Vaccin, nous voulons la vérité!!!

Publié par NATION le

Les études fournies par l’industrie pharmaceutique sont produites pour nous rassurer quant à l’efficacité du vaccin contre la Covid-19. Cette ligne est suivie par le gouvernement et les autorités sanitaires. Mais le souci est que ces études comprennent des lacunes, et pas des moindres !

Ainsi, nos décideurs politiques et scientifiques ne savent pas avec certitude, si l’immunité acquise par le vaccin évitera que la personne vaccinée ne soit contagieuse.

Ils ne savent pas formellement, ce qui se passera à moyen ou long terme au niveau génétique (vaccin ARN).

Ils ne savent pas combien de temps va durer l’immunité et ils ne peuvent donc prévoir les éventuels rappels de vaccination.

Comment vont-ils observer les effets secondaires à moyen et long terme, alors que les premiers vaccinés sont les personnes les plus âgées et donc sont soit en fin de parcours, soit en espérance de vie réduite ?

NATION ne veut pas des discours « encadrés » de la presse, des politiques et des scientifiques aux ordres. Nous réclamons des données claires, concrètes, fiables et des preuves ! Nous refusons que nos anciens puis nous-mêmes, servions de cobayes pour enrichir des multinationales.

Jean-Pierre Demol

Catégories : Santé

4 commentaires

Guarneri · 30 décembre 2020 à 11 h 12 min

Bonjour, je pense que ces vaccins ne sont pas conçu pour guérir ou de protéger contre le covid ou autre,il y a certainement un but caché lié au grand reset ,

    Lacuzon · 30 décembre 2020 à 21 h 41 min

    Je pense que vous avez tout à fait raison !

kerstens pieter · 30 décembre 2020 à 16 h 51 min

Sachons raison garder, sans voir exagérément des manigances à tous les coins de rues. J’appartiens au groupe des septuagénaires, classé “à risques”. J’ai vécu les conséquences de la grippe “asiatique” en 1957 à Paris, et durant laquelle plus de 100.000 Français sont décédés. Puis, en décembre 1969 et janvier 1970, la grippe de “Hong-Kong a causé la mort de plus de 36.000 Français. Par la suite, de nombreuses grippes saisonnières ont tué des dizaines de milliers de malades, partout en Europe.
JAMAIS, les dirigeants politiques ni les médias n’ont fait autant de tintamarre autour d’une épidémie.
Et bien entendu, quand on voyage partout dans le monde, il est impératif de se faire vacciner contre toutes sortes de maladies (Hépatite B & C, choléra, typhus, fièvre jaune, etc…) en ayant pour preuve un carnet de vaccination international : le carnet jaune . Pour ma part, pas de problème particulier à recevoir ce vaccin anti-Covid, comme je me suis aussi fait vacciner contre la grippe au mois de novembre, depuis de longues années, sans trouille, sans arrière-pensées ni discipline particulière, en toute indépendance . Chacun est bien entendu libre de son choix et sous sa totale responsabilité individuelle .

Marie · 31 décembre 2020 à 9 h 19 min

Bien sûr que les études cliniques sont destinées à rassurer, c’est même le but premier: vérifier l’efficacité du vaccin et l’absence d’effets secondaires dangereux. C’est obligatoire pour enregistrer un vaccin (ou tout autre médicament) par l’Agence Fédérale des Médicaments et Produits de Santé.
Quant au suivi à long terme, il est assuré dans l’essai clinique même sur une durée de 10, 15 (ou plus) ans, c’est ce qu’on appelle la Pharmacovigilance.
Merci de ne pas asséner des infos sans vous être documenté sur ce qu’est l’essai clinique d’une nouvelle substance. Cela évitera de sortir des semi-vérités qui ne pourront qu’être exploitées par nos adversaires.

Si vous désirez qu’une scientifique nationaliste ayant travaillé dans les essais cliniques sponsorisés par le secteur académique hospitalier (recherche scientifique, pas big pharma) vous explique cela, n’hésitez pas à me contacter.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *