ARTE pris en flagrant délit !

Publié par NATION le

La chaîne de télé franco-allemande ARTE a consacré un reportage au financement des partis européens et a visé l’APF en particulier.

Dans le cadre du Journal Télévisé, notre camarade Hervé Van Laethem a donc été interviewé et ARTE essaie par un effet sonore (qui diminue très fort le début de sa phrase) de donner l’impression qu’Hervé dit “Nous sommes ce que vous appelez des néo-nazis”, alors qu’il dit “Nous nions le fait que nous sommes ce que vous appelez des néo-nazis”.

Heureusement, pas né de la dernière pluie, Hervé Van Laethem avait fait filmé l’ensemble de l’interview par une de nos équipes. Ce qui permet de mieux entendre ce qu’il a vraiment dit. Voir la vidéo ci-dessous

Nous publions ICI l’ensemble du reportage de ARTE (bien sympathique comme vous pouvez imaginer)

Nous publions ICI l’ensemble de l’interview d’Hervé (la qualité est moindre !)

Malgré toutes les manœuvres médiatiques, nous continuerons notre combat !

 

https://www.youtube.com/watch?v=ke4X28NmQME


2 commentaires

Cholewa · 7 avril 2017 à 15 h 25 min

Bonjour, j’ai moi-même suivi une formation pour être porte-parole de mon entreprise et pour nous démontrer le danger de prendre la parole au micro d’un journaliste et ce que nos paroles pouvaient devenir. C’est ainsi que nous étions à tour de rôle interviewé dans un studio de télévision et le lendemain on nous présentait cet interview où l’on nous faisait dire exactement le contraire de nos réponses. Comme quoi, n’est pas porte-parole qui veux, sans faire de critiques et en toute modestie.

    hvl

    hvl · 9 avril 2017 à 11 h 56 min

    Mais on peut être le plus formé des porte-parole, à partir du moment où les journalistes “chipotent” l’enregistrement, on ne peut y faire grand chose

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *