Trump, nous l’avions bien dit !

Publié par NATION le

Si notre famille de pensée, prise dans son ensemble, véhicule les plus hautes valeurs. Elle a aussi une fâcheuse tendance à la naïveté, comme si elle refusait de voir à quel point le système politico-financier peut être retors.

Et c’est ce qui arrive, une fois de plus, à tous les patriotes qui se sont emballés suite à l’élection de Donald Trump comme président des USA.

Les raisons de cette fascination ? Il allait arrêter l’immigration, il y avait dans son entourage, des gens “d’extrême-droite” et il allait arrêter l’interventionnisme US à tout crin.

6 mois après, quel est le bilan ?

  • les décrets anti immigration sont tellement mal faits (volontairement ou non) que la justice américaine les a tous bloqués
  • Trump a viré du Conseil National de Sécurité, son conseiller le plus “marqué à droite”
  • les USA viennent de bombarder l’armée syrienne

NATION fut une des rares organisations politiques de notre camp à avoir été très réservée quant à l’élection de Trump. Et une fois de plus, nous avions raison !

Les USA sont et restent le centre de destruction des peuples et des nations !


6 commentaires

Horizon · 7 avril 2017 à 11 h 05 min

Reste à expliquer en quoi la situation aurait été meilleure avec Rodham-Clinton …

    hvl

    hvl · 7 avril 2017 à 11 h 39 min

    On n’a pas dit ça. On dit juste que c’est chou vert et vert chou !

Le Ket · 7 avril 2017 à 11 h 46 min

Make America great again… au détriment de l’Europe ! Effectivement, nombreux sont ceux dans nos rangs qui ont applaudi à la défaite de dame Hillary et à l’élection de Donald, milliardaire inculte et arrogant.
Les bombardements de l’US Air Force sur une base de l’armée syrienne ouvrent un chapitre nouveau dans le conflit du Proche-Orient et confirment que les américains ont aidé, dès le début, à l’expansion de Daesh en Irak et en Syrie.
Les masques tombent et les Européens vont encore être victimes du Nouvel Ordre Mondial, par ricochets.

Bismarck · 7 avril 2017 à 14 h 32 min

C’est vrai, on l’a eu bien profond en misant sur Trump.

albert · 12 avril 2017 à 1 h 20 min

c’est pas 6 mois mais 3 mois. prise de fonction en janvier

    hvl

    hvl · 12 avril 2017 à 10 h 22 min

    Nous voulions bien entendu dire, 6 mois après la parution de nos articles (novembre 2016).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *