NATION solidaire avec les honnêtes gens !

Le 7 octobre dernier, NATION participait aux côtés de plusieurs centaines de citoyens à une marche en faveur de la libération de Dominique Castronovo.

Pour rappel, ce pompiste de Comblain-au-Pont a été emprisonné pour avoir tué accidentellement, Mohamed, un voyou qui avec d’autres complices tentaient un hold-up de sa station-service.

Entretemps et fort heureusement, Dominique a été libéré.

Cette vidéo est néanmoins l’occasion de rappeler que NATION réclame une Justice correcte pour les honnêtes citoyens, Et que NATION est favorable à l’extension du concept de légitime défense !

Une réflexion au sujet de « NATION solidaire avec les honnêtes gens ! »

  1. L’élargissement du concept de la légitime défense ? Ça tombe bien, parce qu’il
    vient d’être méchamment restreint. Je l’ai découvert à l’insu de mon plein gré, lors du contrôle quinquennal “armes” que j’ai subi en début d’année.

    Le contrôle s’est bien passé. Les contrôleurs n’ayant relevé aucune infraction ou défaut dans mes installations de sécurité. Sauf qu’au dernier moment, ils se sont aperçu qu’il manquait un arme, par rapport à leurs documents.

    OÙ EST-ELLE ?

    Ah, celle-là ? Mais celle-la, Chers Contrôleurs (deux policiers), c’est comme qui dirait ma… Bible où si vous préférez mon “livre” de chevet, leur dis-je en toute candeur.

    NOUS AIMERIONS LA VOIR !

    Mais bien évidemment. Suivez-moi, sans vous commander. Et de leur exhiber l’arme, qui se trouvait sous mon lit, dument chargée, mais non chambrée. Malheureux, toi ! Je leur aurais craché au visage, selon la minable culture d’ethnies importées massivement, qu’ils ne m’auraient pas moins haï.

    Et c’est parti pour les poncifs: Gna gna gna la nouvelle loi interdit d’avoir une arme chargée à portée de main. Gna gna gna tout citoyen est censé connaître la loi, alors qu’eux-mêmes l’ignorent manifestement, puisque (j’ai du leur faire remarquer) qu’ils n’avaient même pas demandé à contrôler le local où j’entrepose mes “pruneaux”. Bref.

    Le plus jeune des deux pandores m’avertit que son rapport me sera défavorable. J’essaye de le raisonner en lui demandant s’il connaît la loi sur la légitime défense. Ce à quoi il me répond que sa Bible à lui, c’est la circulaire en vigueur. Point !

    Circulaire que j’ai consultée après coup et qui dit bien, que la RECOMMANDATION de ne pas avoir d’armes à portée de main, issue de la Loi On-coke-linx de 2006, est devenue INTERDICTION effective dans la loi actuelle. Il précise que si je veux me défendre d’une agression ÉVENTUELLE (il est gonflé) à domicile, je suis (quand-même) autorisé à utiliser une arme blanche. Ouf ! Un moment j’ai cru qu’on était en dictature…

    Comme je lui fais remarquer, que les agresseurs qui pénètrent la nuit chez les gens, pour réaliser un home jacking, se sont modernisés, niveau matos et qu’ils possèdent plutôt des Kalach, que des tournevis, ce qui la fout mal, non seulement pour la proportionnalité de la défense, mais surtout de… l’ÉGALITÉ DES CHANCES, dont ce Royaume est ultra-promoteur, il a alors, cette merveilleuse réplique qui reflète tout son formatage spirituel: “Si vous estimez que votre sécurité n’est pas garantie en Belgique, nul ne vous retient”

    Le contrôle a totalement dérapé, lorsque entre quatre yeux je lui ai demandé, s’il oserait cette “courageuse” réflexion à des communautés du genre de celles qui “niquent sa mère” ou “sa sœur” Ils se sont levés comme un seul homme, m’avertissant qu’il était en droit de saisir l’arme qui posait problème, mais qu’il ne le ferait pas étant donné, que (selon lui) l’échéance qui verrait la confiscation de tous mes flingues était proche, du fait du rapport “mitonné” (il l’a dit) qu’il allait remettre au Gouverneur.

    Il a suffi d’une lettre de mon avocat au commissariat concerné, pour qu’ait lieu un second contrôle, par des flics plus… neuronés, qui lui s’est avéré 100 % positif. J’ai entre-temps reçu l’autorisation renouvelée pour 5 ans, du Gouverneur et le Comité P, une plainte en bonne et due forme, de ma part, pour propos racistes et ANTI-BLANCS, déposée à l’encontre du premier contrôleur, qui de surcroît avait refusé de décliner son identité. Elle est parfois “belle” la police belge, avec ses congénères autochtones…

    Avis donc, à tous les possesseurs d’armes légales. Il est interdit (en principe hum???) de conserver une arme chargée à portée de main. Ne serait-ce que pour vous défendre. Surtout, pour vous défendre ! La circulaire qui le confirme est disponible en PDF, sur le Net.

    J’ai bien tenté d’alerter la Défense Active (tu parles !) des Amateurs d’Armes, mais son président m’a répondu laconiquement, que le sujet de la défense, si légitime soit-elle, n’était pas à l’ordre du jour… pour le moment… 5n’oubliez pas de cotiser, hein )

    Réjouissons-nous de la libération du pompiste de Comblain, qu’il doit à l’efficacité de son Conseil et aussi, (me dit mon petit doigt) à l’effet de la montée de tous ces vilains populismes, partout, Dieu merci, en Europe… Make Europa Great Again ! LOL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *