Les Talibans à Kaboul? L’inexplicable fiasco afghan!

Publié par NATION le

NDLR : Le 30 Juin dernier, nous avions déjà publié un article sur le désastre afghan. Mais nous ne pensions néanmoins pas que tout irait aussi vite et qu’à peine plus d’1 mois plus tard, Kaboul tomberait. Nous pensons que les événements de ce jour méritent que nous remettions cet article à la une. Et vous pourrez y lire, qu’une fois de plus, nous avions tragiquement raison !

Les attaques du 11 septembre 2001 avaient bien évidemment provoqué une réaction américaine consistant, en un premier temps, en une intervention militaire en Afghanistan pour y détruire les bases d’Al Qaeda mais aussi pour chasser les Talibans du pouvoir.

En quelques mois, la mission fut accomplie ! Et bien que n’étant pas des admirateurs béats de la politique étrangère américaine, nous ne pûmes que nous féliciter de la fin de ce qui était devenu un sanctuaire pour le djihadisme international.

Mais le problème est qu’avec les Américains, c’est que même quand ils font pour une fois quelque chose de bien, ils ne le font jamais longtemps…

C’est ainsi que 20 ans après, ils ont décidé unilatéralement de se retirer quasiment d’urgence d’Afghanistan.  Si l’intention en soit peut être louable, le problème est qu’en deux décennies, ils ont été incapables non seulement de détruire l’organisation politico-militaire islamiste des Talibans, mais ils n’ont pas non plus réussi à construire un pouvoir assez légitime et une armée assez solide que pour résister aux Talibans.

Au point que depuis plusieurs semaines, dans tout le pays, les districts tombent les uns après les autres aux mains des islamistes. Au point que l’on peut raisonnablement craindre que les Talibans ne reprennent le pouvoir sur l’Afghanistan d’ici peu.

Après 20 ans de guerre, des dizaines de milliers de soldats occidentaux envoyés sur le terrain, des dizaines de milliards investis, des milliers de morts, comment en est-on arrivé là ?

Eh bien tout simplement car les Américains, très capables de détruire, sont incapables de construire des  états forts, honnêtes, représentatifs, ayant une vraie légitimité auprès du peuple. Alors qu’en 2002, les Afghans étaient fatigués des Talibans, 20 ans de jeux politiques, de soutien à des corrompus, d’erreurs, de magouilles et de guerre mal gérée ont fait qu’aujourd’hui les Talibans sont plus populaires que jamais.

Les Afghans disent souvent « les talibans sont durs mais ils sont justes ». Ce qui démontre l’étendue et l’importance de la corruption qui règne aujourd’hui en Afghanistan.

Sans compter que le trafic d’opium a repris de plus belle avec l’arrivée des USA, qu’il a généré d’énormes bénéfices et qu’il a bien évidement influencé certains comportements américains.

Le retrait précipité des USA peut être dû à des soucis budgétaires majeurs. Cela peut être un gage donné par Biden à l’aile gauche du parti démocrate. Cela peut être aussi faire partie d’un plan visant comme d’habitude, à déstabiliser la région par la relance d’une guerre civile. Et ainsi empêcher l’Iran voisin d’exercer une influence sur l’Afghanistan. Ou pour d’autres obscures raisons qui nous échappent encore. Mais cela nous prouve encore une fois que pour leur sécurité, les pays européens ne doivent compter que sur eux-mêmes et cesser d’être les marionnettes politiques et militaires des USA !


2 commentaires

kerstens pieter · 30 juin 2021 à 18 h 58 min

Il ne faut quand même pas oublier que c’est Bill Clinton, président américain, qui a signé la première directive en 1999, permettant l’envoi d’armements, de munitions et de finances pour armer les talibans !

    hvl

    hvl · 1 juillet 2021 à 8 h 45 min

    En effet, on aurait pu aussi rappeler la responsabilité des USA dans la première prise de pouvoir des Talibans

    Il en serait d’ailleurs pas étonnant qu’ils aient pris un nouvel accord avec ces derniers

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *