Comment lutter contre le djihadisme dans nos pays ?

On dit que la critique est facile mais l’art difficile.

Et régulièrement, notre classe politique utilise cette excuse pour justifier son incompétence crasse en disant « Et l’opposition, que ferait-elle de mieux ? » En particulier en matière de terrorisme. C’est pourquoi, nous publions ici 10 points qui permettraient déjà d’être plus efficaces contre le danger mortel que représente le terrorisme djihadiste.

1. Fermeture de toutes les mosquées, locaux, établissements qui seraient réputés pour promouvoir des discours soutenant le djihadisme, le wahhabisme ou le salafisme. La décision doit dépendre dans un premier temps du bourgmestre mais pourrait aussi être prise d’office par le Ministre de l’Intérieur. Cette décision devra se baser sur une analyse des services de renseignement qui pourraient la produire d’office ou qui pourraient la produire sur demande de l’autorité.

2. L’interdiction pour des pays étrangers de financer des institutions religieuses établies en Belgique.

3. Boycott financier et économique des pays qui financent directement ou indirectement les groupes terroristes djihadistes.

4. Poursuite judiciaire pour toute personne qui a combattu dans des groupes terroristes djihadistes où que ce soit dans le monde.

5. Déchoir de sa nationalité, tout citoyen « belge » qui irait combattre auprès des groupes terroristes de type djihadiste. Et ceci qu’il ait la double ou simple nationalité. Cette déchéance doit être accompagnée d’une expulsion du territoire national.

6. La poursuite systématique de toute personne qui diffuserait de la propagande pro-djihadiste et ceci sous quelque forme que ce soit. Cela doit être considéré et traité comme « intelligence avec l’ennemi ».

7. Peines renforcées et exemplaires pour les affaires de terrorisme.

8. Soutien politique et militaire au gouvernement légal de Syrie dans sa lutte contre le terrorisme. Coopération entre nos services de renseignement et les services de renseignements syriens qui sont forcément experts en matière de lutte contre le terrorisme djihadiste.

9. Suspension immédiate de l’espace Schengen afin d’éviter l’infiltration de terroristes qui seraient rentré comme « réfugiés » dans certains pays européens pratiquant des contrôles laxistes.

10. Réforme complète du droit d’asile afin d’empêcher l’infiltration de terroristes djihadistes sous couvert du droit d’asile.

5 réflexions au sujet de « Comment lutter contre le djihadisme dans nos pays ? »

  1. Je serais curieux de savoir quel personnage politique (homme ou femme) courrait le risque de proposer fût-ce une seule de ces mesures… même s’il en mourait d’envie.
    Il/Elle sait qu’il/elle se ferait immédiatement étriller par tous ses « collègues » PS, MR, CDH, Ecolo, PTB, SPa, CD&V, etc.

    • @ Horizon, tout simplement n’importe quel élu(e)s de NATION le jour ou nous en aurons, et nous nous fichons pas mal d’être étrillés par les partis traditionnels, nous voulons clairement et nettement, mettre des bâtons dans leurs rouages politicards .

    • Bonsoir « Horizon »,
      Je comprends que vous soyez dubitatif à ce sujet. JE comprends que la question du « qui? » se pose…
      En effet, ces mesures, que certains diront « radicales », sont sujetes à être étiquettées (à tord ou à raison… c’est selon !) de mesures fascistes. Par conséquent, celui qui oserait les proposer serait potentiellement (sûrement) rangé au rang de « facho ».
      Mais comme le dit justement Monsieur Demol Jean-Pierre, cette personne ( qui proposerait ce programme cité ci-dessus ou un programme similaire ) pourrait être un membre du mouvement NATION.
      Premièrement car ce mouvement ce veut autrement efficace, secondement car qui le fera sinon?
      Et là, nous revenons à votre curiosité de départ il me semble…
      N’est-ce pas ?
      Bonne soirée monsieur.

  2. C’est un bon plan… mais avant la mise en oeuvre, il faut d’abord neutraliser les traîtres, collaborateurs, saboteurs etc..
    qui occupent les postes clés dans le système politico mafieux. Il faut donc commencer avec une guerre psychologique contre ces traîtres cfr les principes de Sun Tzu. En effet toute la responsabilité pour la terreur incombe à ces traîtres. Mais avant tout, il faut un diagnostic exact et complet du cancer, y compris du système politico mafieux. Comme c’est une matière très dangereuse, je conseille donc aux courageux de faire leur testament et d’organiser les funérailles. En effet un accident peut arriver à tout le monde!!! Pour le reste : beaucoup de courage!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *