Une autre différence entre NATION et les populistes !

Une autre différence entre NATION  et les populistes……c’est que quand des militants de NATION ont des ennuis judiciaires, c’est pour des raisons d’activisme ou d’expression politique. Lorsque des populistes en ont, c’est pour des raisons financières.

Si le côté politique des perquisitions qui ont visé récemment le Parti Populaire ont sans doute une connotation politique, il n’en reste pas moins que son président, Mischael Modrikamen, n’a manifestement rien fait pour éviter de donner de bons prétextes pour l’ennuyer. Et ceci de manière d’autant plus incompréhensible qu’il est aussi avocat d’affaires…

Ces problèmes étaient-ils évitables ? Il semble bien si on prend l’exemple de l’APF, parti pan-européen dont fait partie NATION, et qui était soumis aux mêmes règles que le parti européen dont dépendait Modrikamen.

Une gestion rigoureuse du financement européen nous a permis d’avoir un audit positif et de n’avoir aucun soucis par rapport au financement que nous avons reçu.

Alors sans rentrer dans les détails des erreurs de Modrikamen et sans mettre à mal la présomption d’innocence, remarquons que tout cela aurait sans doute pu être éviter avec plus de travail et de compétence.

C’est encore une différence entre NATION et les autres membres de l’APF par rapport aux populistes : nous n’avons pas peur de travailler et nous sommes assez compétents dans ce que nous faisons.

Trident de NATION

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *