NATION au centre de la journée d’action des gilets jaunes !

Publié par NATION le

Cette nouvelle journée d’action des gilets jaunes aura été marquante à bien des égards.

Elle aura permis de démontrer la duplicité des autorités bruxelloises, leur hypocrisie et leur recherche de la confrontation. Nous y reviendrons dans un futur article….

Elle aura aussi donné une grande visibilité médiatique à NATION. D’abord de par notre mobilisation mais aussi par le fait que c’est notre camarade Hervé Van Laethem qui avait pris la grosse responsabilité de demander à titre personnel, une autorisation de manifester dans le cadres des gilets jaunes.

Et malgré les mensonges médiatiques et politiques, malgré un déploiement énorme de forces policières, malgré les intimidations, malgré le non respect par les autorités des accords pris, malgré les dizaines d’arrestations préventives, ce seront au total plusieurs centaines de gilets jaunes qui auront menés des actions tout au long de la journée.

Actions qui furent menées sans violence mais avec un très grand intérêt médiatique. Hervé et d’autres cadres de NATION auront ainsi donné de nombreuses interviews.

Notons aussi que l’extrême-gauche a essayé de péniblement exister loin de notre rassemblement dans un jeu de chat et de souris avec la police, sans que personne ne les remarque même.

Aujourd’hui, c’est bien NATION qui est le mouvement social et pas ces gauchistes, pour beaucoup issus de la bourgeoisie.


8 commentaires

narr · 17 décembre 2018 à 5 h 13 min

De tendance Libertaire donc ” de gauche” , même si je ne me situe en réalité ni de gauche ni de droite, je pense contrairement à beaucoup de gens qu’un mouvement tel que les gilets jaunes peuvent permettre à toutes les oppositions de s’unir… sans se déchirer inutilement.
Car bien qu’en Belgique l’heure n’est peut être pas encore venu et que la mobilisation reste faible, les graines de la révolte se sèment dans le cœur des gens, même si tous n’y participe pas encore je sais le soutient très important.
Si nous nous battons ensemble pour une démocratie directe via des outils tel que le Référendum Initiative Citoyen, assemblée citoyenne, et autres formes de pouvoir horizontale alors nous n’aurons plus qu’à défendre nos idéaux par des débats d’idées auquel les gens pourront adhérer ou pas en l’exprimant par des votes.
Je pense qu’en aucun cas un chef ne doive émerger ni de gauche comme de droite et que la société doive élire des représentants révocables transparents sur leurs activités, au mandat impératif ne gagnant pas plus qu’un solaire de citoyen lambda.
D’ailleurs c’est ce genre de système qu’on pourrais décrire d’anarchiste ( littéralement absence de commandement).. Ce mot peut faire peur et j’en suis conscient, historiquement bien plus à gauche mais en réalité l’anarchie est avant tout un mode d’auto-organisation plutôt neutre bien que la majorité des anarchistes soient communiste, mais si l’aspiration des gens auto-organisée est plutôt identitaire par exemple alors malgré mes propres convictions je le trouverais bien plus légitime que si il m’était imposé par la force.
Et le fameux R.I.C. qui en france commence à devenir la revendication commune, peut devenir cet outils d’autogestion.
Je viens vers vous “ennemi” historique pour ouvrir le débat car quand les pauvres s’affrontent entre eux ce sont les corbeaux qui ripaillent… pas de guerre entre les peuples, pas de paix entre les classes ( nous les pauvres.)
J’espère ne pas trop avoir été décousu et d’avoir été compris.
En attendant l’organisation de grande assemblée citoyenne ou même les idées les plus opposées pourront débattre dans la tolérance sans violence je vous salut.

    hvl

    hvl · 17 décembre 2018 à 12 h 15 min

    Merci pour votre intéressante et constructive intervention. Il est clair que nous diviser fait le jeu du système.
    Ce projet d’assemblée générale des “anti-système” est très intéressant mais très ambitieux aussi.
    Pensez-vous qu’il y a d’autres personnes de “votre camp” qui seraient ouvertes à cela ?

      narr · 18 décembre 2018 à 4 h 43 min

      Merci de m’avoir publié.
      malheureusement j’ai l’impression que le dogmatisme idéologique des mouvances les plus radicales ( dans le sens noble du terme, qui va au fond du problème) de gauche comme de droite, fantasme de trop la violence qui rappelons le est l’outil des puissants, son meilleur allié , c’est là qu’il est le plus fort…
      “Mon camp” manque de pragmatisme… à crier au fascisme à tous va alors que nous sommes déjà tous dans un système fasciste mondialisé certes moins cru et moins cruel plus “pacifié” plus insidieux mois évident à cerner dans les pays industrialisés car la situation semble pire ailleurs dans le tiers monde, nous sommes déconnecté de la réalité…
      Je me rends compte que la plupart des gens ne tolère pas les convictions qui leurs sont contraire…. pourtant vous ne voulez pas sincèrement, je pense vivre sous une dictature centralisé? Sous la domination d’une autorité supérieur?
      Que pensez vous des expériences révolutionnaires du rojava au kurdistan? Ou l’expérience zapatiste du chipas? ne serais ce pas deux modèles pouvant donner des idées de société juste et démocratique?
      Je sais que mon point de vue est marginale dans le milieu “anarchiste” que je comprends de moins en moins… pourtant quand je vois qu’en france sur des points de mobilisation de gilets jaunes des mélanchonistes et des partisans de marine le pen arrive à échanger pacifiquement dans le respect et l’écoute j’ai envie de garder espoir…
      Moi même j’étais haineux à votre égard et dogmatique mais comment la haine pourrais faire germer un monde meilleur? J’ai eu l’occasion de discuter avec des gens qui ne pensait pas comme moi et j’ai trouver cela plus intéressant que de se foutre sur la gueule… et j’y ai ressenti des points communs des bases sur lesquelles converger…
      démocratie directe, décentralisation , confédéralisme , communalisme, autonomie alimentaire, consommation locale , artisanat…, décroissance, urgence climatique,boycotte des multinationales, pouvoir au peuple par et pour le peuple…
      reste bien évidement des divergences mais nous ne pouvons continuer à nous haïr, nous diabolisé… on pense et on ressent car nos expériences nos rencontres nos propres visions du monde nous y ont conduit.
      Et chacun à de bonnes raisons.
      Je sais déjà que je serais traiter de fachos et de rouge bruns du coups c’est compliquer d’amorcer quelques choses en ce sens…
      Je suis sans doute Trop idéaliste la nature humaine à encore beaucoup de chemins à parcourir…
      Je ne sais même pas si vous seriez également prêt à faire ce pas?
      En france dans les manifs les radicaux de gauche comme de droite se sont tapé sur la gueule…
      Le peuple de base n’en à que faire de ces vielles querelles, il y’à urgence d’ouvrir des ponts…
      Mais arriverons nous à mettre la violence de cotée?
      Comment pouvons nous organiser une pareil assemblée sans que ça parte en couille…
      Je ne prétends détenir de solutions toute faite.

      hvl

      hvl · 18 décembre 2018 à 22 h 53 min

      CE pas, nous l’avons déjà fait en disant dans des vidéos liées à la question des gilets jaunes que nous étions prêts à “cohabiter” avec des gens de toutes tendances et nous avions cité l’extrême-gauche.
      Le 30 novembre, au milieu de la 1è manif GJ, un gars de la mouvance anarcho-marxiste a parlé en connaissance de cause pendant 5 minutes avec le président de NATION. OK ils n’étaient d’accord sur presque rien mais ils étaient tous les deux contre la politique de charles michel, un petit début…mais le lendemain la même mouvance anarchiste “et antifa” publiait la photo de nos militants afin de les faire chasser des actions 🙁 Pathétique
      Mais quand on lit vos écrits, on se dit que rien n’est perdu 😉
      Un projet d’assemblée de ce genre est ambitieux mais serait très difficile à réaliser…Raison de plus pour essayer 😉
      On pourrait en débattre via mail. Vous pouvez nous contacter à secretariat@nation.be si vous voulez…

    Demol Jean-Pierre · 18 décembre 2018 à 7 h 47 min

    Pour narr : Enfin, un “ennemi historique” qui parle d’autre chose que “casser du facho”, et qui est même ouvert au dialogue . Merci, ça fait plaisir à lire . Tout ce que je peux souhaiter, c’est que vous soyez contagieux, et que vos camarades attrapent votre pensée . Au début était le verbe …

    le Ket · 18 décembre 2018 à 15 h 55 min

    OK, Narr ! Et quelle serait votre opinion concernant le Pacte de l’ONU pour les migrations, signé ce 10 décembre à Marrakech ?

      hvl

      hvl · 18 décembre 2018 à 22 h 44 min

      Je pense que justement, il ne faut pas ici parler des clivages mais des sujets qui peuvent amener des convergences…et la politique sociale de nous “gouvernants” en est un !

      Le Ket · 19 décembre 2018 à 19 h 22 min

      Il n’y aura plus de politique et de justice “sociales” si l’Europe est submergée par les 150 millions de nouveaux “migrants” comme cela est écrit noir sur blanc (!) dans les rapports de l’ONU publiés depuis 2000.

      Les européens blancs et chrétiens seront alors dépendants des élus siégeant à tous les niveaux de pouvoir et otages de la communauté islamiste.

      Il s’agit très clairement de définir les priorités et les stratégie à mettre en place face aux laquais du mondialisme !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *