C’est le printemps… solidariste ?

Publié par NATION le

Ce week-end, déjà riche en activités militantes de NATION (comme souvent),  2 choses ont été particulièrement marquantes. Deux choses qui sont des indicateurs allant dans le même sens…

Le premier est le sondage RTBF où, fait assez unique, on a pris en compte les intentions de vote pour le Mouvement NATION (2,5%) tout en prenant soin de ne pas le nommer !

Le second est l’incontestable succès de la soirée anniversaire des locaux de l’APF.

Tout ceci démontre que NATION, en plus d’une visibilité militante déjà bien confirmée, a dorénavant aussi une visibilité électorale. Visibilité électorale d’autant plus remarquable que NATION est l’objet d’un black-out médiatique quasi absolu. Et malgré cela, 2,5% des sondés connaissent le Mouvement et se disent prêts à voter NATION !

Regardons avec attention, quelques chiffres de ce sondage.

Avant tout, il apparaît que si on tient compte de la moyenne des résultats en 2014, NATION progresse de 2.2%. En même temps, les populistes du Parti Populaire perdent 1,8% et ainsi passent, en Wallonie, derrière NATION !

Ce qui semble démontrer qu’une partie non négligeable des électeurs recherchent un discours vrai et sans compromissions, des actes plutôt que du blabla, l’original identitaire à la copie populiste.

Bref, un nombre certain d’électeurs préfèrent le « méchant » NATION au bien policé (mais incolore et inodore) Parti Populaire. Dont acte !

Nous tous, militants de NATION, il nous faut maintenant continuer à travailler pour que ce sondage devienne bientôt une réalité électorale. Continuer à appliquer une méthode de travail qui semble faire ses preuves. A faire en sorte que de plus en plus de gens nous soutiennent pour ce que nous sommes : la seule alternative, l’unique opposition ! 

PS : Nous profitions de cet article pour répéter l’appel que nous lançons depuis longtemps. A savoir :  ce que tous ceux qui se retrouvent dans une  ligne véritablement patriote et sociale nous rejoignent ! On peut discuter de la forme de ce passage, en tenant compte des sensibilités de chacun, mais il faut être bien conscient qu’aujourd’hui NATION commence à être un sigle connu et que NATION est le seul à avoir de vraies structures, des locaux et la capacité financière pour faire face aux frais d’une campagne électorale. A réfléchir mais vite….

Une salle pleine comme le couloir qui y amenait


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *