Conner Rousseau (PS flamand) défraie la chronique avec ses propos sur Molenbeek!

Publié par NATION le

Le président du Parti Socialiste flamand Conner Rousseau a récemment fait beaucoup parler de lui en évoquant Molenbeek en des termes peu élogieux et vindicatifs, rappelant à demi-mots les “heures les plus sombres de notre histoire” lol.

Quand je roule dans Molenbeek, moi non plus je ne me sens pas en Belgique. Mais la plupart de ces personnes sont nées ici. Le plus important est qu’elles parlent notre langue et qu’elles travaillent. A Bruxelles, à cause de la pénurie d’enseignants, des gens donnent cours en arabe en classe, parce qu’ils ne parlent pas français. Inacceptable. Et que fait le gouvernement flamand ? Il augmente le coût des cours de langue pour réduire les listes d’attente

Des propos qui heurtent non seulement sa famille politique mais également l’ensemble du pays ; c’est une “Belgique bien-pensante endeuillée” qui s’est réveillée le 26 avril 2022 ─ car si les socialistes eux-mêmes se mettent à dénoncer la tiers-mondisation et l’africanisation de la Belgique, alors qui se dressera donc pour défendre les droits des sans-papiers, des migrants, des clandestins et autres mineurs isolés qui pullulent dans notre pays ? lol

Fouad Ahidar, député bruxellois Vooruit et président du Parlement flamand de Bruxelles, a aussitôt réagi en ces termes

C’est inacceptable et très grave. C’est juste stigmatisant pour la commune de Molenbeek et c’est malsain […] C’est clair que s’il continue sur sa lancée, s’il n’a pas compris que Bruxelles est une ville cosmopolite alors il y a un vrai problème politique.”

Certaines forces ont manifestement décidé que Bruxelles devait devenir une sorte de grande ville multiculturelle, multiethnique et multiraciale type, et nos chers dirigeants ont bien l’intention de pousser plus loin, beaucoup plus loin dans cette direction.

Le président du PS bruxellois, Ahmed Laaouej, s’est lui aussi farouchement opposé au tournant extrémiste que semble prendre Conner Rousseau :

Ces propos sont intolérables, stigmatisants et xénophobes. Bruxelles est une région cosmopolite avec des quartiers connaissant une grande diversité de population. Ils méritent mieux qu’un mépris digne d’une discussion de bistrot. Lamentable et insupportable

Bruxelles sera diverse ou ne sera pas : ce sont ses députés, eux-mêmes issus de cette “diversité” qui l’affirment ! Et Catherine Moureaux (PS) est bien décidée à ne pas laisser passer une once de parole allant dans un sens différent, allant même jusqu’à comparer son “camarade” socialiste à l’extrême-droite (horresco refferens).

Jamais venu à Molenbeek, Conner Rousseau se met de manière caricaturale dans la roue de la droite extrême, méprisant par là 100.000 Molenbeekois

Oui, se faire traiter d’extrême-droite pend au nez de quiconque dresse le constat de la substitution de population, du changement de peuple que subit l’Europe de l’Ouest.

Monsieur Rousseau vient de l’apprendre à ses dépens ! Conner, si tu as des problèmes dans ton parti et vu que maintenant, tu viens de faire un pas vers la vérité, n’hésite pas à nous rejoindre 😉 LOL

Visuel que nous avions récemment publié et dont les récents propos de Rousseau ne font que confirmer

1 commentaire

kerstens pieter · 29 avril 2022 à 16 h 17 min

Cet imbécile de Rousseau découvre en 2022 ce que des centaines de milliers de Bruxellois ont constaté depuis 40 ans : que Molenbeek est la jumelle de Marrakech et qu’il ne faut plus prendre l’avion, car le Maroc est devant notre porte !
Chaussée de Gand ou rue Marie-Christine sont des souks maghrébins où tout se vend …même l’herbe et la résine la plus pure.
Selon le sociologue Jan Vertongen, dans la région de Bruxelles il y avait 60% d’habitants d’origine immigrée en 2020. Certaine écoles primaires auraient même 95% de petits élèves d’origine étrangère qui parleraient un sabir anglo-arabo-moldave.
Ce melting-pot est la conséquence de la politique désastreuse imposée par des pourriticards de droite, du centre et de la gauche depuis plus de 50 ans.
Molenbeek, d’abord base de repli pour les assassins de l’ETA, a été sous le parrainage de Philippe Moureaux un repaire de takfiristes arabo-musulmans, terroristes sanglants des attentats en France et en Belgique.
Tous ceux qui ont fermé les yeux en favorisant l’immigration/invasion, responsable des maux qui gangrènent le quotidien des Bruxellois, devront être jugé et condamné.

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.