C’est la rentrée ? Il faut parler de l’extrême-droite !

Publié par NATION le

Que dire de cette énième pantalonnade politico-médiatique qui fait d’une réponse du ministre de la justice à une question parlementaire, un dossier à sensation sur le « terrorisme d’extrême-droite ».

Ce terrorisme-là est d’ailleurs comme le monstre du Loch Ness, tout le monde en parle mais personne ne l’a jamais vu en Belgique…On ne parle pas d’ici d’un excité ou l’autre qui envoie une lettre, mal orthographiée, de menaces et qui n’aura jamais de suite. On ne parle pas de groupes criminels qui, bien que racistes, ne s’arment que pour régler leur compte à la concurrence criminelle.

Dans les 30 dernières années, je mets quiconque au défi de citer une seule ORGANISATION dite d’extrême-droite qui ait mené une campagne d’attentats ciblés contre des cibles politiques ou religieuses !

Rien que l’expression du ministre est éloquente : « il n’exclut pas des actions violentes de l’extrême-droite». Cela veut simplement dire qu’il n’y a aucun élément concret mais qu’une vue de l’esprit permet de ne pas en exclure la possibilité !

Et de cela, bien évidemment, Sud Presse en profite pour en faire des masses, avec une couverture et une page entière. On fait acheter son canard comme on peut… Et puis les élections approchent, il faut pouvoir faire peur au bon peuple…

Retenons néanmoins le seul élément concret provenant de l’analyse de la Sureté de l’Etat : « l’extrême droite se renforce ». Et lorsqu’elle parle de dizaines d’activistes dans certaines villes en Wallonie, on a bien compris qu’elle parle de NATION. Certains journaux ne s’y sont pas trompés puisque c’est bien des photos de NATION qu’ils utilisent pour illustrer les articles sur le sujet.

Eh bien, à ce niveau, la Sureté de l’Etat a partiellement raison. NATION se renforce tous les jours et compte de plus en plus d’activistes comme on a encore pu le voir le 1er mai dernier à Charleroi. Mais la nuance est que ces activistes ne sont pas là pour mener des actes de violence gratuite mais bien pour militer et défendre notre identité et notre liberté de rester nous-mêmes !

Le système ne s’y trompe pas, NATION est la seule vraie opposition patriotique ! Souvenez-vous en au moment de voter !


3 commentaires

COBUT · 22 août 2018 à 9 h 16 min

Tres bon article.

Adadourov · 22 août 2018 à 14 h 31 min

Les gentils a gauche, les méchants a droite.La cécité de nos dirigeants politiques est stupéfiant.L’idéologie de gauche rend stupide,il suffit d’ecouter la gauchosphere pour s’en convaincre.

Charles · 24 août 2018 à 0 h 34 min

C’est incroyable comme la plupart des politicards de tous partis confondu et leurs complices de la grande presse subsidiée s’acharnent régulièrement à ce que le citoyen lambda soit persuadé que violence rime avec extrême droite .
Soit tout ceux là ne connaissent rien à l’idéologie solidariste et ses doctrines ,soit ils sont la mauvaise foi elle même .
Je me souviens que quelques mois en arrière chez nos voisins français de telles rumeurs sont parues dans la presse et sur les réseaux sociaux .Quelques semaines plus tard on arrêtais une bande de pieds nickelle qui ne faisaient partie d’aucun parti et cette affaire finissait par tourné en eau de boudin et les services français en ridicule .Le serpent s’était mordu la queue ,oui mais le mal était fait ,point .
Ta mise au point est la juste réaction que je vais partager .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *