Quand les partis populistes montrent leur vrai visage antisocial !

Avec la récente annonce du gouvernement d’un projet pour accélérer la dégressivité des allocations de chômage, on voit mieux à quoi servent les partis populistes genre NVA ou PP…

En effet la NVA, par une brillante communication bien relayée par les médias toujours aux ordres et par les gauchistes (qui ont besoin d’un grand méchant loup, pour encore pouvoir justifier leur existence), a réussi à faire croire qu’elle était intraitable contre la vague de migrants illégaux. Mais malgré quelques expulsions bien médiatisés, les chiffres sont têtus et démontrent qu’en fait, ce gouvernement de centre-droit a régularisé plus de migrants que le précédent gouvernement de centre-gauche.

Quoi qu’il en soit, cette fausse politique de fermeté a comme but de pousser une partie de l’électorat patriote à voter pour ce genre de partis…Partis qui s’empresseront de prendre des mesures antisociales de plus en plus dures. Ce qui est normal puisque cette « droite » là est hyper libérale et est aux ordres du grand patronat.

Ce qui démontre bien que les mouvements comme les nôtres ne peuvent se contenter de ne parler que d’immigration. Car si la politique d’immigration a bien évidemment des conséquences néfastes, elle n’est pas la seule responsable de l’état de nos sociétés.

C’est bien pourquoi, si le combat de NATION, est bien évidemment identitaire, il est aussi social.

C’est bien pourquoi, le vote populiste, c’est mettre un emplâtre sur une jambe de bois. Il faut changer ce système et ce vieux monde politique. Pour cela, une seule solution : soutenir, aider et voter pour NATION !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

4 réflexions au sujet de « Quand les partis populistes montrent leur vrai visage antisocial ! »

  1. Ces partis populistes sont en fait des partis “crypto-bourgeois” qui soutiennent l’économie libérale
    voulue par l’Union Européenne et sont donc les carpettes d’un capitalisme apatride par essence, celui
    qui se sert depuis trente ans du label “Europe” pour faire régner partout les lois de la concurrence et
    du profit. Ils peuvent bien proposer des “mesurettes” contre l’immigration illégale mais on attendra encore
    longtemps de leur part la dénonciation claire et nette de la société multiculturelle et pluri-ethnique que
    veulent nous imposer les puissances qui nous dirigent.

  2. En effet, les partis populistes comme la NVA s’entendent très bien avec les ultra libéraux du MR et du CDH car ils poursuivent le même but. Ils n’ont pas l’intention de réduire les inégalités sociales car ils s’en servent pour justifier leur présence et influencer les sondages. Jamais un référendum n’a été organisé avant de voter une loi. Les lois votées depuis plus de trente ans, en Belgique, sont des lois “scélérates” ; toujours votées après le détournement systématique de la population par des actualités futiles montées en évènement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *