L’Europe mélangée ? Oui, mais entre Européens !

Publié par NATION le

 Les chantres de l’antiracisme et autres gauchistes bien-pensants aiment à répéter que “l’Europe a toujours été une terre d’immigration”… Affirmation gratuite qui tente de détourner la réalité migratoire extra-européenne.Un petit rappel historique ne ferait pas de mal à ces falsificateurs de l’histoire.

Déjà à l’époque celtique, dite de “la Tène”, quelque 300 ans avant J-C, l’Europe connaissait des guerres tribales et des invasions intra-européennes .Pour l’anecdote, à cette époque, les Belges (Belgae), étaient considérés comme de farouches guerriers …

Après la civilisation grecque, qui est à la source de nombreuses connaissances scientifiques et médicales, il y eut l’empire romain, qui par ses invasions, a créé un vaste empire dépassant les frontières de l’Europe.

Les guerres et invasions internes ont occasionné les premiers “mélanges” de peuples européens.Il y eut ensuite les tribus germaniques, qui se sont déplacées vers l’est jusqu’à Gdansk et la Silésie (territoires actuels de la Pologne et de la République Tchèque), tandis que les tribus slaves s’orientaient au sud vers les Balkans et à l’est vers la moyenne Volga.Il y eut après les conquêtes franques en Europe occidentale.Les Francs ont eu une première capitale en Belgique, à Tournai (vers 431), et connaissaient aussi des guerres interne, comme cela se passait entre les Francs Saliens et les Francs Rhénans .C’est le roi Clovis 1er, qui unifia les royaumes francs vers la fin du Ve siècle.

Plus tard a suivi la dynastie des Carolingiens, avec entre autres Charlemagne, dont l’empire au VIIIe siècle couvrait les territoires actuels de la France, la Belgique, la Hollande, le Luxembourg, l’Allemagne, la Suisse, l’Autriche, la Hongrie, la Slovénie, une partie de l’Italie, une petite partie de l’Espagne, la Slovaquie, la Croatie, la Bohême, la Silésie, et quelques îles anglo-normandes.

Ensuite, pour écourter la liste, il y eut l’empire de Charles Quint (Charles V), qui comprenait quasi toute l’Europe occidentale ainsi que des bastions en Afrique du Nord sur les côtes méditerranéennes.

Voilà en bref, un aperçu de l’histoire européenne depuis 2300 ans, avec des guerres, des conquêtes, des alliances, qui ont formé la civilisation européenne et son mélange ethnique européen.

Et donc oui, l’Europe a “toujours été une terre d’immigration”, mais une immigration essentiellement européenne et blanche.C’est ce qui fait dire aux identitaires que nous sommes à NATION, que l’Europe est notre patrie civilisationnelle.Et que se taisent, ceux qui veulent changer notre histoire identitaire !

Jean-Pierre Demol 


1 commentaire

Balcaen · 21 avril 2020 à 8 h 07 min

Ça c’est l’histoire que l’on vous a apprise….mais la vraie…la connaissez vous????, avant les grecs et les romains, il y avait les Celtes ( ou Keltes)..il y avait les Atlantes….qui eux ont conquis tout le continent européen, jusqu’en Moyen orient, Turquie comprise, tout le nord de l’afrique….vous devriez revoir votre histoire politiquement correcte et lire : Les secrets de l’Atlantide de JÜRGEN SPANUTH (fin de la plus grande occultation de tous les temps)…..NOUS DEVONS ÊTRE FIERS DE NOS ORIGINES CELTES, VIKINGS……………

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *