Dieu merci, je ne suis pas Américain !

Publié par NATION le

Dieu merci, je ne suis pas Américain car il s’agit d’une société que je n’aime bien évidemment pas !

Mais j’ai un autre avantage ces jours-ci à ne pas être citoyen américain : je n’aurai pas à voter pour les futures élections présidentielles américaines.

Je n’aurai donc pas à choisir entre la peste et le choléra !

Je n’aurai donc pas à devoir voter pour l’arrogante vieille peau qu’est Hilary Rodham Clinton, va-t’en guerre patentée et employée de Wall Street. Une Hilary soumise aux lobbies de toutes les minorités.

Mais je n’aurai pas non plus à voter pour le rustre et sexiste Donald Trump, nouveau riche et novice en politique qui sera une proie facile pour les lobbies de tous poils.

Car moi, contrairement à une sale manie bien présente dans les milieux nationalistes, je choisis mes causes en fonction de ma propre analyse politique et non pas en fonction de ce qu’en dit la gauche. Ce n’est pas car la gauche européenne dit du mal de quelqu’un, que cette personne est forcément notre amie !

De plus, j’ai difficile à croire qu’un système politico-financier aussi cadenassé que celui des USA, prendrait le risque de voir accéder au pouvoir suprême quelqu’un qui ne lui serait pas soumis.

Pour moi, les USA en tant que tels sont, par leur politique et leurs « valeurs » et leurs actes, une véritable centrale à détruire les peuples ! Et ils le resteront ! Car quel que soit le(la) future présidente, il/elle ne sera jamais que le pantin des forces de l’argent cosmopolite.

Hervé Van Laethem

clinton-trump


6 commentaires

D'Hoest · 6 novembre 2016 à 16 h 10 min

Bonjour Nationalistes.
Depuis quelques mois déjà, je reçois vos lettres d’infos. Je tiens très sincèrement à vous dire que je suis pratiquement toujours en plein accord avec celles-ci. Cette dernière,(élections américaines) étant la cerise sur le gâteau ! Si, aux prochaines élections, vous avez une liste à Tournai, pour une fois, j’irai voter de bon cœur et ma voix vous sera acquise !
Sincères salutations.

Horizon · 6 novembre 2016 à 16 h 43 min

Un septuagénaire et une qui n’en est pas loin… Je ne voudrais pas non plus avoir à faire ce choix…
Mais, si cette nuit, une méchante sorcière me jetait un sort et me faisait tout d’un coup citoyen du grand merdier américain avec l’obligation de choisir, c’est à reculons que j’irais déposer un bulletin en faveur de Donald, peut-être parce qu’il a un prénom de canard !
Avec lui, on a une petite, minuscule, microscopique chance d’être gagnant. Avec la Rodham-Clinton, ce sera à coup sûr l’enfer et il ne sera pas pavé de bonnes intentions…

Catrysse roger · 6 novembre 2016 à 17 h 29 min

Vous pouvez dire ce que tu veux, moi je suis pour Trump.

    hvl

    hvl · 6 novembre 2016 à 19 h 02 min

    Mais c’est votre bon droit 🙂

Le Ket · 7 novembre 2016 à 11 h 57 min

Le Nouvel Ordre Mondial est dirigé par les gnomes de Wall Street et relayé sur notre continent par les valets de l’impérialisme yankee. Depuis un siècle, au lendemain de la Grande Guerre (la der des der) les intérêts américains ont infiltré tous les secteurs de notre société et les organisations internationales (OMS, OTAN, OMC, UE, Interpol, etc, etc).
De Disneyland à l’IPhone, en passant par Mac Donald, Monsanto, Bank of America et Google, les multinationales des USA manipulent et exploitent des milliards d’individus, au travers de la consommation quotidienne et contrôlent l’information et les communications mondiales.
OUI, les américains ont imposé la Pensée Unique et se comportent comme un renard dans un poulailler.
Pour les curieux, il faut aller voir le dernier film d’Oliver Stone ” SNOWDEN”, instructif sur de nombreux points et surtout expliquant clairement les diverses manipulations concernant les méthodes d’espionnage mises en place par les gouvernements américains successifs, depuis 70 ans.
YANKEES GO HOME !

James · 7 novembre 2016 à 15 h 55 min

Trump ou Clinton, c’est effectivement le choix entre la peste et le choléra. Tous les deux sont contrôlés par les banksters de Wall street. Les Etas Unis sont d’ailleurs un empire en plein déclin, comme le déclin de l’empire Romain, dont les caractéristiques sont identiques à celles du déclin de l’empire Américain. Encore un détail : les descendants des élites (élus!!) à Rome, responsables pour le déclin de l’empire Romain, se trouvent maintenant à Londres(The City) et à New York(Wallstreet). Donc l’histoire se repète !! Pour le reste il faut avoir beaucoup de courage pour vivre sur ce “tas de fumier….”, où la guerre civile est imminente, et dans laquelle l’EUSSR sera aussi entraïnée. (nonobstant la 3ème guerre mondiale avec la Russie).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *