Quand l’argent des Bruxellois finance, en douce, la mouvance “Ecolo”!

Publié par NATION le

Vous savez tous qu’il existe un financement public qui fournit une dotation financière aux partis, en fonction de leurs résultats  électoraux.

Mais les partis politiques traditionnels, par le biais  des subsides aux ASBL, ont trouvé le moyen d’ encore augmenter leur manne financière.

Un exemple  avec les ASBL ” vertes” chargées de traiter du problème de la mobilité des cyclistes à Bruxelles : il y en a 5 (!) qui reçoivent  des subsides.

5 associations de cyclistes pour une  seule ville ! Associations qui se sont partagées, cette année, 5.200.000€ de subsides !!!

Il serait intéressant  de savoir combien de permanents salariés grâce à cette  somme  financière, dépendent de la mouvance Ecolo ?

Il serait aussi utile de voir en quoi consistent les tâches de ces  salariés afin d’être sûr que cet  argent public ne sert pas à financer indirectement les activités d’un parti politique ou l’autre.

Mais il est en  tous cas certains que cet apport financier donne à la mouvance écolo, une possibilité de pratiquer le clientélisme… avec l ‘argent de tous les Bruxellois, même ceux qui n’ont pas voté pour eux !

L’écologie est une chose trop sérieuse que pour la laisser aux écologistes. Vert et identitaire : Résistance Verte !


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *