Allemagne, réveille-toi !

Publié par NATION le

Hier dans la ville allemande de Chemnitz, une manifestation montée dans l’urgence a réuni plus de 10.000 personnes, suite au nouveau meurtre d’un Allemand par des migrants.

Lors de cette manifestation, pas de ballons, pas de bougies, pas de discours de bisounours mais une colère ! Une saine et juste colère !

Cette colère a permis que pour une soirée au moins, les rues de la ville soient sécurisées ! En tous ca pour les honnêtes gens car les autres…ils ont un peu couru :). De plus, suite à cela, les médias allemands et européens, les forces politiques ne peuvent plus cacher le ras-le-bol de la population.

NATION se réjouit de ce réveil du peuple allemand et est particulièrement fier que nombre de ses amis politiques aient aidé à réaliser cette action.

Loin de la “droite” qui a peu de tout, soutenez NATION et ses amis européens !

 

 

 


6 commentaires

GERARD R. · 29 août 2018 à 10 h 37 min

Citation: “Hier dans la ville allemande de Chemnitz, une manifestation montée dans l’urgence a réuni plus de 10.000 personnes, suite au nouveau meurtre d’un Allemand par des migrants.”

Les mauvaises habitudes persistent ! La presse dissidente, à l’instar de la presse pourrie (et bien, hein) semble croire que: “migrant” soit le seul nom commun à ne pas avoir de synonyme. Or rien, n’est plus faux !

Pour rappel, ceux de ma génération, se sont vus apprendre aux cours de français, que les mots répétitifs sont à proscrire dans toute rédaction. Car cela fait ennuyeux, redondant. C’est pour cela qu’on a inventé les synonymes.

Alors, en guise de coup de pouce aux auteurs qui patinent DÉSESPÉRÉMENT sur le terme: migrant, ( qui en plus est une hérésie, car la majorité de ces parasites ne sont pas plus en danger que moi, dans leur souk natal, puisqu’ils y retournent volontiers en… “vacances”…) voici quelques expressions pouvant pourvoir au remplacement de ce terme, aussi assommant qu’ inapproprié:

Dans un registre péjoratif, mais qui n’en exclut pas toute réalité, pour autant, je propose:
– ENVAHISSEUR (le premier qui vienne à l’esprit, au-delà d’un certain nombre qui persiste à s’accroître indéfiniment)

– OCCUPANT (dès lors que tout indique leur volonté de ne pas vouloir déguerpir de sitôt)

– SQUATTEUR (pour ceux qui s’installent d’autorité et contre la volonté des autorités et des autochtones) Mais pas des politicards véreux, ni des ligues de vertu…

Dans un registre moins prémédité et compte tenu, qu’il peut y avoir des migrants de bonne fois, j’ai relevé:

– NOMADES (pour ceux qui se déplacent sans but précis ni vers une destination choisie préalablement)

-TRANSHUMANT (dans la même optique que précédemment)

– PERSONNE de PASSAGE (probablement la qualité la plus acceptable concernant tout migrateur)

– ÉTRANGER (le qualificatif de tous temps, tout simplement)

Dans un registre plus fourbe, voire mensonger, destiné à couillonner l’autochtone:

– EXOGÈNE (le seul terme assez soft, que certains sites Internet, acceptent de relier à migrant)

– RÉFUGIÉ (mais chacun connaît la fausseté préméditée de ce terme)

– ILLÉGAUX, n’en déplaise aux bonnes âmes si soucieuses de rappeler en permanence LA LOI… aux autres, aux méchants “fachos”…

– EXPATRIÉ (pas toujours pour les meilleures raisons ni les plus nobles desseins. Force est de le constater !)

– Parasite, dans la mesure où ces hordes obtiennent des aides en tout genre, sans vergogne et surtout SANS JAMAIS AVOIR COTISÉ UN KOPEC À LA SÉCU et ne démontrant aucune intention de s’y soumettre un jour, fut-il lointain… Et de plus en plus, AU DÉTRIMENT, de ce que naguère on appelait: les AYANTS-DROIT; terme qui semble avoir disparu des textes de la législation sociale. C’est également un constat factuel !

Enfin, le terme qu’on utilisera en dernier recours, même s’il est la raison de la “migration” d’un grand nombre de ces individus:

-FUGITIF (pour ceux qui auraient d’authentiques raisons, qu’ils ne précisent pas nécessairement, d’être réellement inquiétés, dans le pays qu’ils quittent)

En espérant ainsi inspirer les rédacteurs des supports media, dits: non conventionnels, afin que l’on maintienne la… diversité sémantique, dans l’abondante prose proposée à votre lectorat. Tout en faisant la nique à la presse aux ordres et aux bienpensants, QUI N’ONT AUCUN DROIT, de nous imposer le moindre style littéraire…

Déjà qu’ils ont pas mal cadenassé la pensée, faisons en sorte qu’il ne touchent pas notre langue nationale. En aucune façon ! Merde !!!

    Le Ket · 3 septembre 2018 à 11 h 43 min

    On devrait aussi rajouter à ta liste :

    CLANDESTIN = qui arrive en Europe en catimini, sans aucune autorisation, en vrai “clandé”.

    HORS-LA-LOI = indésirable, bandit, qui par ses actions se met lui-même hors la loi. Sans visa, pas d’accueil.

    Dans les 192 pays reconnus à l’ONU, il n’y a qu’en Europe que les étrangers peuvent entrer comme dans un supermarché (et en ressortir sans payer) . Essayer donc d’entrer sans visas (ou autorisation officielle) dans un pays d’Asie, d’Afrique, d’Amérique Latine ou aux USA. Soit on vous réembarque dans l’avion, le bateau ou le train d’arrivée, soit on vous conduit en taule. Avis aux amateurs. Mais en Europe, les gouvernements Droits-de-l’Hommiste ont accepté plus de 35 millions d’immigrés clandestins depuis 1974 (date de l’arrêt de l’immigration économique officielle), dont la plupart ont été “régularisés” et ensuite “naturalisés”, sans l’avis des électeurs, ni référendums sur le sujet.

    Mais on peut AUSSI inverser la tendance !

    1) Interdire le “droit du sol” et réinstaurer le “droit du sang”.

    2) Interdire le regroupement familial.

    3) Abroger les lois, contraires à l’intérêt public, favorisant l’implantation des immigrés ou “migrants”.

    4) Dénoncer les traités européens (ou internationaux) qui empêchent le renvoi des immigrés dans leur pays d’origine ou leur rapatriement hors-Europe.

    5) Abolir la double nationalité, surtout avec les pays d’Afrique du nord.

    6) Réaliser un inventaire de l’octroi des naturalisations d’étrangers extra-européens sur les 45 dernières années, adopter des lois permettant leur destitution et leur rapatriement, pour tous délits ou crimes.

    7) Interdire l’arrivée de toute personne “sans papiers”, sous quelque motif que ce soit, et retour “manu militari” par le même mode de transport si nécessaire, sous peine d’emprisonnement.

    Il en va de la survie de la population européenne, blanche et chrétienne.

    OSER PENSER, OSER AGIR !

Adadourov · 29 août 2018 à 17 h 40 min

Tout a fait d’accord avec vous.Dame Merkel est toujours du coté des envahisseurs et se fiche complétement du citoyen allemand.

boland · 30 août 2018 à 11 h 44 min

La “mère Kel”, à la solde du patronat allemand, a fait venir tous ces parasites de pseudos-réfugiés pour permettre aux patrons allemands d’engager ces gens et de se goinfrer comme des porcs sur le compte des ouvriers allemands ! Il est beau le résultat !!! EUROPE DES PEUPLES, DEBOUT ET REVOLTE TOI !!!

Claus · 30 août 2018 à 12 h 59 min

Chaque pas dans la bonne direction est accueilli avec un infini soulagement par tout patriote soucieux de l’avenir de sa nation …

charpentier · 31 août 2018 à 9 h 17 min

Bravo camarades allemands

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *