NATION met l’extrême-gauche en échec !

Nous reprenons bien évidemment cet article paru sur le site de l’Observatoire des extrémismes de gauche. Article qui démontre et rappelle qu’aujourd’hui, la seule formation politique patriote en état de tenir tête aux crapules gauchistes reste NATION !

A ce sujet, la direction du Mouvement NATION tenait à remercier tous ceux qui par leur travail, leur abnégation et leur courage ont permis de garder ce local ouvert.

Bruxelles Zone (sans) Antifasciste

C’est maintenant officiel, même si la nouvelle couvait depuis quelques temps, la mouvance « dite » antifasciste bruxelloise a implosé.

C’est en tous les cas ce qui apparaît à la lecture d’un tout récent article publié sur le mur d’un des animateurs de la mouvance antifa bruxelloise et qui explique, sous couvert du verbiage gauchiste habituel, que les antifa à Bruxelles, c’est globalement FINI !

Si le texte, un peu pénible à lire, ne nous éclaire pas avec précision sur les raisons de cet échec politico-militant, l’observation de la mouvance gauchiste nous permet d’y voir un peu plus clair.

On peut penser que l’échec de ce collectif, crée voici 3 ans pour quasi exclusivement lutter contre le mouvement identitaire Nation, est lié à plusieurs facteurs.

D’abord, le fait que le PTB, de par sa poussée électorale, est en train de siphonner toutes les forces de gauche radicale et de les concentrer dans la lutte électorale. Sans même parler du peu de sens de l’engagement qui existe en 2017. Mais comme ils l’écrivaient eux-mêmes, peu de temps après le fiasco autour de l’organisation d’un Black Blok dirigé contre la visite de Trump en Belgique, « dans l’état actuel de la gauche radicale, que pouvaient-ils faire» ?

Ensuite, la lune de miel contre-nature entre les anarchistes et les staliniens n’aura pas duré. Et manifestement, chacun a repris ses billes.

Enfin, et ce n’est certainement pas négligeable, l’échec de la campagne des antifa bruxellois contre le local du parti nationaliste européen APF (et de sa branche belge NATION). En effet, il semble que les militants se soient lassés d’une campagne qui dure depuis des mois, monopolise beaucoup d’énergie et a amené de sérieux problèmes aux gauchistes[1]…Et ceci, sans aucun résultat puisque le local de l’APF est là depuis maintenant 18 mois[2] et fonctionne sans grands problèmes, malgré une intense campagne faite de tracts, de diffamation, de menaces et d’actes de vandalisme. Pire même pour eux, le concept que les antifa proposaient dans leurs réunions internes; à savoir que si les « fachos » devaient consacrer trop d’énergie à défendre le local, ils finiront par l’abandonner; se retourne vers les gauchistes qui, justement, ont consacré tellement d’énergie à lutter contre ce local que cela a miné clairement d’autres engagements sociaux et politiques. Et manifestement, cela a déplu à un certain nombre de militants de base…

Alors bien évidemment, cela ne fera pas disparaître l’extrême-gauche et il y aura d’autres actes de vandalisme, d’autres menaces et d’autres contre-manif auront lieu…Mais ce qui est important ici, c’est qu’un concept a été mis en échec et un autre est apparu.

Le premier est que la violence n’a pas de prise sur d’authentiques organisations militantes et politiques telles que Nation. Le second concept est qu’il est tout à fait possible de disposer de locaux ayant pignon sur rue !

Soyons en sûr, on reparlera encore longtemps de cette « campagne » du Square de Meeus, manifestement remportée par les militants identitaires.

[1] Nombreuses arrestations en décembre 2016 mais aussi le flop monumental d’un rassemblement « européen » en avril 2017 https://antifaahahah.wordpress.com/2017/04/24/antifa-bruxelles-le-flop-du-23-avril/

[2] Les antifa, un peu en guise de désespoir, avaient d’ailleurs annoncé sa fermeture alors qu’il est de notoriété publique qu’il s’y organise toujours très régulièrement des activités.

 

 

Une réflexion au sujet de « NATION met l’extrême-gauche en échec ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *