Les partis traditionnels vendent leur âme…et le pays!

Après Jamal Ikazban, député bruxellois PS, qui affiche clairement sa sympathie pour la secte des frères musulmans; après Emir Kir, bourgmestre PS, qui ne cache pas ses sympathies pour le dictateur islamiste Erdogan; voici que selon un site Internet généralement bien informé, des élus soicalistes auraient rencvontré un membre très controversé de la communauté musulmane.

En effet, le 22 avril dernier des députés PS (également issus de la communauté musulmane) auraient eu une réunion secrète, liée à leur campagne électorale, au domicile d’un promoteur immobilier très controversé et dénoncé par de nombreux musulmans comme lié à des envois de jeunes en Syrie.

Que font des élus du PS, en pleine campagne électorale, dans une telle réunion au domicile privé d’un des promoteurs du projet de méga-mosquée à Haren ?

Il semble d’ailleurs que ce n’est pas la première fois qu’une réunion secrète concernant ce projet de méga mosquée ait eu lieu. On dit qu’1 mois avant les élections communales, le bourgmestre PS de Bruxelles, Philippe Close, avait rencontré les responsables du projet de mosquée avec l’échevin Mohamed Ouriaghli (et des représentants de l’Exécutif des Musulmans. Y-a-t-il eu une promesse de campagne? Certains l’affirment.

Le slogan du PS Bruxellois : »continuons a construire Bruxelles ensemble » prend maintenant un sens particulier. 

On ne peut s’empêcher de se demander où sont parties les voix des islamistes aux dernières élections communales de Bruxelles en 2018 ? Puisque le parti Islam a perdu ses 2 conseillers communaux , au profit de qui ces voix se sont-elles reportées ? Le PS, en perte de voix suite aux nombreux scandales, achèterait il a coup de mosquées les plus radicalisés des musulmans par électoralisme ?

Les socialistes ne sont d’ailleurs pas les seuls à faire ainsi. Le même genre de pratiques ont été constatées chez Défi, lors des élections de 2012 (comme publié dans l’enquête « Djiad-express »).

Quand on connait les salaires et les trop nombreux avantages des élus, on imagine facilement que certains seraient même prêts a s’allier avec le diable en personne pour conserver le pouvoir !

Rappel aux socialistes, qui ont la mémoire courte !

Lorsque l’on entend les discours des leaders du Parti Socialiste , ils sont les meilleurs, les seuls à pouvoir sortir notre pays de la crise et de la pauvreté, ils sont les seuls honnêtes, bref, l’élite de la politique belge… Ils sont également les premiers à diaboliser les autres et à traiter de “fachos” les patriotes et les nationalistes, leurs ennemis naturels. Mais la réalité est toute autre . Aussi, pour ces forts en gueule de pacotille, il me semble nécessaire de leur rafraîchir la mémoire.

Avec plus de 50 ans de pouvoir dans les divers gouvernements de coalition, plus d’un demi-siècle de pouvoir politique et administratif quasi-absolu en Wallonie, ils ont fait de cette région autrefois prospère, une région précarisée où les seules avancées sont celles du nombre de chômeurs et autres allocataires sociaux, de la paupérisation, des magouilles diverses. Et en parlant de “magouilles”, le PS est plutôt grand spécialiste dans les malversations de toute sortes.

1933 – 1942/43 : Il y a une claire et historique collaboration des pères du Parti Socialiste Belge, avec le régime nazi allemand (Henry De Man – Edgard Delvo – Alphonse De Boungne – Roger De Moor – Julien Velut – Pierre Hubermont – Georges Scaillet, etc …)

Voici quelques noms et dates de certaines des affaires troubles du PS, vous aurez ainsi l’occasion de faire des recherches et de lire ce qu’il en est… Et ne croyez pas que c’est une liste exhaustive, il existe d’autres affaires, dont des affaires de moeurs .

1988, affaire des Mutuelles Socialistes 

1989, affaire IBRAMCO

1991, assassinat d’André Cools

1993, affaire AGUSTA

1994 à 2006 dossier “Ville de Charleroi” (62 “PS”inculpés)

1994, affaire Richard Carlier

1994, les affaires Delcroix

1996, affaire INUSOP

1997, affaire Dassaut (avec le suicide du général Lefebvre)

2000, les affaires Onkelinks et son ex-mari (trafic de drogue et association de malfaiteurs)

2002, suicide d’Alain Van Der Biest

2004, Scandale de la SMAP

2005, 2006, 2007 la Carolo bis

2007/2008, affaire INTRADEL

2009, affaire Philippe Sonnet

2010, affaire Anne-marie Lizin

2010, affaire “Daerden&Co”

2011, affaire Alain Mathot (le fils de …)

2013, affaire Bellens/Belgacom

2015, affaire “Citta Verde”

2016/2017 affaire VIVAQUA

2017, afffaire PUBLIFIN

2017, affaire du Samusocial

2017/2018 affaire GIAL

Si les socialistes ont la mémoire courte, ou sélective, NATION n’oublie RIEN !!! Encore une raison de voter NATION le 26 mai prochain !

Jean-Pierre Demol

Quand le PS demande de surveiller les autres partis !

Un vent favorable (eh oui, NATION est partout) nous a fait parvenir une note interne d’une fédération wallonne du PS destinée à ses candidats aux élections d’octobre prochain.

Dans cette note, le dernier paragraphe nous a interpellés. En effet, Le responsable en charge des questions électorales y précisait de comptabiliser les dépenses des autres partis politiques concurrents : manifestations, publications et les autres activités publicitaires.

On ne peut que s’étonner de cette surveillance de la concurrence. Espérons que ceci n’est qu’une vague réminiscence d’une époque stalinienne plutôt qu’un système de surveillance et de fichage politique de ses concurrents par le PS !

 

Le double langage du PS !

Officiellement, le PS n’a pas de mots assez fort pour condamner les soi disant “dérives autoritaires” de l’Etat Polonais.

Mais en réalité, cela n’empêche pas le même PS d’inviter le consul de Pologne lorsqu’il s’agit de faire du clientélisme envers les électeurs bruxellois d’origine polonaise. Comme le prouve cette invitation en français et en polonais pour une réunion qui a eu lieu en décembre dernier.

Est ce que les socialistes en ont profité pour leur dire comment le PS a soutenu la légalisation de l’avortement par exemple (sujet très sensible en Pologne…). Où ont ils parlé de l’époque où le PS faisait des courbettes devant l’occupant soviétique ?

Le PS est décidément une bien belle brochette de menteurs, voleurs, bonimenteurs….etc

 

 

 

Révélations exclusives sur l’utilisation des biens du CPAS bruxellois au profit des amis de Yvan Mayeur !

On savait que la bande à Mayeur sa tapait des salaires mirobolants sur le dos des SDF, salaires doublés même parfois si on compte les jetons de présence.

On savait que la même bande passait sa vie dans les restos sur le compte des assistés sociaux.

On savait que la bande à Mayeur essayait de ficher et de mettre sous pression des journalistes.

Parlons donc maintenant de la manière dont la bande à Mayeur utilisait le CPAS de Bruxelles pour aider ses amis d’extrême-gauche… ou plutôt d’extrême compte en banque.

On vient d’entendre parler de la toute récente révélation sur le fait qu’une ASBL intitulée AviScène et créée par le réalisateur Ismaël Saïdi (auteur de la pièce de théâtre « djihad ») disposait d’un appartement gratuit via le CPAS de Bruxelles… Mais elle n’est pas la seule ASBL à avoir reçu de pareils « cadeaux ».

Ainsi Anne-Marie Appelmans, ancienne pasionaria de la FGTB bruxelloise, où elle s’y était fait remarquer à l’époque par sa hargne personnelle à faire exclure du syndicat tous ceux qui avaient osé se mettre sur des listes électorales Front National ou Vlaams Blok. Elle était d’ailleurs bien connue pour une tendance à l’hystérie, y compris par ses pairs syndicalistes.

L’autre souvenir, plus cuisant, qu’elle aura laissé au syndicat socialiste est le scandale autour de malversations financières au sein de ce syndicat. On y parle d’un train de vie royal pour la direction : note de restos à répétition, tournées générales, consommation de vin et de champagne à gogo, voitures de société (un dirigeant syndical, par ailleurs membre de la direction du Parti Communiste belge (si, si, ça existe encore) roulait ainsi en BMW dernier cri sur le compte du syndicat…). Pour cette affaire, Appelmans sera inculpée et incarcérée même, ainsi que Albert Faut (patron de la SETCA bruxelloise…. mais aussi son compagnon) et plusieurs dirigeants syndicaux [1].

Quelques années plus tard, après la clôture pour prescription du dossier judiciaire pourtant bien rempli, Albert Faust est décédé, victime de son goût immodéré pour divers liquides et sans doute dépité par sa chute [2].

Appelmans ne s’est heureusement pas trouvé trop démunie puisque ses bons camarades Yvan Mayeur et Pascale Peraita l’ont bien aidé. Ainsi, via le CPAS de Bruxelles, ils lui ont alloué un rez-de chaussée dans une maison de la Rue des Renards. Il est intéressant de savoir que ce logement, géré par le CPAS, a été mis à disposition à titre gracieux…

Officiellement, il devait servir à accueillir une ASBL intitulée « Chez Albert » dont le but était de conserver les souvenirs et l’œuvre d’Albert Faust. On ignore s’il s’agissait des copies un peu nostalgiques de ses comptes en banque ou des restes de vomi perdus après ses nombreuses cuites. Mais quoi qu’il en soit, cette ASBL s’est empressé de sous-louer les locaux, contre monnaie sonnante et trébuchante, à une autre ASBL, la CGAM (Comité général d’action des Marolles [1]) dont Appelmans était aussi la présidente.

Ainsi Appelmans, via « Chez Albert », recevait un loyer, payée par une ASBL subsidiée qu’elle dirigeait, pour un bien qui ne lui appartenait pas, qu’elle recevait gratuitement et sur le compte du domaine public !!!

Plus tard, le CPAS de Bruxelles mettra à nouveau un local gratuit à la disposition d’Appelmans, rue de Nancy cette fois-ci.

Rapidement la situation financière de la CGAM a déclinée provoquant la colère d’une partie du conseil d’administration de l’ASBL qui voulait « virer » la présidente Appelmans. Mais il en a été dissuadé de par le soutien appuyé que lui a apporté Yvan Mayeur, alors président du CPAS bruxellois qui était un partenaire indispensable pour le CGAM.

Elle y a aussi été soutenue par une certaine Ph. B., concierge de logements sociaux et fidèle d’Yvan Mayeur. Selon certaines informations, cette personne occupe un logement social alors qu’elle serait propriétaire et un membre de sa famille travaillerait au service logement du CPAS de Bruxelles… La boucle étant bouclée !

Alors bien évidemment, les socialistes diront que tout ceci n’est que de la propagande « fasciste »…sauf qu’une grande partie de cet article est basé sur un article écrit voici plus d’1 an par un chroniqueur bien marqué à l’extrême-gauche, Gwennaël Brees…

Tout ceci est une nouvelle illustration des curieuses pratiques du CPAS bruxellois qui semble s’être plus occupé des besoins des petits camarades que de ceux des personnes précarisées. Du travail de socialiste quoi…

[1] Notons que très étonnamment, la justice s’est mise par après à traiter très lentement le dossier qui a finalement été clôturé pour cause de prescription.

[2] Même une partie de l’extrême-gauche s’était mis à le charger.

[3] Quartier populaire et défavorisé de Bruxelles.

Le CDH veut changer de gang !

L’annonce soudaine du parti centriste CDH de lâcher le PS dans les entités fédérées (Wallonie, Bruxelles et Fédération Wallonie-Bruxelles) n’est bien évidemment pas une soudaine prise de conscience morale. Pour rappel, le CDH a aussi des élus impliqués dans des affaires et surtout, il est au pouvoir depuis belle lurette aux côtés des socialistes. Il ne pouvait donc pas “ne pas savoir”…

Il s’agit tout simplement d’un coup politique qui, en soit, est du “foutage de gueule” puisque passer du PS de “Publifin” et du “Samu social” au MR dont un des ténors est impliqué dans un scandale avec la mafia kazakhe et un autre dont la chef de cabinet a reçu des salaires énormes de manière très curieuse : ce n’est pas changer de gouvernement, c’est juste changer de gang !

Quoi qu’il en soit, une telle crise devrait déboucher sur des élections régionales. Mais comme nos politicards savent bien qu’ils peuvent se trahir facilement, ils ont fait en sorte que des élections régionales anticipées ne puissent avoir lieu en tous les cas pour l’instant.

La démocratie belge, pour autant qu’elle existe encore, est bien malade !

 

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑