Finalement, Donald il a ri !

Publié par NATION le

Désolé pour le jeu de mot assez moyen dans le titre mais il est à l’image de ce que fut cette campagne électorale américaine.

Sur le fond, nous n’avons rien à changer sur ce que nous écrivions voici quelques jours ICI.

Ceci dit et rappelé, voir les mines déconfites des journaleux européens bien-pensants est un plaisir dont nous ne priverons pas aujourd’hui.

Quant à ceux de notre camp qui penseraient que tout va changer, nous nous permettrons de rappeler que l’autre camp avait espéré la même chose avec l’arrivée d’Obama au pouvoir voici 8 ans. Il allait arrêter les guerres américaines, rétablir la justice sociale, faire disparaître le racisme et fermer Guantanamo.

Résultat, les USA sont toujours empêtrés dans nombre de conflits, l’injustice sociale s’accroît sans cesse, la société américaine est de plus en plus divisée en communauté et Guantanamo est toujours là.

Nous craignons les mêmes désillusions quant à ceux qui croient que Trump va expulser des dizaines de milliers de clandestins, interdire le territoire US aux Musulmans, etc…

Le président américain, quel qu’il soit, n’est qu’une marionnette aux ordres de lobbies financiers et politiques qui ne changeront en rien ce que sont les USA : une puissance arrogante et interventionniste sur un plan militaire, diplomatique et économique !

Seule chose vraiment positive pour nous Européens, cela montre à nos populations qu’on peut sortir du du “politiquement correct” et cela pourrait libérer les paroles et les votes.

C’est déjà ça !

14991899_1460591357289470_5269072728351010799_n


3 commentaires

Debbaudt · 9 novembre 2016 à 13 h 57 min

Comme exprimé dans l’article le plus important est de savoir sortir du politiquement correct …………….. sans jamais oublier qu’au USA ce sont les banqusters de Wallstreet ces vautours aux becs crochus qui déchirent les économies mondiale et s’en gobent sans retenue aucune !

Le Ket · 9 novembre 2016 à 15 h 20 min

Contre tous les scénarios imposés par les valets du mondialisme, l’Amérique “profonde” a choisi le moins pire des deux et porté un électron libre à la tête de l’Empire Yankee.
Les années futures montreront si Donald, en dehors de ses promesses démagogique, défendra le retour de la grandeur des USA et imposera la préférence nationale contre les diktats du Nouvel Ordre Mondial.
Mais ce qui sera bon pour les Etats-Unis ne le sera pas pour l’Europe, car nos intérêts géostratégiques ne correspondent pas forcément à ceux des banksters de Wall Street et une alliance (ou des rapprochements) avec la Russie s’impose pour un équilibre politique mondial.
Nul doute que dans les semaines prochaines, nous assisterons à des demandes d’audience à Washington de la part des Geert Wilders, Strache et Marine Le Pen….

James · 10 novembre 2016 à 17 h 55 min

Pas de panique!!
Dans son analyse P.C. Roberts annonce déjà la possibilité d’un meurtre sur Donald Trump. Quel avenir!!!!
http://kingworldnews.com/former-u-s-treasury-secretary-paul-craig-roberts-just-warned-trump-could-be-assassinated/
Apart cela, un accident peut arriver à tout le monde, surtout à ceux qui constituent un danger pour le Nouvel Ordre Mondial. Il y a aussi “les suicidés….!!”
Compte tenu des “expériences” dans le passé, il n’y a que deux pistes :
-soit Trump baissera son froc pour les banksters de Wallstreet,
-soit il sera éliminé, de quelque manière que çe soit. Une équipe “kidon” est déjà en “stand by….”.
Dans ces deux cas, les électeurs de Trump sont baisés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *