Bientôt un square Salah Abdeslam ?

Les associations xénophiles de gauche soutenues par les partis CDH et écolo font pression depuis quelques années pour renommer le square du Bastion, au cœur du quartier Africanisé Matongé à Ixelles, « la place Patrice Lumumba », figure de l’indépendance du Congo belge. Une plaque commémorative en son honneur y a déjà été apposée par un mouvement activiste sans aucune autorisation. Le conseil communal d’Ixelles propose d’ailleurs d’officialiser cette plaque, symbole de colonisation !

Mais qui était Patrice Lumumba ?

Il commence sa carrière comme employé de bureau dans une société minière avant de devenir journaliste engagé dans la capitale Congolaise.
En 1956, il est jugé et condamné pour avoir détourné des fonds des comptes de chèques postaux de Stanleyville. Après quoi il s’engage en politique chez les libéraux, il ne lui faudra pas longtemps pour retourner sa veste et virer à gauche toute. Le mouvement indépendantiste qu’il a crée avec des anti coloniaux était d’ailleurs proche du gouvernement de l’URSS.Les discours de Lumumba, retransmis par la radio, se font rapidement sentir dans la population congolaise. Ses paroles sont interprétées comme anti-belges, des appels à la haine et a l’insurrection. Il provoque une révolte qui gagne les populations civiles, surtout dans la capitale Léopoldville, les belges de l’administration sont chassés, malmenés et quelques-uns sont tués. Des émeutes visent les entreprises des blancs, des pillages ont lieu, des femmes européennes sont violées. Dès lors, une grande majorité de cadres européens du gouvernement et des entreprises prennent la fuite avec leurs familles mais tous n’ont pas eu cette chance.
A la suite de ce massacre, il devient premier ministre du Congo indépendant avant d’être assassiné un an plus tard.

Cette plaque ou place symbolique est donc une preuve de plus que les ethno-masochistes de gauche sont des idiots utiles et qu’il est plus que temps de réagir !
Les politicards de la gauche caviar sont décidément prêts à tout pour conserver leurs privilèges. Ils n’hésitent pas a vendre notre culture et patrimoine historique par électoralisme malsain. Si nous les laissons renommer nos rues, enlever nos statues pour y mettre a la place des voleurs et assassins comme Lumumba, quelle sera la prochaine étape ? Un square Salam Abdeslam ?

Une réflexion au sujet de « Bientôt un square Salah Abdeslam ? »

  1. Cela démontre encore que nous sommes attaqué de tous côtés ,tout est bon pour combattre l’essence de la Belgique ,son historicité ,l’identité de sont peuple .Comme s’il fallait absolument détruire l’humus du peuple belge pour le remplacer par cet autre chose qui n’est que confusion !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *