Les actes illégaux et impunis des USA !

Publié par NATION le

Depuis plusieurs années, le gouvernement syrien dénonce devant les forums internationaux, et sans aucune réponse, une occupation militaire illégale et continue de la part des  Etats-Unis sur un tiers du territoire syrien à l’Est de l’Euphrate. Les Etats-Unis y exploitent illégalement des gisements de pétrole et des champs de gaz syriens. Cela s’appelle du pillage!

Cette partie de la Syrie comprend 28 bases militaires américaines : 17 dans la province de Hasakah, 9 dans la province de Deir Ezzor et 2 dans la province de Homs. Vient s’ajouter depuis peu une 29e base, près du pont al-Raqqa sur l’Euphrate à Deir Ezzor. C’est dans cette région que se trouve une des plus importantes bases pétrolières à al-Omar et le champ gazier de Conoco. Des photos montrant la construction de ce site ont été publiée par la SOHR, une organisation pourtant d’opposition à Bachar Al-Assad. 

Et ce n’est pas tout, continuant leur extension, les militaires US établissent un nouveau poste dans le village de Naqara, au nord-est de la province de Hasakah. Ces bases forment une sorte de cordon autour des puits de pétrole et de gaz à l’Est de l’Euphrate, alors que cela devrait servir aux Syriens. En effet, ces ressources naturelles syriennes aideraient grandement le gouvernement syrien pour reconstruire les zones pacifiées et y faire revenir les Syriens qui ont fui la guerre et les islamistes.

Ni l’ONU, habituelle coquille vide face aux Etats-Unis, ni aucune instance internationale, ne condamnent ce pillage et cette occupation illégale américaine. NATION lui, ne se tait pas, et dénonce avec nos camarades nationalistes européens, les injustices du système mondialiste et l’hégémonie scandaleuse des États-Unis d’Amérique.

Jean-Pierre Demol

Sources : Euro-Synergie – Hautefort – Zuerst Deutschland – Communauté syrienne de Belgique


1 commentaire

kerstens pieter · 25 novembre 2022 à 20 h 47 min

Tout est bon pour les Ukrainiens et RIEN n’est acceptable pour les Syriens si on écoute les médias aux ordres ! Tout le monde doit aider le nabot de Kiev et réduire son chauffage, suite aux ukases de la mère Von der Leyen, mais personne ne doit s’apitoyer pour les souffrances du peuple syrien. Cela dure depuis 2011 et seuls les réels nationalistes européens, à l’exemple d’Hervé, ont été en Syrie pour marquer notre solidarité avec Bachar el-Assad dans sa lutte contre le terrorisme et l’intégrisme religieux.
“Yankees Go Home” !

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.