Le FN belge : c’est définitivement fini !

Dans les faits, le FN belge n’existait déjà plus. Mais une poignée d’irréductibles ont néanmoins voulu s’entêter et ont continué un combat juridique désespéré pour pouvoir se remettre à utiliser ce signe considéré comme “magique”.

Aujourd’hui, après la décision de la Cour d’appel de Liège, on peut le dire : le FN belge a aussi disparu juridiquement parlant puisque Marine Le Pen a obtenu, une nouvelle fois, gain de cause en faisant interdire l’utilisation du sigle FN en Belgique.

Une fois de plus, certains auraient mieux fait d’écouter nos conseils et de ne pas s’entêter dans une voie sans issue. Mais que de temps et d’argent perdu, une fois de plus !

Mais cette décision a comme avantage de clarifier encore plus les choses. Il n’y aura pas de liste avec un sigle magique sur laquelle se propulser au dernier moment avant les élections.

Il va falloir donc choisir entre les deux seules options qui restent à ce qu’on résumera par “le camp patriotique”. Soit les affairistes pompeux et ultra-libéraux du PP, soit les identitaires sociaux de NATION !

Ce sera aussi simple que cela ! C’est bien pourquoi, nous appelons les braves gens restés fidèles au concept du FN belge de rejoindre NATION et de nous aider à y mener le combat pour défendre nos valeurs et notre peuple !

Marine Le Pen oblige le FN belge à changer de nom

11 réflexions au sujet de « Le FN belge : c’est définitivement fini ! »

  1. Tant mieux quand on se dit nationaliste on prend des symboles de son pays on ne “copie-colle” pas ceux du voisin, sinon comment peut-on parler de nation belge? (la meme chose avec cette fameuse “communauté française”). Et puis il y a trop de mouvements disparates en Belgique francophone ça disperse les voix nationalistes c’est une mauvaise chose, il faut plus d’unité si un jour on veut arriver à quelquechose.

  2. J’ai beau voter pour vous depuis des années, j’ai beau aborder le sujet de la politique autour de moi sans tabou, délicatement, mais sans complexes (d’ailleurs, pourquoi devrais-je en avoir?), et de faire connaître votre parti, à chaque fois, je constate que vous êtes vraiment très très peu connu, ça en est désespérant…

    Bien entendu, ici, c’est bien différent qu’en France, vous ne passez jamais à la TV (et c’est encore “la bible” pour beaucoup de monde, …normal, dans un monde médiocre), que je sache, la poste refuse de distribuer vos tractes (hum..), etc..bref, tout est fait pour que les gens ne vous connaissent pas, et ça fonctionne!

    Il vous faudrait un élément “buzz”, qui vous ferait connaître massivement sur internet (désolée, je n’ai pas d’idée concrète, mais, par ex, une caméra cachée (dans le style “cam-clash”), qui irait totalement à l’encontre du système politiquement-correct…je ne sais pas…) ou participer à des interviews internet de youtubers à succès (du genre Daniel Conversano, Meta TV…)

    Je pense par ex à L.Louis, ce triste clown, qui est devenu une véritable star sur internet, puis une petite star en France, juste après un discours sur la pédophilie…après, il ne l’a pas su exploiter, et ça a finit en flop, mais, ça c’est de sa faute, mais là où je veux en venir, c’est que d’un buzz internet, il est devenu très connu en France, puis, en Belgique, au point, que les médias ont fini par en parler, ils n’avaient plus le choix!
    C’est cela qui vous manque, car les temps sont comme ça, le monde devenu si superficiel, il faut marquer les esprits très vite avec parfois un contenu peu profond..
    Dans cette époque au fil du rasoir, vous êtes le seul espoir politique du pays, peut-être devriez vous étendre encore votre programme, par ex, en y ajoutant la volonté d’instaurer une démocratie directe pour redonner le pouvoir au peuple (les gens sont très en demande), parler un peu plus des technologies, d’écologie, de santé, bref, il y a des tas de bonnes idées à exploiter…ce que j’essaye de vous faire passer comme message à demi mot, c’est qu’il faut vous moderniser encore, je sais que les dirigeants de nation, sont de grandes personnes, mais, personne n’est infaillible, ceci est juste un conseil de quelqu’un qui vous fait confiance

  3. Bonjour Alice,
    Nous vous remercions pour votre soutien . Effectivement, nous subissons de la part des médias, un véritable black out, c’est un déni de démocratie, mais avec ce système, c’est comme ça ! De plus avec des journalistes idéologiquement à gauche, voir très à gauche, cela n’arrange rien … Donc pour nous faire connaître, il y a nos militants, qui régulièrement et dans diverses régions, font du tractage, du collage d’affiche, des réunions d’information, des actions de rue . Et nous avons aussi créé notre propre “journal télévisé” qui sort une fois par mois (TNI ou Télé NATION Infos) et régulièrement un flash-info, sur une actualité directe . Nous avons nos groupes Facebook par section (régions) et notre site . C’est grâce à cela, et à la ténacité de nos militant(e)s, que NATION se fait connaitre . Donc, c’est pour le moment, le militantisme qui est notre meilleure publicité et nos groupes virtuels . Nous “bougeons” beaucoup, bien plus que n’importe quel autre parti dit de “droite nationale” ou “populaire”, et c’est la masse de membres qui nous fera connaître . Et ça, il serait temps que les gens comprennent, s’ils veulent que cela change .

    En ce qui concerne notre “programme”, actuellement, il ne s’agit non pas d’un programme de gouvernement, mais d’une centaine de propositions applicables dans l’immédiat . Nous disposons aussi (vous pouvez trouver cela dans nos archives) un programme spécifique pour Bruxelles, et un programme spécifique pour la Wallonie, en plus de la centaine de propositions . Néanmoins, nos spécialistes sont occupés à remodeler ces propositions, et d’ici quelques mois, sera mis en place un programme politique plus complet, qui sera axé pour et même par les citoyens . A suivre donc …

    Jean-Pierre Demol, ex président du Mouvement NATION (2014-2016)

  4. Suite à la réaction d’Alice il est quand’même nécessaire d’attirer l’attention sur les points suivants pour une bonne compréhension de la problématique :
    1.La fraude électorale est devenue un phénomène quasi normal, avec la complicité des médias, et répandue dans toute l’Europe. Par conséquent il est donc difficile d’identifier les gagnants et les perdants!!!
    2.Des partis comme PP et PTB sont infiltrés, manipulés et finalement controlés par les mafias gauchistes et maçonniques, avec quelques élements du “peuple élu “. Le but est d’éviter que des électeurs déçus voteraient pour un parti qui défend réellement les intérêts du peuple. En même temps on applique le principe “diviser pour règner”.
    3.La terreur qui est exercée contre les membres et les cadres d’un parti qui échappe au contrôle des mafias précitées. (une terreur avec des violences physiques et un harcèlement psychologique)
    4.Le danger provoqué par les taupes qui sont infiltrées dans un parti qui constitue un danger pour les mafias précitées, afin de déstabiliser le parti de l’intérieur. Il y a surtout le risque d’une trahison d’une “grosse tête” .(voir Mégret et le FN en France).
    5. Il y a la terreur intellectuelle et la guerre psychologique dans les médias qui perdurent, sans cesse, depuis des années, et la fin n’est pas encore annoncée. Une terreur avec des mensonges à caractère méchant et vicieux, afin de porter atteinte à l’honneur et à l’intégrité des cadres et mes membres d’un parti visé par ces mafias.
    Compte tenu de ces quelques aspects il faut être un dur et être blindé pour supporter tout cela pendant des années.
    Pour beaucoup de gens qui se trouvent dans une situation vulnérable.. ces quelques aspects, sont un obstacle
    insurmontable.
    Un parti comme Nation est donc confronté à un système mafieux et corrompu…qui est omniprésent et tout puissant..et il est pratiquemment impossible de combattre ce système avec des moyens légaux.
    Dans l’attente donc d’un miracle, les courageux qui se battent dans les tranchées, méritent notre respect et soutien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *