Européens : « To be or not to be » ?

Depuis des décennies, nous subissons un peu partout en Europe une falsification de l’histoire . Les générations successives sont bercées par un multiculturalisme utopique et dangereux . Le système s’évertue à faire croire que l’Europe est une terre d’immigration depuis toujours, que les « de souches » n’existent quasiment plus, mais cela est faux !

Car s’il existe effectivement une sorte de multiculturalisme en Europe depuis 2000 ans, il est uniquement européen . Ce mélange s’est opéré au long des siècles par des guerres internes, des invasions, des partages de territoires par des mariages convenus mais essentiellement entre Européens, l’histoire en témoigne . Le reste n’est que l’imprégnation forcée d’une idéologie mondialiste malsaine, qui vise à détruire nos identités et notre civilisation occidentale au profit d’un melting-pot multi-ethnique et multi-confessionnel .

Le combat politique d’aujourd’hui, tel que le mène le Mouvement NATION, est aussi un combat de civilisation . De nos jours, il est nécessaire que les Belges et les Européens renouent avec leurs traditions et leurs identités nationales, tout en reconnaissant leur patrie civilisationnelle commune, l’Europe ! Sans ce retour aux sources, nos populations aideront les mondialistes et contribueront au déclin de notre civilisation européennes. Ce déclin se fera via un brassage ethnique qui créera un peuple métissé et fera de nous, un troupeau de moutons sans repères, dirigé par des gardiens qui ne sont déjà plus aux ordres des politiques, mais bien aux ordres des forces économiques .

« To be or not to be » (Être ou ne pas être) est une question tirée d’un texte de William Shakespeare et qui est l’ouverture de la tirade d’Hamlet dans la tragédie . Cette question emblématique peut être posée aux Européens aujourd’hui : « être ou ne pas être européens, that is the question » ? Mais de grâce, répondez-y vite, l’avenir de l’Europe est en jeu !

Jean-Pierre Demol

Une réflexion au sujet de « Européens : « To be or not to be » ? »

  1. Je le dit, je le crie ! Mais les citoyens ne se rendent pas compte, abrutis qu’ils sont par les médias qui leur lavent le cerveaux et enchaînés aux banques par leur crédits.Alors ils se savent ou n’osent plus bouger, comme en 60. D’une part, les “droits de l’enfance” ont créé une civilisation laxiste, les “associations laïques” ont diabolisé la chrétienté, alors qu’ils autorisent tout à l’islam, pour ne pas être taxé de xénophobe, je me souviens, dans les années 50, il y avait des café de ma région qui affichaient sur leur porte d’entrée un carton qui portait l’inscription : “interdit aux italiens, espagnols et grecs”, mais à l’époque, personne ne se plaignait, content qu’on était de trouver du travail en Belgique. Bref tout ces gens oublient que nous sommes une civilisation “judéo-chrétienne”, que ce sont NOS mœurs et à cause de tout ça, certains faibles vont se convertir car ils ont besoin d’une croyance solide et la seule qui reste c’est l’islam !!! Pardonnez moi si j’ai été un peu long.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *