Enième version du “complot fasciste!”!

Publié par NATION le

Quand tout va mal, un des bons vieux trucs des partis traditionnels est de hurler au loup…d’extrême-droite. Et comme pour l’instant, tout va encore plus mal que d’habitude, la diversion doit être d’autant plus forte !

Ainsi les médias ont relayé des « infos » fournies par le PS, et ses fidèles larbins présents dans d’autres partis traditionnels, comme quoi des membres du groupe flamand « Schild & Vriend » (S&V) aimeraient les armes à feu et seraient partis s’entraîner dans des camps paramilitaires à l’étranger. Le PS exigeant donc la dissolution de S&V.

En un exemple, on voit bien ici la somme de désinformation, d’incompétence et du 2 poids, 2 mesures qui car   actérise ce que nous appellerons l’Etat Profond belge.

La paresse intellectuelle ou la mauvaise foi de la presse l’a empêché de se renseigner, car si elle l’avait fait, elle aurait appris que l’individu mis en cause pour les entraînements à l’étranger, avait suivi ces formations  pour des raisons professionnelles. Il travaille en effet pour une société de sécurité, chargée de protéger les bateaux de la piraterie (toujours bien présente dans certaines parties du globe). Pour le reste, jouer à l’airsoft et s’inscrire dans des clubs de tirs n’est pas encore illégal…

En demandant la dissolution de S&V, les politiciens en question montrent qu’ils ne connaissent même pas les lois en vigueur sinon ils sauraient qu’il n’est pas prévu dans la législation belge de dissoudre des associations.

Enfin, le 2 poids 2 mesures est bien illustré ici puisque lorsque des associations islamistes jouent à l’airsoft dans les Ardennes,  nos politiciens sont moins bien alarmistes. Sans oublier, encore plus grave, que certains Belge, liés à la mouvance anarcho-gauchiste, sont partis vraiment s’entraîner militairement au  Rojava (Kurdistan syrien) auprès de groupes considérés comme terroristes par une grande partie de la communauté internationale (voir ICI l’article de nos amis de l’Observatoire des extrémismes de gauche). Ici pas de hurlement, pas de dossier dans la presse, pas de demande d’enquête…ah oui on oubliait, ils sont de gauche donc eux, ils peuvent !

Ci-dessus, dangereux factieux fascistes
Ci-dessous, gentils démocrates de gauche

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *