Carte blanche à Pieter Kerstens !

FOR – MI – DABLE ! ! !

Sans vouloir comparer les présidentielles de 2002, 2007 ou 2012, on constatera quand même l’immense progrès réalisé par Marine Le Pen entre le 23 avril et ce 7 mai : + 50% du nombre de voix, pour arriver à 11 millions d’électeurs qui lui ont donné leur suffrage, sans arrière-pensée, ni en se bouchant le nez !

Pourquoi se plaindre, alors que nulle part ailleurs en Europe, un parti antisystème et identitaire, n’arrive à dépasser les 10 millions s’électeurs ?

Après avoir piétiné durant des décennies  entre 15 et 20%, pour les présidentielles et entre 25 et 35% pour d’autres scrutins, voici que le FN se positionne comme l’unique parti d’opposition aux valets du mondialisme et aux banksters de Wall Street.

Ne boudons pas notre plaisir. Ceux qui espéraient que Marine puisse entrer à l’Elysée ignoraient tout de même la réalité des forces en présence : toute l’oligarchie politico-médiatico-financière contre un appareil somme toute assez léger et ayant de surcroît un manque très net  de cadres  expérimentés, compétents et efficaces sur le vaste terrain de l’Hexagone….

Rien n’est joué pour le futur et le combat contre les ennemis de l’Europe se poursuit !

Mais il serait regrettable que Marine Le Pen prenne la voie choisie en son temps par Gianfranco Fini secrétaire général du MSI et qui -héritier de Giorgio Almirante- effectua une OPA sur le parti lors du congrès de Fuigi pour le transformer en Allianza Nazionale afin de goûter aux privilèges du Pouvoir et être élu second représentant d’Italie, quelques années plus tard.

A entendre Marine Le Pen hier, celle-ci envisagerait donc de changer le nom du FN en “Alliance Patriotique et Républicaine”…pour entreprendre la conquête du Pouvoir. Le parti Front National sentirait-il si mauvais au point d’être un boulet ?

Pour ma part, j’estime que partout en Europe, ce sont les électeurs qui se radicalisent et qu’il est indispensable non pas de suivre  les règles imposées par le Système, mais bien au contraire de marteler jour après jour que la survie de notre culture et de notre civilisation gréco-latine dépend de la défense de nos traditions, de nos us et coutumes et du respect de nos lois, au contraire d’une immigration/invasion, d’un métissage à tous les étages, du combat contre l’insécurité et le terrorisme islamiste, d’un refus catégorique de l’impérialisme américain et de son bras armé l’OTAN et bien évidemment d’une opposition systématique aux eurocrates réels coupable de la ruine de nos industries.

Le chemin sera encore long, mais : “Patience est un arbre, les racines en sont amères, mais le fruit en est doux !”

OSONS PENSER ET OSONS AGIR : ne baissons pas les bras !  Courage à tous ceux qui soutiennent NATION !

Pieter Kerstens

7 réflexions au sujet de « Carte blanche à Pieter Kerstens ! »

  1. Bonjour,
    Ce qui a “couler” le FN c’est le discourt de Marie, qui n’affiche plus son nom “Le Pen”,
    l’Europe pourrait être une bonne chose, car en s’unissant on serait plus puissant que les USA, mais une vraie Europe, pas une demi comme maintenant. C’est à dire, le même régime social, la même taxation, les mêmes salaires, Etc … sur TOUT le territoire, comme au USA. Supprimer l’OTAN, qui ne se justifie plus que par notre asservissement aux USA, qui envoient leur troupes nous envahir et provoquer M.Poutine, alors que cet organisme a été créé pour opposer une force au “Pacte de Varsovie”, qui lui, n’existe plus de même que la menace. Remplacer cela par un état-major européen, de plus on n’aurait plus à palabrer avec la Turquie et son despote de “président”. Et comme nous ne serions plus sous la domination US, ils n’auraient pas nos armées pour faire la guerre partout sur la planète contre ceux qui ne suivent pas leur idées, ils seraient même capable de provoquer une guerre contre nous !!!

  2. Je crois que le Front National, ou quel que soit le nom qu’il se donnera, est arrivé à bout de course. Il ne progressera plus. Il s’est essoufflé et le retrait, tôt ou tard, de Marine Le Pen sonnera le glas.
    Pour attirer de nouveau électeurs, il doit en perdre d’autres. Il est condamné, au mieux à stagner, au pire à se dissoudre et, probablement, disparaître.
    C’est à regret que je dis cela, car je tiens à rester objectif… Je vois l’avenir que, vu mon âge, je ne connaîtrai pas, infiniment sombre.

    • “En politique, le désespoir est une sottise absolue” a prétendu un célèbre homme politique français.

      Pour être tombé dans la marmite politique dès l’âge de 14 ans, j’ai connu des scores électoraux de notre famille nationaliste à 0,5%, et je constate maintenant que plus d’un tiers des français votent pour le FN, quasiment sur des thèmes identiques à ceux d’il y a déjà 40 ans : insécurité, immigration, impôts, drogues, corruption. Croyez-vous que la situation va s’améliorer dans les 10 ans à venir ?
      La nouveauté c’est bien évidemment la problématique de l’euro et de l’Europe, vecteur d’une mondialisation mortifère pour notre culture et notre civilisation en voie de remplacement par l’art contemporain, la déliquescence des mœurs et le métissage à tous les étages…
      NE PAS DESESPERER ! Camarade, au combat !

  3. Ceux qui pensent que changer de nom est la solution (bancale) se trompent lourdement , ce nom FN signifie un changement complet sur la politique de banksters qui continuera avec MACRON et qui ne peux ètre que sans honneur ni fidélité au peuple français .

  4. A partir du moment où l’on montre son programme anti-système, l’attachement à nos valeurs, notre culture et notre patrimoine, la défense de notre manière de vivre et son opposition aux puissances d’argent et au mondialisme l’on aura beau changer de nom, toujours on aura droit à l’opposition de toutes les forces des medias inféodés à la bienpensance boboïste … personnellement Front National, ça en jette !

  5. J’ai pris connaissance du texte et des réactions ,dans lesquels il y a pas mal de bonnes idées.. mais aussi des avertissements justifiés. Il y a pourtant un aspect qui n’est abordé et qui est le plus important, nonobstant la fraude électorale dont les preuves commencent à surgir. Cet aspect concerne l’entourage de Marine Le Pen… qui l’empêche de dire la vérité et de démolir Macron. Aussi longtemps que l’on ne peut pas dire toute la vérite… ça ne sert à rien de changer nom …etc….. Pour dévoiler la vérité il faut évidemment connaître le passé et avoir les mains libres. Pour le moment Marine est tenue par “le diable”… elle le sait, les autres le savent.. la presse le sait..et surtout le père le sait…. mais personne ose le dire. Ca c’est le drame du Front National, comme d’ailleurs des autres partis de la soi-disante extrème droite qui ont vendu leur âme au diable.

    • Exact, mais je n’oublie pas que le diable chante avec nous et à 75 ans nous tous les nationalistes solidaristes nous gagnerons car nous sommes la seule vérité politique plausible en Europe .
      Vive l’APF Kamarades .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *