La gauche de Liège se rassemble…contre NATION !

L’extrême-gauche liégeoise semble avoir un problème qu’elle n’arrive pas à résoudre toute seule : le développement de NATION dans la ville et la région liégeoise.

Elle a pourtant essayé les bonnes vieilles manières violentes : des menaces à la bouteille incendiaire en passant par l’agression physique (qui a d’ailleurs mal tourné pour les agresseurs).

Mais rien n’y fait, NATION est là, bien là et même de plus en plus là.

Alors ils ont demandé aide et assistance aux vrais patrons : la gauche socialiste. Et c’est ainsi que s’est tenue le 30 janvier dernier, une réunion visait à relancer un « Front Antifasciste » liégeois. Cette réunion a rassemblé officiellement 250 personnes, représentant 41 organisations !!! Ce qui donne environ 6 personnes par organisation… Quand on sait que le Congrès de NATION a rassemblé une centaine de personnes pour une seule organisation, on peut se demander qui mérite le titre de « groupuscule ». Et on peut d’ailleurs se demander si ce ratio n’aurait pas encore été plus mince si la FGTB, la CSC et le Mouvement Ouvrier Chrétien n’avait pas participé…

A noter aussi que ce Front de bons démocrates s’est adjoint le groupe de supporters ultra du Standard (Ultra Inferno 96). Rappelons que les hooligans gauchistes liégeois viennent encore de se faire remarquer par des agressions, lire ICI.

Enfin l’avantage de ce rassemblement, c’est que dorénavant on a un nom et un visage puisque le nommé Julien Dohet (secrétaire politique de la Setca liégeoise, une des branches de la FGTB) semble être devenu une sorte de porte-parole des « antifascistes » liégeois. Au moins dans l’avenir, on saura contre qui porter plainte.

Pour plus de détails sur ce « rassemblement », vous pouvez lire ICI l’article que « l’observatoire de l’extrême-gauche » avait consacré à ce projet, avant même qu’il ne voie le jour.

 

Image des “super révolutionnaires anarcho-marxistes” se faisant arrêter comme des bleus voici quelques temps à Vottem. A souligner que c’est néanmoins assez rare que la police liégeoise ennuie ces “braves garçons”.

 

Un commentaire sur “La gauche de Liège se rassemble…contre NATION !

Ajouter un commentaire

  1. Qu’on soit de gauche ou de droite, l’extrême n’est jamais loin. Mais ce que redoutent particulièrement les socialistes, le libéraux les écologistes et les chrétiens, c’est la naissance d’un nouveau parti où le social prime sur l’économique, la corruption, la spéculation et la compromission.

    Ces trois groupes, comme les socialistes qui n’ont plus de social que le nom, se sont fédérés en partis et se sont autoprotégés en votants des lois ; notamment contre le suffrage universel et pour la particratie de compromis.
    Tous leurs “élus” feraient n’importe quoi pour être et rester au pouvoir ; même s’allier avec les pires tyrans bancaires.
    Ils sont d’ailleurs tous à la Commission Européenne qui n’a été créée que pour permettre aux grands groupes financiers de diriger et contrôler l’Europe de la spéculation. Tous les grands groupes sont dans cette Union Européenne. Leur méthodes pour faire voter des lois à leurs avantages consiste à arroser TOUS les députés pour les faire voter ces lois anti-sociales ; et cela marche, bien sûr, ils ont compris que le montant versé affranchissait les consciences les plus radicales. C’est le principe de l’Eglise, l’absolution.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑