Soutenons nos militaires et demandons des comptes aux politiciens !

Nous n’étonnerons personne en disant que NATION condamne la tentative de meurtre commise ce vendredi soir par un somalien islamiste contre deux de nos soldats.

Somalien dont il sera sans nul doute très intéressant d’analyser à quel titre il résidait en Belgique.

Mais outre l’agression en elle-même, le plus délirant est qu’on se trouve dans une situation où des militaires belges se font agresser en plein coeur de Bruxelles par un somalien  !!! Comme quoi, le mondialisme, il n’y a pas pire !

Ce nouvel attentat, ainsi que l’origine de l’agresseur, démontre bien que la politique d’immigration est un total fiasco dans ce pays, quoi qu’en raconte les équipes de communicateurs autour de Théo Francken.

Nous comptons lui rappeler cela de vive voix puisque NATION sera présent à la conférence que tiendront Théo Francken et Jan Jambon le 22 septembre prochain afin de leur rappeler que, contrairement à ce que leur « plan communication » veut nous faire croire, les choses ne vont pas mieux. Au contraire, elles s’empirent ! Comme nous pouvons le constater encore ce soir…

Soutenons nos militaires et demandons des comptes aux politiciens !

2 réflexions au sujet de « Soutenons nos militaires et demandons des comptes aux politiciens ! »

  1. Je viens d’afficher sur mon mur « face book », plusieurs publications quand aux migrants et l’une d’entre elle suggère de les convertir au christianisme avant leur admission sur le territoire européen et qui attire l’attention sur le fait que, qu’ils soient modéré ou extrémistes, leur but à tous c’est de nous convertir par la peur, car contrairement aux chrétiens, je dit chrétien et pas catholique, Jésus a dit à ces apôtres allez et convertissez dans l’amour, alors que Mahomet a convertit à coups de sabres et d’exécutions.

  2. Il est très intéressant d’observer et d’analyser les discussions au sujet du terrorisme et de la sécurité.. dans tous les domaines de la societé. Partout on se plaint d’un manque de moyens, c’est à dire : finances, personnel, matériel..etc… Finalement on a dû faire appel à l’armée..!! Après quelques mois déjà les militaires se sont plaints des missions de surveillance .. qui ne sont pas compatibles avec les missions de l’armée dont il ne reste plus grand-chose après la ènième restructuration. La police fédérale n’existe plus sur le terrain.. apart quelques services spécialisés. Il y a les problêmes avec les remplacements des gardiens lors des grèves dans les prisons. Aux palais de justice c’est le bordel… pour la surveillance et le transport des détenus… La police locale est à nouveau politisée et corrompue comme l’ancienne police communale… et infiltrée par la 5ème colonne. Tout ce qui précède est dû à la liquidation de la Gendarmerie dont on ne parle plus lors de tous les débats. Actuellement on est confronté , pas à une force,mais à une farce de police. On a profité de l’affaire Dutroux pour liquider la GD… une liquidation qui était le rêve humide de la plupart des « politi-chiens ». On voit maintenant le résultat catastrophique. Il est donc grand temps de demander des comptes aux politiciens -saboteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *