Les bourgmestres de Bruxelles et de Schaerbeek ne sont pas intéressés par le terrorisme !

Publié par NATION le

Ce mardi 13 septembre se tenait à Vilvoorde, une importante réunion sur la radicalisation et le terrorisme. Cette réunion devait réunir diverses autorités dont les bourgmestres de toutes les communes connaissant de grands problèmes de radicalisation au sein de leurs populations : Anvers, Malines, Vilvoorde, Bruxelles, Schaerbeek, Maaseik, Courtrai, Molenbeek, Saint-Gilles, Verviers, Menen.

Pour un tel sujet sensible, les bourgmestres s’étaient bien évidemment déplacés en personne…enfin presque tous !

En effet ni Yvan Mayeur, bourgmestre de Bruxelles, ni Bernard Clerfayt, bourgmestre de Schaerbeek, n’ont daigné participer à cette réunion. Il est vrai que leurs communes respectives sont particulièrement paisibles…LOL

Il est aussi vrai que vu que Clerfayt n’est pas foutu d’organiser comme il faut un abattoir pour les sacrifices de l’Aïd, on ne voit pas comment il pourrait organiser quelque chose contre le radicalisme.

Quant à Mayeur, l’individu est toujours égal à lui-même dans la suffisance et l’incompétence.

Aux prochaines communales, il faudra bien leur faire rendre des comptes !

2110149

 


3 commentaires

Debbaudt · 14 septembre 2016 à 5 h 51 min

Il est vrai que comme bourgmestre messieurs YVAN MAYEUR et BERNARD CLERFAYT ne se haussent pas vers le haut du pavé , c(est plutot le bas du fossé politique le ras des paquerettes !

Donc l’écrasemant et la chute est inscrite au programme car a trop fixer ses orteils on ne peut voir les étoiles .

Durant · 14 septembre 2016 à 7 h 18 min

Le très gros problème en Europe de l’invasion des islamiques c’est signé le Qatar avec l’avale des sion… et tout ce qui va avec = pognon, dessous de table, arrangements financiers, Les lèches babouches s’en font leur fortune ! L’Islam est devenu une très grande arnaque inégalée, un prétexte pour les crapules, les pipes politicars, les vendus, les traîtres, dans les seuls buts électorales et le fric.

James · 15 septembre 2016 à 22 h 43 min

Une réunion ou pas de réunion, avec ou sans Yves Malheur… ne changera rien. En effet la législation concernée, dépend du niveau fédéral et supranational(=UE, ONU, Conseil de l’Europe….). Au niveau communal ,les bourgmestres n’ont aucun pouvoir dans le domaine du terrorisme et radicalisation.
Une telle réunion doit simplement dévier l’attention du tas de fumier multiculturel, et rassurer la population qu’on s’attaque aux problêmes, mais en réalité on est déjà occupés à limiter les dégâts dans les bureaux de vote lors des élections de 2018 et 2019!!
Pour le reste, il n’ y a aucune volonté de la part des responsables politiques pour procéder à une analyse approfondie du cancer qui menace notre civilisation occidentale. Il va de même pour les medias.
On est donc confrontés à l’omerta , pas du siècle, mais de toute l’histoire!!! Il faut le faire.
Proposer des mesures draconiennes est tout à fait exclu.
Pour Yves Malheur et consorts, de la mafia des frères et camerades, il n’y a qu’un danger .. c’est à dire : l’extrème droite, les nazis et les fascistes (sic).
Les individus radicalisés (sic) font partie de leur réservoir de votes, et ne peuvent, en aucun cas, être importunés.
Au vu de ce qui précède , aucune mesure adéquate ne sera prise.. et il faut donc attendre l’éruption du volcan..
et à ce moment on va se reveiller dans l’enfer!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *