La civilisation européenne plus forte que ça !

NATION exprime sa consternation et sa tristesse par rapport à l’incendie qui a ravagé ce lundi 15 avril, “Notre-Dame de Paris”.

NATION tient à transmettre sa sympathie et sa solidarité à la population française, croyante ou non, pour cette perte inestimable d’un joyau français mais aussi européen.

NATION espère que la lumière sera rapidement faite sur les circonstances de cette tragédie, sans rien dissimuler de la vérité.

Enfin, NATION condamne avec la plus grande fermeté tous les “jeuuuunes” qui sur Facebook se réjouissent de cet incendie…(voir ci-dessous).

Mais cette terrible perte ne diminuera en rien le rayonnement de la civilisation européenne, qui reste toujours une référence partout dans le monde. Du moins, chez ceux qui ont un cerveau !

Mieux lire le pacte mondial pour l’immigration !

Ce « pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières » comprend 23 points avec lesquels les chantres de l’immigrationisme nous bassinent de fausses informations.

Pour mieux comprendre ce pacte, il faut le lire entre les lignes en se référant au « préambule », dont les « pour » ne parlent pas trop…

Pour décourager l’éventuel lecteur, le point 2 du préambule est un gros blabla sur les Droits de l’Homme, la traite des femmes et des enfants (pratique que connaît bien l’ONU puisque son personnel le pratique souvent), l’abolition de l’esclavage, le changement climatique, la lutte contre la désertification, l’Accord de Paris, la « promotion d’un travail décent pour la migration de main d’oeuvre », bref, toute la pub habituelle de cet organisme mondialiste .

Le point 4 dit que « Les migrants et les réfugiés sont deux groupes différents et que seuls les réfugiés bénéficient de la protection internationale. ». Le pacte, lui, institue un cadre de coopération sur tous les aspects des migrations !

Le point 5 veut « rendre les migrations bénéfiques à tous » (??)

Le point 7 dit que le pacte n’est pas contraignant, mais … qu’aucun État ne peut gérer seul la question des migrations.

Le point 8 dit que ce pacte s’engage à améliorer la coopération en matière de migration, car cela fait partie de l’expérience humaine depuis les débuts de l’histoire, que les migrations sont facteurs de prospérité, d’innovation et de développement durable. Comment peut-on affirmer un tel mensonge ? Mieux encore, la suite de ce point affirme que la majorité des migrants voyagent, vivent et travaillent dans des conditions sûres, ordonnées et régulières. Là, le mensonge est encore plus clair !

Le point 10 prétend que le pacte mondial est le fruit d’un examen de données et d’éléments de « preuves recueillis par des processus ouverts et transparents » (n’importe quoi).
Néanmoins un aveu : Les migrations font partie intégrante de la mondialisation.

Le point 11 rappelle le point 7 : Un seul pays ne peut relever les défis que pose le phénomène migratoire. Il y est aussi question de l’obligation primordiale de respecter les Droits de l’Homme de tous les migrants, quel que soit leur statut.

Dans le point 12 il est écrit : « Nous nous efforçons de créer des conditions favorables qui permettent à tous les migrants d’enrichir nos sociétés grâce à leurs capacités humaines, économiques et sociales. On appréciera…

Point 13 : « Nous devons sauver des vies et mettre les migrants à l’abri du danger » .
On peut dès lors se demander qui met à l’abri du danger chrétiens dOrient, harcelés par les islamistes ? Qui va mettre nos citoyennes à l’abri des viols et autres agressions sexuelles ?

Et à répétition, revient la phrase « Nous nous engageons à faciliter et à garantir des migrations sûres, ordonnées et régulières », avec un sens tout particulier au terme « régulières » …

Le paragraphe C du point 15 parle hypocritement de « souveraineté nationale garantie », que ce pacte laisserait les États définir leurs politiques migratoires nationales . Cela sonne tellement faux, en regard d’autres parties du texte qui sous-entendent le contraire …

D’ailleurs, le paragraphe D du même point rappelle que les États ont à répondre de l’observation des lois promulguées . « Pas contraignant » qu’ils disent …

Paragraphe E : Les migrants ont une grande importance pour le développement durable des pays d’origine, de transit ou de destination . Ils se foutent de qui ? S’ils quittent leurs pays, comment peuvent-ils coopérer à leur développement ? Idem dans le pays de transit, où ils ne travailleront sûrement pas, et dans le pays de destination, où pour un grand nombre, ils ne travailleront pas non plus vu le haut taux de chômage qui y règne déjà.

Au paragraphe F, les Droits de l’Homme rappellent que ne pas être d’accord avec ce pacte, c’est de la discrimination, du racisme, de la xénophobie, de l’intolérance, à l’endroit des migrants et de leur famille . Vous voilà prévenu, et sans contrainte …

Le paragraphe G promeut l’égalité des sexes . C’est très bien, mais comment vont-ils expliquer cela aux personnes qui arrivent avec leurs coutumes tribales ou à celles qui ne respectent pas l’égalité hommes-femmes.

Le point 16 rappelle que ce pacte comprend 23 objectifs et que chaque objectif est associé à un engagement, « non contraignant » bien sûr .

Et du point 17 au 41, chaque point commence par une formule non contraignante :
Nous nous engageons à

Voilà la réalité de ce pacte lorsque l’on passe d’abord par le préambule !

NATION dit NON à ce pacte !

Source : Document final de la Conférence Intergouvernementale chargée d’adopter le Pacte Mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières . Traduction du Document de l’Assemblée Générale du 30 juillet 2018 au point 10 de l’Ordre du jour provisoire .
A/CONF.231/2018/1.

Contre Marrakech, NATION était là !

Comme annoncé, une délégation de NATION a participé avec ses camarades flamands de la N-SA au rassemblement contre le pacte sur la migration de Marrakech. Rassemblement auquel près de 10.000 personnes ont participé. Pendant que quelques centaines de militants de gauche organisaient, bien loin de là, une contre-manifestation.

Et la mouvance solidariste et identitaire que nous représentons a eu l’occasion de s’exprimer sur la chaine flamande VRT.

Par rapport aux incidents qui ont éclaté APRES la dissolution du rassemblement, c’est toujours mieux qu’il n’y en ait pas. Mais à force d’intimidations, de contrôles, de non-respect de leurs droits et de leurs opinions, du parti-pris évident des autorités en faveur des populations allochtones, il ne faut pas s’étonner que les petits blancs se révoltent.

Lorsqu’en 3 semaines, dans le même pays, vous avez 3 émeutes (à cause du social et des questions identitaires) et que les participants se retrouvent des deux côtés de la frontière linguistique ; c’est qu’il y a vraiment quelque chose qui ne va pas !

Plus que jamais, il faut lutter contre ce système !

Seuls les solidaristes de NATION et de la N-SA le font vraiment !

Face au pacte migratoire, NATION exige un referendum !

La soi-disant crise politique autour du pacte migratoire nous cache en fait qu’une caste politique a décidé, pour nous tous, de souscrire à un traité qui peut signifier la disparition de nos nations en tant que telles. Et en tous cas, le changement profond de nos sociétés.

Pour de tels enjeux, il est inacceptable que la population ne soit pas consultée.

NATION exige donc que le gouvernement organise un référendum avant toute signature du pacte migratoire.

S’il refuse, ce sera bien la preuve que les autorités savent à quel point, elles sont coupées des aspirations populaires.

 

 

Mensonges : Trop is te veel !

Il existe depuis quelques décennies déjà, un véritable black-out sur les réalités de l’insécurité ordinaire.

Mais tant pis, à NATION nous ne sommes pas politiquement corrects et nous appelons un chat un chat ! Il nous semble qu’il est de notre devoir, en tant que parti politique, de rappeler certaines réalités qui sont placées par le système, sous le signe du tabou quasi absolu. C’est tout bonnement scandaleux !

Dans plusieurs communes de Belgique mais aussi d’Europe, et depuis au moins 30 ans, on peut constater, rapports de police à l’appui, une incontestable explosion des crimes et délits.

Rien que dans notre petite Belgique, ce sont plusieurs milliers de gens qui sont victimes chaque année de cette insécurité. Certaines de ces victimes sont parfois sérieusement blessées, par objets contondants, armes blanches ou armes à feu, et certaines de ces victimes meurent.

Faut-il vraiment pour les sceptiques, avancer les chiffres des agressions, des viols, des cambriolages, des cars, sacs, bijoux, home-jacking, et du terrorisme ? Faut-il encore leur démontrer qu’il existe dans plusieurs villes, des zones de non-droit, où c’est la racaille qui fait la loi ? Même les pompiers se font agresser dans l’exercice de leur fonction, qui est de sauver la vie des gens. Et faut-il parler des policiers, qui se font caillasser ou même tuer ?

Alors oui ! Comme on dit à Bruxelles, « trop is te veel » ! Cette censure de la réalité est un vrai chantage au droit de savoir, au droit d’opinion, au droit à la sécurité !!!

Aidez NATION à continuer à dire la vérité !

Jean-Pierre Demol

En cette fin de campagne électorale…

Voilà, les dés sont jetés ou presque. Après demain, nos concitoyens iront voter.

En âme et conscience?… Pas tout à fait, lorsqu’on sait le black-out médiatique qui a touché NATION, dont le seul crime est d’être le seul à clairement marquer son désaccord avec ce qui est devenu un véritable dogme : la société multiculturelle. Dogme auquel même les “populistes” belges se sont soumis en échange de quelques miettes médiatiques…

Mais quoi qu’il en soit, NATION peut en tous cas être fier de sa compagne électorale et fier de ses militants. Fier de ceux qui se sont présentés comme candidats, de ceux qui ont tracté et collé comme de ceux qui ont réalisé un énorme travail audiovisuel de qualité. Travail qui a donné à NATION une très bonne visibilité sur les réseaux sociaux.

Fier aussi et reconnaissant, NATION l’est envers ceux qui n’ont pu militer mais qui ont aidé financièrement le Mouvement.

Notre présence à ces élections et la campagne menée sont déjà une victoire en soi.

Sans accès aux médias, sans grands moyens, sans renier nos idées; NATION a pu présenter nombre de candidats avec une bonne répartition dans presque tout le pays. Et ceci malgré que les élections locales soient toujours plus difficiles pour les petits partis.

Et si parfois, certaines listes ne furent pas étoffées, au moins nous étions certains de nos candidats qui, eux, n’avaient pas été recrutés dans les cafés…

Notons aussi que chaque liste de NATION a présenté un programme local. Ce qui démontre la réelle implantation de nos candidats.

Quant au résultat, nous ne pourrons l’analyser que dimanche soir. Mais ce qui comptera avant tout, ce sera de voir si nous sommes devenus un fait électoral et politique au même titre que nous sommes depuis bien longtemps, un fait activiste et militant incontournable. Et ceci sans perdre de vue que ces élections locales ne sont que le tremplin des élections régionales, fédérales et européennes de mai prochain.

Quoi qu’il en soit, une fois de plus, une seule organisation politique de Belgique aura défendu les valeurs identitaires et solidaristes bien claires et c’est NATION ! Rien que pour ça, cela valait bien tout ce travail.

Merci à tous.

Dimanche, votez et faites voter pour NATION (vous pouvez voir le détail de nos listes ICI)

…car ON EST CHEZ NOUS !

 

Hervé VAN LAETHEM, chanceux président d’un beau mouvement

 

 

 

 

NATION sera bien présent aux élections du 14 octobre prochain !

La Direction du Mouvement NATION a le plaisir d’annoncer que NATION sera présent aux élections communales et aux élections provinciales du 14 octobre prochain.

NATION sera présent au total dans 45 communes ! La liste des communes se trouvent ICI pour les élections communales et ICI pour les élections provinciales !

Pour rappel, aux élections locales de 2012, on avait pu voter pour NATION dans 4 communes ! La différence de chiffres est déjà une victoire en soi !

Il y a d’autres motifs de satisfaction comme la liste complète que nous avons pu présenter à Evere mais aussi le fait que pour la première fois, nous avons pu présenter une liste dans la province du Luxembourg. Ce qui semble confirmer que NATION sera probablement présent dans tous les arrondissements aux élections générales de Mai 2019. Ne boudons évidemment pas non plus notre plaisir d’avoir une liste commune avec la NWA à Charleroi, tant au niveau provincial que communal.

Un autre motif de satisfaction est le degré d’engagement de tous les hommes et les femmes qui, par leur courage, leur ténacité et leur travail, ont rendu possible le fait que l’on présente autant de listes.

En Europe occidentale, qu’un mouvement ouvertement identitaire et aussi souvent calomnié arrive à pouvoir présenter autant de listes, est un fait assez rare que pour être signalé ! Et indépendamment des résultats à venir, cela démontre que NATION a franchi une nouvelle étape dans son développement !

Nous vous invitons à suivre la campagne électorale sur le blog « NATION aux élections ».

Nous vous invitons surtout à participer à cette campagne électorale sur le terrain (infos sur secretariat@nation.be) mais aussi sur les réseaux sociaux en partageant massivement nos vidéos, affiches et visuels.!

LE 14 OCTOBRE, SI VOUS SAVEZ, VOTEZ NATION !

 

 

Ne plus reculer d’un pas !

Tous les jours notre société bascule un peu plus dans le chaos que nous prédisons depuis bien longtemps.

Invasion migratoire, attaques gratuites au couteau, égorgements, vague de viols, terrorisme : le  vieux monde s’effondre lentement mais surement avec la police de la bien-pensance qui veut nous empêcher de nous en rendre compte.

Au moment où de terribles menaces convergent vers nos sociétés, on n’a plus le temps de faire dans la “bataille” de l’image ou dans le “compromis à usage médiatique”.

On n’en sortira pas par des demi mesures ou par le politiquement correct.

Pour sauver nos populations, nos valeurs, notre identité, notre manière même de vivre, il faudra traiter le problème de l’immigration à bras-le-corps.

En Belgique francophone, seul NATION ose appeler les choses par leur nom et proposer d’aller au fond des choses. Ainsi NATION est le seul à oser proposer non seulement l’immigration Zéro mais aussi le concept de rémigration (qui désigne le retour dans un pays de personnes ayant précédemment émigré ou de leurs descendants)

Car pour nous la Belgique n’est pas un hôtel où le fait d’être invité donnerait le droit de diriger l’établissement.

Soutenez NATION car…”on est chez nous” et on compte bien le rester ! Soutenez NATION, car il ne faut plus reculer d’un pas !

Comptez-vous vous laisser remplacer ?

 

Cette photo a été prise aujourd’hui dans une ville de Belgique

Alors,

  • A ceux qui se disputent pour des queues de cerise,

  • A ceux qui se laissent abattre par leurs états d’âme,

  • A ceux qui jouent aux purs et aux durs sur le net,

  • A ceux qui débattent des heures durant sur Facebook avec des gens que vous ne convaincrez quand même jamais,

  • A ceux qui disent que la politique ne sert à rien,

Permettez-nous de vous dire qu’on est déjà en train de vous remplacer !

Alors allez-vous vous laisser remplacer ? Si non, aidez, rejoignez et soutenez NATION !

Nous avons besoin de candidats et de gens pour nous aider à recueillir des parrainages, voir ICI

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑