Patriotisme à géométrie variable !

Dans une récente interview, le président du Part Populaire (PP) Mischael Moodrikamen affirme que, s’il n’obtenait pas  dans l’avenir des résultats électoraux satisfaisants, il envisageait de se retirer de la vie politique.

Parmi les nombreux points qui nous différencient d’avec le PP, qui est rappelons-le un parti libéral, atlantiste, favorable in fine au multiculturalisme et proche des forces financières que nous combattons; il y  a aussi qu’à NATION, nous ne sommes pas des patriotes à géométrie variable. Nous ne nous tracassons pas du sort de notre pays juste si cela nous donne un avantage électoral.

A NATION, nous militons pour notre pays et notre peuple que les urnes nous soient favorables ou non ! Et c’est d’ailleurs quand le peuple se trompe (ou plutôt est trompé) aux élections et que le pays est aux mains des partis traditionnels corrompus qu’il faut être le plus acharné à la tâche.

C’est d’ailleurs ce que NATION a fait jusqu’ici, sans relâche, sans désespérer, depuis de longues années. Et c’est car nous avons maintenu cette ligne que nous commençons enfin à récolter certains fruits de ce que nous avons semé.

Mais il est vrai que nous sommes un vrai parti patriote, attaché charnellement à notre pays et à l’Europe.

Le PP peut-il dire la même chose, lui qui a dans ses statuts, un article se préoccupant du sort d’un état étranger ? Moodrikamen peut-il en dire la même chose, lui qui dit lutter contre l’extrémisme religieux mais participe au Parlement européen à une conférence de colons israéliens hyper-orthodoxes ? Lui qui se dit attaché à la Belgique mais qui, selon certaines rumeurs (qu’il aurait facile à dissiper si elles étaient fausses) a envoyé son fils faire son service militaire dans un autre pays…

Les élections en France nous ont montré que les gens veulent autre chose que du patriotisme soft qui ne parle de l’immigration que du bout des lèvres et qui essaie de ressembler aux partis traditionnels.

Il est temps de parler vrai et d’agir fort ! Il est donc venu le temps de NATION !

7 réflexions au sujet de « Patriotisme à géométrie variable ! »

  1. Je soutient moralement NATION, mais, tout en étant , comme je le pense, plutôt centriste, fait l’erreur de trop s’afficher avec des partis étranger totalement d’extrême droite, de porter des T-shirts noir, je préférerais des blancs, alors là, on rassemblerait beaucoup plus de sympathisants. Maintenant, le conseil du partis verra ce qui est le plus rassembleur et je suis persuadé qu’ils feront le bon choix, celui qui serra le plus profitable. Avec le divorce du CdH, et de bonnes méthodes, on pourrait rassemblé les déçus, les dégoûtés et les indécis, mais tout ces gens qui ont toujours fait confiance au PS, ne se laisseront pas convaincre facilement, il y en a même qui n’ont rien compris et qui iront malgré tout ce qui se découvre et qui va encore se découvrir à charge du PS voteront quand même pour eux, ce seront les plus difficiles à convaincre.

    • Une question , le noir est il seulement l’apanage des femmes musulmane et des hommes extrémiste !?…
      Non et soyons humoriste , certain de nos membres portent le deuil de nos traditions défunte .

  2. Avec le PP et son président on est confronté au « diable… ». Son rôle en Belgique est celui du cheval de Troie qui doit exécuter le plan Coudenhove Kalergi.. afin de démolir notre civilisation occidentale. Le président est aussi un « frère… »..donc une combination mortelle!! Malheureusement les dispositions légales en vigueur interdisent d’être plus clair.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *