Les vrais résultats des populistes en matière d’immigration !

Publié par NATION le

En Belgique francophone, dans les milieux de droite classique décidément à la fois les plus bêtes et les plus lâches du monde, « la franckenmania » bat son plein !

Il suffit que l’extrême gauche n’aime pas Franken pour qu’une certaine droite se mette à lui vouer une sorte de culte, erreur bien connue et trop souvent répétée : l’ennemi médiatique de la gauche n’est pas forcément l’ami politique des identitaires que nous sommes.

Dans ces milieux-là donc, on vous présente le « beau Théo « comme le champion de la lutte contre l’immigration.

C’est un peu vite oublié que, au plus fort de la vague migratoire de 2015, c’est bien Theo Franken qui ouvrit nombre de centres pour réfugier et qui obligea nombre de communes à en accueillir.

Pour ceux qui nous répondrons qu’il n’avait pas le choix à cause de l’Europe, alors on peut légitiment se poser la question du sens que cela aurait de voter pour lui puisque au moindre contre-ordre de l’Europe, il ne ferait pas ce pourquoi on l’élirait.

Mais en tous cas, les faits sont têtus …..comme les chiffres. Et voici les résultats chiffrés de la politique soi-disant anti migratoire de la droite populiste, qui a été au pouvoir ces 5 dernières années (chiffres repris des organes officiels de l’état).

  • Une moyenne de 27 .000 demandes d’asile par an
  • 6 étrangers (hors UE) sur 10 présents en Belgique ne travaillent pas
  • 1 minimex sur 2 est donne à un étranger
  • 1 logement social sur 3 est donné à un étranger
  • 6 .270.000 € ont été donnés à des mosquées dans le cadre de subsides
  • 4 ordres d’expulsion sur 5 ne sont pas effectués
  • il y a eu 593.018 entrés sur le territoire depuis le gouvernement MR- NVA est au pouvoir
  • il y a eu 105.165 personnes qui ont acquis la nationalité belge
  • 32.683 étrangers (hors EU) sont rentrés en Belgique via le regroupement familial

Voilà le résultat quand la droite molle et populiste s’occupe d’immigration…

Vous voulez mieux ? Beaucoup mieux ? Votez NATION partout où vous le pourrez !

Catégories : Immigration

4 commentaires

rudolf · 19 mars 2019 à 13 h 24 min

Pire que Elio Di Roupette!

Horizon · 19 mars 2019 à 15 h 35 min

Bonjour.
Je lis toujours vos messages. Et même, parfois j’y réponds.
Il y a une question et même deux que j’aimerais vous poser depuis un bon moment.
Faisons un peu de science-fiction ! Lors de futures élections, Nation récolte 25 % des voix.
Inimaginable, j’en conviens, mais supposons… Voilà le parti Nation en bonne position pour faire partie d’un gouvernement…
Question 1 : Qui accepterait de faire partie d’un gouvernement avec Nation ?
Question 2 : Avec qui Nation pourrait-il s’allier ? Il n’est compatible avec personne car il rejette tout le monde ?

    hvl

    hvl · 20 mars 2019 à 10 h 56 min

    Bonjour

    Très intéressante question qui pose, involontairement, la seule bonne question qui compte. Est ce qu’il faut renier son programme juste pour quelques portefeuilles ministériels, comme la NVA l’a fait ? Alors croyez nous bien que si la situation était telle que NATION fasse un tel pourcentage, nul doute ^qu’on trouverait soudainement des gens du MR qui se sentiraient aussi soudainement de droite dure qu’ils étaient devenus pro migrants quelques années auparavant, dans un souci électoral. Quant au côté flamand, la NVA et le VB nous trouveraient soudainement des partenaires francophones acceptables.

    Quant à s’allier. C’est très différent selon que vous êtes une force d’appoint à 5% dont le partenaire central pourra un jour se passer ou selon que vous êtes la force principale. Quand vous êtes la force principale, vous pouvez vous allier avec d’autres partis, à condition qu’ils aillent dans le sens de votre programme

      Horizon · 20 mars 2019 à 18 h 07 min

      Merci pour votre réponse que je trouve très adroite (sans jeu de mots).
      J’aimerais vraiment qu’un jour cette situation se présente…
      Ce serait sans aucun doute un épisode passionnant dans la grisaille de la vie politique de Belgique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *