir, que comme certains l’on rappelé, nous sommes en guerre contre l’islamisme… Nous ferons simplement remarquer qu’en temps de guerre, ce genre d’attitude de la part d’un média lui vaudrait une interdiction d’émettre pour faits de haute trahison.
Pour le Mouvement NATION, les administrateurs de cette chaîne de télévision peuvent démissionner. Cela serait un acte de courage, s’ils ont encore un soupçon de patriotisme en eux. Mais ça, on en doute très fortement…

Liège : NATION rend hommage aux victimes de l’attentat.

Ce vendredi soir, des militants de la section liégeoise du Mouvement NATION ont déposé une gerbe de fleur sur les lieux de l’attentat de ce 29 mai.

Il était en effet important de rendre hommage aux victimes de la barbarie djihadiste. Ainsi deux policières ont été lâchement assassinées alors qu ‘elles ne faisaient qu’exercer ce pourquoi elles étaient dévouées, assurer la sécurité des citoyens. C’est aussi ce jeune homme qui en se rendant à son école a été froidement abattu.

Au travers de cette barbarie, nos militants liégeois ont voulu rappeler que malheureusement dans ce pays, les honnêtes citoyens sont les victimes d’une Justice trop laxiste et de politiques bien trop tolérants et passifs face à l’islamisation de notre société.
En effet, comment expliquer que depuis les attentats de Bruxelles du 22 mars 2016 :
– les autorités ne prennent aucune disposition contre l’islamisation de notre société,
– que l’immigration non contrôlée est désormais une constante,
– que la Justice reste laxiste face aux crapules,
– que les prisons regorgent de djihadistes qui endoctrinent leurs co-détenus,
– qu’un directeur de prison donne à un apprenti terroriste connu une autorisation de sortie.
Notre Belgique est livré à la violence islamiste par nos politiciens qui par communautarisme se rendent coupable de complicité passive. Ils observent religieusement et avec zèle les associations droit-de-l’hommistes. Pris au piège par leur aveuglement, nos politicards ne changeront rien à la situation et se contentent de regarder notre pays s’enfoncer vers l’obscurité de pratiques religieuses fanatiques et colonisatrices.

Alors, pour nos liégeois qui aujourd’hui pleurent les leurs, il était primordiale de rendre hommage aux victimes d’un pays dont son nom pourrait bien rimer avec « absurdistant ».

Mais si pour l’heure le ton est au recueillement, demain sera celui de la résistance !

Contre tous les terrorismes, contre l’islamisme, contre le laxisme politique, seul NATION est l’opposition et l’unique alternative !

Bravo à nos liégeois ! Vive Liège debout !

Terreur à Liège : qui sont les responsables ?

NATION condamne bien évidemment l’attentat terroriste qui a frappé la ville de Liège. NATION présente ses condoléances aux familles des victimes et marque sa solidarité avec les hommes et les femmes qui exercent le dur métier de policier.

Au-delà de la motivation réelle de l’intéressé, qui semble être un converti fraichement radicalisé en prison, cet acte a été rendu possible par une convergence du n’importe quoi.

  • Cet individu aurait dû être en train de purger sa peine plutôt qu’être en congé pénitentiaire ou en liberté conditionnelle
  • La haine anti-flic est propagée par les médias et des groupes tels que la Ligue des Droits de l’Homme, il ne faut donc pas s’étonner que la police devienne la cible privilégiée de certains.
  • Les délinquants ont de plus en plus, un sentiment d’impunité

Sans compter que manifestement, les islamistes propagent leur idéologie en prison, sans aucun problème. On parle de plus de 300 prisonniers, radicalisés pendant leur séjour en prison.

Ce monde est de plus en plus sur sa tête ! Il lui faut un sérieux électrochoc. Avec NATION, aidez-nous à lui appliquer !

Comment se débarrasser du terrorisme ? Votez NATION !

La Belgique s’enfonce tous les jours un peu plus vers le chaos !

La récente polémique autour du parti ISLAM mais aussi les incidents à répétition autour du parc Peterbos à Anderlecht (agression filmée de contrôleurs de la STIB, jets de pierre contre la police et contre une équipe de télévision) nous rappellent à quel point, la Belgique sombre tous les jours un peu plus vers le chaos communautariste et sécuritaire.

Quoi que nous en disent nos politiciens, il y a de nombreuses zones de non-droit dans nos grandes villes. Ces zones sont totalement sous le contrôle de bandes qui ont un sentiment d’impunité, encore renforcées par les peines ridicules auxquelles viennent d’être condamnées les émeutiers de novembre dernier.

Face à la violence, l’insécurité et l’islamisation de notre société, il n’y plus à envisager de demi-mesures : il faut rentrer dedans et leur réapprendre la crainte de la police et de la justice.

Pour provoquer cela, il faudra un électrochoc aux prochaines élections. Electrochoc qui ne viendra évidemment pas des partis traditionnels ni des populistes qui baissent les yeux dans la rue comme dans les assemblées.

Il n’y a donc qu’une seule solution, une seule alternative : NATION !

Rejoignez-nous, soutenez-nous, venez sur nos listes électorales !

 

A NATION, on sait tenir tête !

 

 

 

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑