Ignobles crapules!

Les faits se sont déroulés ce lundi 15/10/2017 vers 19h30. Une jeune étudiante descendait de son bus à la gare de Charleroi pour se diriger vers l’arrêt du métro lorsqu’elle fut accostée par trois jeuuunes vêtus de trainings…

L’un d’entre eux lui planta un objet pointu dans le dos lui intimant de les suivre. Apeurée, la jeune fille s’est exécutée. L’entrainant sous un pont à proximité des quais et de  la gare, ils lui ont alors fait vivre un ignoble calvaire. Ses tortionnaires, pendant de longues minutes, l’ont trainée au sol par les cheveux pour ensuite la lacérer avec des couteaux et enfin lui porter des coups sur tous le corps tout en arrachant ses vêtements .Une jeune fille passant près de là attirée par les cris de détresse de l’adolescente, téléphona à la police. Se voyant repérés, les bourreaux se sont alors enfuis . Dès leur arrivée sur les lieux, les policiers ont appelé une ambulance et la jeune fille à été emmenée à l’hôpital afin d’être soignée de ses nombreuses blessures.

De tels actes  relèvent d’une immonde barbarie, commis par de jeunes crapules certainement plus occupées à jouer à des jeux vidéo prônant la violence gratuite plutôt qu’à se prévoir et s’organiser un avenir. Cela ne fait que nous confirmer ce que nous savions déjà ,la chute douloureuse de notre société permissive dans la décadence la plus abjecte. L’effondrement total des valeurs qui ont fait notre civilisation européenne et qui nous propulse dans l’anarchie la plus complète, conduisant ainsi à l’avilissement total de notre société.

Je n’irai pas jusqu’à dire que le calvaire de cette malheureuse aurait pût être évité mais il est clair qu’une utilisation plus optimale des caméras de surveillance ,une présence plus accrue de patrouilles de polices et de contrôles de la part de celles-ci serait un bon début de réponse. Ainsi et surtout, des peines de prisons dissuasives. C’est à dire exemplaires et exemplatives afin que ce genre de crapules sachent qu’on ne rit pas avec l’intégrité des personnes et  leurs biens .

Nos forces de polices se voient de plus en plus restreintes, de plus en plus mal utilisées par un pouvoir de plus en plus permissif qui semble ne plus s’émouvoir de la sécurité de sa population face à la racaille de tout bord ! Alors quoi?  Allons-nous devoir nous organiser en fonction de ces manquements ? Escorter nos jeunes et nos anciens pour qu’ils ne leur arrivent rien ? Mais alors, on dira sans doute que nous sommes d’intolérants miliciens ou d’autres inepties dans le genre .

Et bien oui, nous sommes intolérants! Notre intolérance n’a d’égale que la tristesse et la juste colère que nous éprouvons devant de tels actes. Nous solidaristes, sommes intolérants à la méchanceté, à la violence gratuite faite à notre peuple et à notre jeunesse.  Nous ne désirons qu’une chose, c’est que ces derniers ne soient pas les victimes de cette société multiculturelle qui pousse chaque jour un peu plus à un individualisme pervers ,qui ne donne plus de juste direction à suivre à nos jeunes ,qui de plus leur apprend un véritable endoctrinement sur le thème du « vivre ensemble ». Car aujourd’hui, l’école n’enseigne plus,  elle formate!

Pour finir ,il est fort surprenant que les journaux régionaux de la grande presse subsidiée (la GPS) se soit tus quant à cette ignoble affaire .De là, à conclure qu’ils ne veulent surtout pas alarmer la population sur le fait que des « jeûûûnes »  commettent dans notre bonne ville des actes d’une immonde barbarie… Nous sommes donc en droit de nous demander si l’on ne nous cache pas bien d’autres choses de ce genre.

Le mouvement NATION souhaite à cette jeune victime, un prompt rétablissement ainsi qu’une grande force pour surmonter l’épreuve psychologique qu’un tel acte ne manque pas de produire . Nous lui souhaitons également  que justice lui soit rendue au plus vite.  Mais une véritable justice cette fois. Une justice à la hauteur de la gravité de son supplice vécu.

Mademoiselle, courage! Vous n’êtes pas seule, nous sommes de tout cœur avec vous.

Charles Bolle  

2 réflexions au sujet de « Ignobles crapules! »

  1. Pauvre fille, comment va t-elle se remettre de cette infâme agression ? Va t-on seulement les retrouver ces crapules ? Si la police s’en donne la peine, c’est possible, ils doivent être connus dans le coin…et après, le tribunal ? Si un juge veut bien traiter rapidement le dossier…et puis une hypothétique condamnation, en sursis bien sûr, car ces pauvres petits sont excusables….père absent, mère ????
    Il est temps de réagir !

  2. c’est clair qu’on nous cache des choses , j’ai vu de mes yeux en 2002 en face du pba une fusillade entre la police et deux « basanés  » un samedi à 4h du matin , jamais je n’ai vu un article dans la presse !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *