La gestion du pays va de mal en pis!

Publié par NATION le

Depuis 2012 plus de 200.000 ” migrants ” (légaux, illégaux), sont entrés sur le territoire belge.

Le manque de transparence des autorités fait qu’il est impossible de savoir combien ils sont exactement pour ne pas affoler la population surtout en période de crise, manque de travail, de sécurité etc.

Les autorités ferment un peu partout, sous de fallacieux prétextes (manque de rentabilité, bâtiments vétustes, etc.), des hôpitaux, des maternités, des casernes pour ensuite en faire des centres d’accueil pour les ” migrants “.

Evidemment c’est lourd à supporter pour les finances publiques et pour les Belges constamment obligés à payer des taxes en tout genre pour subvenir au besoin de ces gens

Les conséquences de cette politique laxiste en matière migratoire sont une source incontestable de troubles sociaux futurs.

Cela rend en effet impossibilité de relancer l’économie par manque de finances publiques. A moins d’emprunter plus d’argent, mais ce serait au détriment de la compétitivité de nos entreprises déjà mal en point au niveau des exportations sur les marchés mondiaux, vu la forte taxation sur le travail.

Cela hypothèque encore davantage l’avenir des générations futures, suite à la mauvaise gouvernance des partis traditionnels, le PS en tête.  

Salvatore Russo


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *