NATION est-il d’extrême-droite ?

Publié par NATION le

Pour nous à NATION, nous pensons qu’il est toujours constructif de faire ou de recevoir des remarques positives, y compris des critiques…tant qu’elles restent polies et argumentées autrement qu’avec des amalgames trop faciles et éculés. 

Néanmoins, il faut que les choses soient claires ! NATION ne fait ni dans le complexe, ni dans la repentance. Nous récusons l’appartenance à “l’extrême droite”, non pas pour des motifs liés au “politiquement correct”, mais bien car rejetant le modèle libéral et celui d’une droite molle, nous n’acceptons pas, d’être situés à la droite de cette droite !

NATION est un mouvement nationaliste et identitaire, sans racisme primaire et sans outrance. Mais nous avons aussi une fibre très sociale, ce que nous appelons le solidarisme.

En Belgique francophone, la “droite de la droite”, ou autrement dit, les partis dits de “droite nationale” ou “populiste”, ont souvent refusé le dialogue ou le débat avec NATION. Se contentant parfois de justifier ce refus en reprenant les étiquettes que des ennemis, pourtant communs, nous collent. 

Et lorsque ces groupes veulent faire des alliances entre eux, des “cartels” comme ils disent pompeusement parfois, ils sont le plus souvent éphémères. L’égo des dirigeant(e)s prenant souvent le pas sur l’idéologie et la bonne entente. Et puis, il ne faut surtout pas être trop « durs » pour « l’image », comme si le reniement empêche de se faire traiter de « facho »…

Donc, à NATION, nous préférons jouer crânement notre chance et sans complexes ! Nous avons la chance d’avoir de vrais militant(e)s de terrain, et nous savons que personne d’autre en Belgique francophone, ne représente nos idées !

Et très sincèrement, nous préférons perdre avec nos idées, plutôt que de gagner avec celles des autres. Nous retenons également les échecs des patriotes “BCBG” du PP et les courtes vies de certains groupuscules qui ne réapparaissent qu’aux élections, installant ainsi une division improductive. 

NATION n’a donc aucune leçon à recevoir de personne ! D’autant plus que NATION a une légitimité de par sa longévité.

Ceci dit, tout le monde peut nous aider à améliorer certaines choses car nous ne sommes pas parfaits, et nous le savons. Des gens qui ont d’autres sensibilités ou des femmes ou hommes, jeunes ou moins jeunes, qui voient les choses sous un autre angle, sont évidemment les bienvenus ! Nous sommes toujours ouverts aux débats et aux conseils avisés. 

Osez franchir le pas et venez à notre rencontre !


Jean-Pierre Demol
Président d’honneur du Mouvement NATION

demol@nation.be

Méchants et dangereux extrémistes de droite (selon Le Soir)

 


1 commentaire

Pieter KERSTENS · 13 avril 2022 à 15 h 29 min

Pour ma part, je considère que le mouvement NATION se situerait dans la doctrine sociale-nationaliste ou même justicialiste, idéologie défendue en son temps par l’Argentine Eva Péron.
On retrouve une forte similitude idéologique avec les thèses défendues au Moyen-Orient par Michel Afflak au Liban et Antoun Saadé du Parti Social National Syrien .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *