Un pour tous…Tous pourris !

Publié par NATION le

Décidément les politiciens traditionnels se suivent et se ressemblent ! Les socialistes en particulier.

Et pourtant, voici quelques années après le scandale dit « de la carolo », les Di Rupo et les Onkelinkx nous avaient fait le même cinéma. Etonnés, scandalisés, ils allaient nettoyer le parti des « parvenus ».  On allait voir ce qu’on allait voir…Et bien, on a vu : les récents scandales Publifin, Nethys et la démission d’une échevine PS de Honnelles, après qu’elle ait avoué le détournement de 180.000 €, démontre bien que, non seulement le PS n’a pas changé, mais qu’il est en lui-même un système mafieux.

Le quotidien flamand, pourtant de gauche, « De Morgen » n’a d’ailleurs pas hésité à titrer « Mafia wallonne ».

NATION n’est bien évidemment pas étonné par la manière dont les partis traditionnels « gèrent » les finances publiques. Tout ceci est bien connu par tout observateur un peu sérieux des mœurs politiques de Belgique francophone…

On ne peut qu’espérer que cette fois-ci, nos concitoyens ne se laisseront plus embobiner par les comédiens  Di Rupo and Co.

Cela démontre en tous cas que NATION a raison de (et est seul à le faire) à dénoncer le système politico-financier dans son ensemble !

Décidément, ils sont bien tous pourris ! Ce n’est plus un coup de balai qu’il faut dans le monde politique belge, c’est un énorme coup de karcher !

Ca se discute comme slogan…mdr


6 commentaires

James · 21 janvier 2017 à 0 h 28 min

N’oublions pas le nouveau procès Cools qui a été annulé à la dernière minute.
Il y a aussi le problème Ehtias :
http://www.lavenir.net/cnt/DMF20160907_00876129
avec citation :”Bernard Thiry a débarqué à la tête du comité de direction en 2008, «en pleine crise financière», rappelle le conseil d’administration d’Ethias. Qui le remercie vivement.
Il avait même été conforté à son poste après que son renvoi en correctionnelle a été requis il y a quelques mois dans le cadre d’un dossier supposé de fraude à l’assurance concernant le patron de Nethys, Stéphane Moreau.
Il se dit que l’affaire ne se serait pas laissé oublier.”
Ce n’est pas tout !! :
http://www.lecho.be/dossier/intercommunales/Le_conseiller_strategique_gagne_600_000_euros_par_an.9853641-8772.art?ckc=1&ts=1484954280
avec cit :
Le “conseiller stratégique” gagne 600.000 euros par an
“Daniel Weekers, le directeur de la stratégie de Nethys, touche “50.000 euros par mois pour 10 heures de boulot par semaine”, nous dit un fin connaisseur de l’entreprise. Ces émoluments sont deux fois supérieurs à ceux du Premier ministre…”
et puis il y a les règlements de compte entre frères et camerades :” avec cit. de l’Echo :
“C’est l’hallali, le cor de chasse a retenti. Longtemps intouchable, le CEO de Nethys, bourgmestre socialiste de Ans, a été, au cours de la même journée, harponné plusieurs fois, notamment par deux des plus hauts dirigeants socialistes – Elio Di Rupo et Laurette Onkelinx. Mais à l’intérieur de l’empire Nethys/Publifin, le vent tourne, également. Il apparaît en effet que les lieutenants du patron Stéphane Moreau, ses proches, ne se gênent plus pour se tirer dans les pattes. Et pour faire circuler des fiches de paye… “.
Il y a donc de l’ambiance dans le bordel PS!!!
Cui Bono ?? Le MR dans l’enquête Kazachgate!!!
II y a aura donc quelques discussions qui s’imposeront dans “la salle humide “” pour arranger les bidons!!!

Bust Voenen · 21 janvier 2017 à 8 h 13 min

Les plus libre démarches politiques qu’on puisse leur accordé, c’est l’aboutissement de leur nettoyage sans vérification,
D’une telle manière on renfloué moins vite qu’on ne le pense et je vous parle pas que lorsqu’on fait le tour du monde il sont bien les pires !!!!
A l’heure même où les populations de souche décroissent bizarrement, les plus grandes démonstration de liberté s’imagine au travers d’un humanisme totalement inconscient qui oublie très vite les blessures que l’on a pensé et qui initie au négationnisme tous et personnes et qui se perpétue au travers de ce négationnisme. La vie devient vraiment monotone !!! plus de vigilance à tous les niveau au quotidien voilà les mots qui nous font perdre des milliers d’hommes et combien de voix bafouées de part les paperasses dans lesquelles ils engagent le combats où nos efforts pour sortir du néant ne trouvent plus de raison et ne freinent pas les élan des tergivesateurs.
Trop de faux !

GERARD · 21 janvier 2017 à 8 h 18 min

Envoyé ce matin-même au P$:

Éthique, transparence, charte, morale (qui n’est pas le féminin de… Moreau) intégrité, parvenus, j’ignorais que, inacceptable, etc… A chaque scandale, socialiste ou pas, les mêmes expressions, les mêmes mots creux, en guise d’amende honorable et puis, on repart pour un tour.

Di Rupo qui n’arrive décidément pas, à chasser les parvenus de sa secte. Mais n’est-ce pas normal, quand un président de parti émasculé n’ose même pas, cet hypocrite, prononcer les noms de ceux à qui s’adressent ses reproches ? Qui n’a pas mis à profit, ses pouvoirs, son influence, en tant que premier ministre, pour faire changer les règles, qui l’incommodent tant ? Et qui revient mielleusement les déplorer, à la lumière de chaque nouvelle affaire ? Le… burn out, n’existerait-il que pour les salariés devenus encombrants ?

Comment se fait-il que ce soit Magnette, qui doive s’engager personnellement, à éliminer les « niches pourries » (lire: intercommunales) alors que son président de parti, se terre dans son bureau du bd de l’Empereur ? Quand c’est un subalterne qui fait votre boulot, les émoluments du « président» ne deviennent-ils pas injustifiés et donc immérités ? On n’en sort pas, hein !

Quelle cohérence y a-t-il, d’une part à vouloir raboter le nombre de mandats, chez certains, tandis que l’on surcharge d’autres mandataires, de tâches qui incombent, théoriquement, au chef de bande ?

Certes, ces reproches de « laisser faire » peuvent également être attribués à l’équipe actuellement au pouvoir, qui elle aussi , se débat plus discrètement, dans un dossier de collusion de notables, avec des truands étrangers. Néanmoins, gare à celui qui qualifierait notre État de… politico-mafieux, n’est-ce pas ?

Le pauvre citoyen lambda aurait tort de se bercer d’illusions. Après Publifin, le kasakhgate, il y aura d’autres affaires. On ne change pas une formule ou un système qui fait gagner tant de pognon, aux truands institués, qui l’organisent et le maintiennent précieusement.

Pendant que d’une main, ils nous désignent les « dangers » venant de l’extrême droite ou du… populisme ou même de… Trump, de l’autre, ils s’en mettent plein les fouilles, avec l’assentiment complice d’un grand nombre d’idiots utiles, abonnés à la télévision d’état et à ses gazettes subventionnées.
Et tous les « noir, jaune, blues » n’y changeront rien ! Le système soi-disant démocratique belge est une grosse arnaque. On fait croire aux électeurs qu’ils ont le droit de vote, alors qu’en fait, ils n’en ont que l’obligation. Si encore cette obligation était assortie du droit de destitution, comme dans certains pays, il y a longtemps, que Di Rupo et consorts, ne bêleraient plus.

Mais là, nous touchons au pilier principal, dudit: système. Et donc, circulez ! Sans nous, ce serait pire…

R. GERARD

Horizon · 21 janvier 2017 à 9 h 36 min

Le Kärcher ne suffirait plus. Le lance-flamme lui-même ne sera bientôt plus efficace pour éradiquer cette nuisance…

rolando · 24 janvier 2017 à 20 h 53 min

bonjour,une chose que je comprends pas que fait la justice car là il y a détournement de fond publique enrichissement personnel ..ect ces magouilleurs doivent passer devant un tribunal et être condamné à de lourdes sanctions et remboursement de leurs larcins on s’étonne que l’électricité coute cher et bien on voit le pourquoi des crapules s’en mettent plein les poches sur le compte du citoyen et encore une fois c’est les parvenus du PS ce parti est pire que la mafia calabraise et les prochaines élections j’espère que les gens réfléchiront bien avant de voter, ce parti PS doit disparaître pour une Wallonie politiquement propre et honnête et surtout pour la faire prospérer car avec le PS c’est le désastre économique !

lambert · 30 juin 2017 à 0 h 38 min

Je donne aux aveugles, je donne aux réfugiés, je donne à ceux qui souffrent de la sclérose en plaque, je donne à télévie, je donne à cap 40, je donne à 11.11.11, je donne à …etc.
JE NE DONNERAI PLUS! D’autres savent donner!
Est-il possible que de tels pourris existent? André Gille, Stéphane Moreau, etc….?
Attention! N’oubliez-pas les “3 Guy”et Agusta…
N’oubliez-pas non plus le téléphérique de la citadelle de Namur ni le sapin de Noel à Jambes…
Triste pays!
Vous parlez de démocratie? Bien sûr, cela veut dire “cause toujours”; votre “démocratie” se rapproche étrangement d’ une dictature où l’on doit “fermer sa gueule”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *