Chaos sanitaire, NATION dénonce les coupables!

Publié par NATION le

Treize mois de crise sanitaire, avec une pandémie qui perdure, avec les populations soumises à l’isolement, aux restrictions, à la perte de proches ou d’amis.

Les gens n’en peuvent plus ! La jeunesse prend le chemin de la révolte et de l’incivisme et les vrais coupables ? eux, restent passifs, impunis, et persistent en plus, dans leurs mensonges. Et qui sont ces coupables ? Au niveau national, ce sont nos ministres fédéraux et régionaux, neuf ministres de la Santé, tous(tes) plus incompétants(tes) les un(e)s que les autres ! Et c’est sans compter une équipe de scientifiques “choisis”, payés pour à la fois, alarmer ou donner de faux espoirs à la population. 

Mais ce n’est pas tout ! Les coupables sont aussi parmi les têtes pensantes et dirigeantes de l’Union européenne, dont le comportement est honteux et criminel. Mais n’oublions pas l’autre grand coupable, le monde des entreprises pharmaceutiques, le “big pharma” ! Ces derniers s’enrichissent honteusement avec l’argent des contribuables européens et semblent décider à la place de nos dirigeants politiques. C’est là l’image même, du contrôle absolu des multinationales pharmaceutiques, sur nos vies !

D’après une députée européenne française, qui y a récemment consacrée une intervention percutante, les députés européens n’auraient aucun regard sur les négociations et les contrats entre l’UE et les labos pharmaceutiques. Seuls Trois contrats leur auraient été fournis. Contrats que la députée a montré publiquement et où les détails les plus importants sont carrément masqués. Et d’expliquer, que “pour les autres contrats, il faut attendre le bon vouloir des bigs pharmas pour qu’ils les signent”. Ce qui laisse légitimement penser que ce sont eux qui décident et non les dirigeants politiques.

Nous devons également subir des retards importants de livraison de vaccins, ce qui retarde aussi la vaccination. Et nous devons nous contenter d’explications vagues ou hypocrites de nos politiques. C’est honteux et criminel, car largement bien payés, les « big pharma » auraient pu partager la posologie des vaccins les plus performants avec les laboratoires du monde, tous capables de les reproduire. Et permettre ainsi l’accélération et la généralisation mondiale de la vaccination, sauvant ainsi des centaines de milliers de vies. Et aujourd’hui, nous sommes en plus à la merci de variants, dont on a aucune certitude quand à l’efficacité des vaccins. 

Il faut aussi dénoncer les profits des « big pharma » ! Selon des députés européens, c’est déjà 15 milliards d’€ de chiffres d’affaires et une marge pour Pfizer de 20 à 25 %. Quant au fameux “Astrazeneca”, (“tuer les étoiles” selon la traduction du latin “astra ze neca”) il va tout simplement changer de nom, pour encore tromper les gens sur sa potentielle dangerosité au niveau des effets secondaires.

C’est honteux, on nous impose des restrictions comme en temps de guerre pendant que nos dirigeant(e)s montrent une totale incompétence dans la gestion de cette pandémie et refusent d’imposer des règles strictes aux « big pharma », alors qu’il y va de la vie de milliers de personnes. 

Encore une fois, il s’agit là d’un comportement honteux et criminel, autant de la part des politiques, que des laboratoires pharmaceutiques, qui voient le fric d’abord, avant nos vies.

Encore et toujours, NATION dénoncera ces manquements graves !

Jean-Pierre Demol

Economic crisis, Businessman using mobile smartphone analyzing sales data and economic graph chart that is falling due to the corona virus crisis, Covid-19, stock market crash caused.

2 commentaires

hvl

hvl · 14 avril 2021 à 8 h 01 min

Reçu par mail de Bernard V :
La politique “sanitaire” pratiquée en France et en Belgique est criminelle par le fait qu’on interdit les moyens simples et peu coûteux de soigner les gens avant aggravation de la maladie, pour tout axer sur des mesures liberticides et sur l’exclusivité de faux vaccins très rémunérateurs pour les biglabos pharmaceutiques. La pandémie est un prétexte utilisé pour réduire les citoyens en esclavage et détruire l’économie de la classe moyenne._

hvl

hvl · 18 mai 2021 à 10 h 09 min

Reçu par mail de Anne C.

Plutôt que de se faire empoisonner par les vaccins, le gouvernement aurait pu mettre l’accent sur la prévention. Vitamine A, D et ZINC.
L’Inde aurait distribué du zinc à ses 1,3 milliards d’habitants.
La dangerosité de l’Astrazeneca est enfin considérée. Ce qui n’empêche pas qu’on continue à proposer ce vaccin à tous. Des milliers de cas secondaires graves, et non pas 1 sur 1 million (nouveau mensonge). Le vaccin, ou plutôt, la thérapie génique Pfizer/Biontech et Moderna, sont appelés par les scientifiques “Le cheval de Troie”.

Cette thérapie contiendrait 7 mécanismes de destruction à son arrivée dans votre corps. Les effets secondaires réels seraient à observer entre le 4ème et le 14ème mois après l’injection.

Comme tous les vaccins depuis des décennies, ceux-ci, entre autres métaux lourds, contiennent de l’aluminium. L’aluminium est dit favoriser l’émergence de Alzheimer. C’est à se demander si, depuis que les gens se font vacciner chaque année contre la grippe, on n’aurait pas favoriser, en effet, l’explosion des cas d’Alzheimer chez nos aînés. L’aluminium contribue également à la stérilité. Il
détruirait la maturation des oeufs dans les ovaires. Pfizer a l’intention de vacciner tous les jeunes de 12 à 15 ans d’Europe. Tiens, tiens, n’est-ce pas l’âge auquel on devient “fertile”?

Les études faites chez le Dr Raoult montre qu’un petit pourcentage de vaccinés attrapaient le Covid 15 jours après avoir reçu la deuxième dose de vaccin. Y a-t-il dès lors vraiment une protection à ces
vaccins ?? Deux-tiers des scientifiques pensent qu’au mieux, cette protection serait de 6 mois à un an. Pfizer propose d’ailleurs déjà sa 3ème dose. A mon avis, les gens ne mourant pas comme prévu après deux doses, une troisième aura plus de chance de les achever.

Alzheimer, stérilité, des milliers d’effets secondaires, pas de protection, une 3ème dose et peut-être plus ?

Pour moi, le vaccin c’est NON ! Je tiens trop à la vie pour être empoisonnée de la sorte.

Bien à vous,
Anne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *