Mais vous êtes fous ? Oh oui !

Publié par NATION le

En Flandre, le chômage a diminué de 8,6 % en février 2019 (chiffres ONEM), et en mai 2019, le chômage n’y dépassait plus les 3,5 % .La Flandre connaît le taux de pauvreté le plus bas du pays.Toutefois, si certains chiffres pour les bénéficiaires du revenu d’intégration sociale (CPAS) augmentent, c’est dû uniquement à la crise migratoire ;

Selon le ministère de l’Intégration sociale, entre 2001 et 2018, il y eut une dépense de 368 millions d’euros rien que pour les candidats réfugiés.Et selon la députée VB Barbara Pas et le MR Denis Ducarme, 480 millions d’euros ont été versés en 2018 à des personnes non-belges .Madame Pas précise même que le gouvernement Michel a alloué en quatre ans, 1,4 milliards d’euros à des étrangers non-européens .En Flandre, ce sont aussi les grandes villes à fort taux d’immigration qui ont quelques soucis avec leurs caisses sociales …En Wallonie, un enfant sur cinq vit dans une famille pauvre !Plus de 22 % de la population wallonne survit avec un revenu inférieur au seuil de pauvreté, et les sans-abris sont en constante augmentation.La Wallonie s’est quasiment totalement désindustrialisée, via de nombreuses faillites ou délocalisations successives.Voilà le résultat honteux et catastrophique de 50 années de pouvoir socialiste, le PS étant majoritaire politiquement et administrativement en Wallonie.

Si on peut reconnaître des coups d’éclat du PS en région Wallonne, c’est par des magouilles, de la corruption, des détournements de fonds et de biens publics, le tout organisé par une bande mafieuse de “parvenu(e)s”, que voulait chasser personnellement le roi des parvenus, son Altesse Elio Di Rupo …Et lorsque cette mafia vous dit que le chômage diminue en Wallonie, c’est simplement par les exclusions ou les gens en âge de retraite.à Bruxelles, le pouvoir se partage entre le PS et le MR, auxquels sont rajoutées des coalitions absurdes avec des politicards plus incompétents les uns que les autres, tous essentiellement à la chasse à la bonne place dans le pouvoir politique. à Bruxelles, en 2017 le taux de risque de pauvreté dépassait le 30 %. C’est aussi Bruxelles qui accueille une grande partie des migrants, dont, faut-il le rappeler, le coût serait de 40 euros par jour et par personne selon la Cour des comptes.Les centres d’accueil ouverts et fermés du pays ont accueilli depuis 2015, 122.079 personnes (chiffres Fédasil).

Et selon Maggie De Block et Fedasil, ces derniers auraient dépensé (avec l’argent des contribuables), entre 2015 et 2018, quelque 1,6 milliards d’euros…

ET VOUS CONTINUEZ à CROIRE CES GENS-LA, ET VOUS VOTEZ TOUJOURS POUR EUX ??? MAIS VOUS ÊTES FOUS ? OH OUI !!!

Jean-Pierre Demol 

Sources :Ministère de l’Intégration Sociale – Fedasil – Cour des comptes – Eurostat calcul IWEPS – Agence Belga – ONEM


2 commentaires

Pouilliez · 18 novembre 2019 à 11 h 09 min

Bonjour mon dieu Pauvre Belgique. Idem en France. L invasion certaine

adadourov · 20 novembre 2019 à 13 h 09 min

Après tant de magouilles et entourloupes,vols scandaleux que sont les parapluies dorés qu’ils s’octroient à eux-mémes en toutes connaissance de cause.L’indignation affichée étant destinée à la galerie.Le bon peuple est trompé , abusé et roulé dans la farine par ceux qui prétentent le protéger.Hélas la France n’est pas mieux lotie.Il suffis pour étés bien informé lire l’excellent hebdomadaire Rivarol.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *