Priorité de droite à la Sûreté !

Publié par NATION le

Dans un pays où le terrorisme islamiste a tué des dizaines de personnes, un député PS a posé une pathétique question parlementaire sur la surveillance de l’extrême droite par la Sûreté de l’état.

La réponse du ministre de la justice ne fut pas moins particulière puisqu’il a expliqué que les extrémistes de gauche comme de droite étaient surveillés mais que l’extrême droite restait une priorité.

Rappelons quand même que la Belgique n’a jamais connu d’organisations armées “d’extrême droite” ayant pratiqué le terrorisme de manière structurelle. Mais par contre, l’extrême gauche a régulièrement pratiqué la violence politique et terroriste. Rappelons les CCC dans les années 80 mais n’oublions pas non plus la mouvance anarchiste autour de la librairie Acrata dont des membres sont actuellement poursuivis pour, entre autres, les motifs suivants[1] :

  • « faire partie d’une association formée dans le but d’attenter aux personnes ou aux propriétés, par la perpétration de crimes ou délits »
  • « provocateurs ou chefs de bande d’une association formée dans le but d’attenter aux personnes ou aux propriétés, par la perpétration de crimes ou délits »
  • « Tentative d’incendie d’un bâtiment habité »
  • « Avoir attaqué la police, avoir résisté avec violences ou menaces contre la police»
  • « Dégradations de véhicules»
  • « Coups et blessures » à particulier
  • « Coups et blessures sur agent de police »
  • « Avoir fabriqué des armes prohibées »
  • « Menace d’attentat »
  • « Graffitis » avec la circonstance aggravante d’être « inspirés par la haine »

A la lecture de ce palmarès de la mouvance gauchiste, le moins que l’on puisse dire est que la Sureté devrait sans doute revoir ses priorités et arrêter d’être obsédée par « l’extrême-droite ».

 

[1] Cela fait plusieurs années qu’une mouvance anarchiste pratique une sorte de terrorisme de base intensité ( lire ICI )

Gentils démocrates ne représentant pas une priorité pour la Sûreté de l’état

 


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *