Commune de Molenbeek : le clan Moureaux est de retour, le désordre aussi !

Les incendies et pillages qui ont émaillés la nuit de Nouvel-an à Molenbeek démontrent que certaines bandes « locales » de délinquants ont bien compris que la nouvelle bourgmestre de Molenbeek, Catherine Moureaux (fille de Philippe Moureaux), allait rétablir « l’ordre » ancien : laxisme policier, communautarisme, copinage, indulgence voire complicité avec les extrémistes religieux.

L’autre enseignement de cette nuit est qu’à Molenbeek, la police fut presque absente. Ce qui semble confirmer que dans les communes bruxelloises, au moins, la police aujourd’hui n’est plus en état de rétablir l’ordre à deux endroits différents. Et ceci car si les missions se sont multipliées, les effectifs ne suivent pas.

Tout ceci est particulièrement inquiétant !

Il est PLUS QUE TEMPS qu’un vote identitaire massif pousse nos politiciens à changer de politique et à l’orienter avec plus de moyens à la police, à la justice et moins d’indulgence et de laxisme envers les vrais délinquants.

7 commentaires sur “Commune de Molenbeek : le clan Moureaux est de retour, le désordre aussi !

Ajouter un commentaire

  1. Selon les images que j’ai pu voir sur les deux chaînes nationales, nous sommes bien au-delà du désordre…
    Pas encore tout à fait dans l’émeute, mais ne désespérons pas, nous y serons bientôt !

  2. A Bruxelles , Belgique vous avez deux nations . Une avec le code civile et une autre très agressive avec le code charia . Ceux du code charia n’hésite pas a assassiner au couteau ceux du code civile c’est à dire les belges de souche , le peuple premier avec le soutien de la nouvelle bourgmestre de Molenbeek , Catherine Moureaux .

  3. Je ne vois pas pourquoi l’on s’inquiète. La “belle” Catherine, n’a-t-elle pas d’emblée mis les pieds dans le plat et annoncé toute la… rigueur de la loi, envers les délinquants ? On est rassurés…

    D’ailleurs, pour peu qu’on y réfléchisse, le bronx a-t-il jamais cessé dans cette commune ? Souvenons-nous que le prédécesseur (je ne sais pas si on dit: “prédécesseuse”) de l’actuelle bourgmestre, n’a pas profité de son mandat, pour nettoyer l’administration communale, des racailles qui la squattent. Souvenons-nous également de ses vapeurs pudiques, contre le Plan Canal, à l’initiative du ministre de l’Intérieur.

    Or voilà qu’aujourd’hui ces deux greluches sont respectivement: bourgmestre et 1ère échevine de la ville, que la presse mondiale présentait récemment encore, comme le plus grand nid de frelons jihadistes d’Europe. Ça va d’aller !!!

  4. Bruxelles et ses communes voisines ont été les bases arrières de terroristes depuis plus de 75 ans .
    D’abord les communistes et les marxistes rescapés de la guerre civile espagnole après 1939 à Saint-Gilles, Anderlecht, Schaerbeek et Saint-Josse. Ont suivi quelques rebelles du FLN et du MNA, lors de la guerre d’Algérie, notamment à Molenbeek et Anderlecht. Ensuite, les terroristes de l’ETA, puis ceux du GIA algériens. Et depuis la 1ère guerre en Irak, puis celle d’Afghanistan, précédant les “Révolutions de Jasmin” et la guerre au Proche-Orient, ces mêmes communes ont servi de repères aux islamistes de tous bords, wahhabites, takfiristes et salafistes, aidés et embrigadés par la Grande Mosquée de Bruxelles financée depuis des décennies par l’Arabie Saoudite.

    La Sûreté de l’Etat, les services de renseignements , le ministère des affaires étrangères, la police judiciaire et la Justice étaient PARFAITEMENT INFORMES de cette situation et les différents bourgmestres de ces communes eux-mêmes connaissaient le danger que représentaient ces individus dont le casier judiciaire était bien rempli.

    Philippe MOUREAUX , apostat et converti à l’Islam par obligation de son mariage avec une musulmane marocaine a été le complice et le collaborateur de ces terroristes assassins, car il avait été en contact avec certains imams radicaux et confronté aux nombreux témoignages cités dans le livre de la journaliste du Morgen en 2005 qui avait passé de nombreux mois sur le terrain à Molenbeek. Moureaux et C° sont responsables des attentats envers les civils commis ces 25 dernières années Leur procès doit encore être fait. Ils devront être jugés et condamnés.

    Ces socialauds ne méritent aucune excuse, ni pardon, jamais, que ce soit à Bruxelles ou ailleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑