Evitons les “têtes de kurdes” !

Dans la mouvance « patriote » au sens large du terme, une nouvelle mode s’est créée : une sorte d’admiration sans borne pour les Kurdes au nom du fait que ces derniers se sont battus contre DAESH. Admiration particulière d’ailleurs  pour leurs femmes soldats (ça marche toujours bien ça, les nanas en uniforme)

Ce qui démontre une fois de plus, qu’avoir comme seule idéologie l’islamophobie, permet de se faire manipuler sans vergogne.

Alors avant de détailler mes propos, je voudrais néanmoins préciser les choses suivantes :

  1. Je n’ai AUCUNE sympathie pour l’Etat turc dont je rappelle d’ailleurs qu’il occupe encore un territoire européen (Chypre), ce que les récents fans des Kurdes semblent d’ailleurs ignorer
  2. Je suis pour l’autodétermination des peuples et le respect de leur identité et donc, je reconnais sans problème que le peuple kurde a des droits

Mais la vérité aussi a des droits. Donc remettons quand même quelques points sur les I.

Les Kurdes n’ont pas combattu DAESH pour nous aider mais tout simplement car ils voulaient défendre le micro-état (nommé Rojava) qu’ils ont essayé de créer dans le nord de la Syrie en profitant de cette guerre.

Les Kurdes n’ont pas vaincu DAESH car ils étaient d’intrépides et valeureux super-héros mais bien car l’aviation américaine les a soutenu à fond.

Le YPG (groupe armé des Kurdes syriens) et le PKK (groupe armé des Kurdes de Turquie mais très actif aussi en Syrie) ne sont pas des organisations qui défendent la liberté mais bien des groupes communistes d’un autre âge.

En Irak, les “gentils” Kurdes ont procédé à l’épuration ethnique des territoires qu’ils ont reconquis. Epuration visant les populations arabes, y compris les chrétiens.

Le PKK pratique le terrorisme depuis 40 ans, y compris contre son propre peuple lorsqu’il ne se revendique pas du marxisme. Et leur leader « Occalan » n’a rien à envier à al Bagdadi (chef de DAESH) au niveau de la brutalité et de la quantité de sang sur les mains

La manière dont les Kurdes sont lâchés par leurs alliés occidentaux était à prévoir mais les Kurdes eux-mêmes sont les rois de la tournure de casaque. Ils n’ont cessé de changer d’alliés tout au long de leur histoire. Voici un court résumé :

  • Dans les années 80, ils ont été soutenus par les Soviétiques et en même temps par les Israéliens (pourtant alliés des USA) mais aussi par les Syriens !
  • En 1999, leur chef Occalan est capturé par les services secrets turcs épaulés par la CIA et les Israéliens !!!
  • Avec la guerre contre DAESH, les USA ont recommencé à aider les Kurdes en leur fournissant matériels militaires et en leur offrant un appui aérien, dirigé par des dizaines de forces spéciales qui accompagnaient les forces du YPG
  • Aujourd’hui, ce sont d’autres forces spéciales US qui ont formé les rebelles syriens qui épaulent les troupes turques.. Et les USA ont bien évidemment abandonné le YPG à son triste sort. Les seuls qui maintiennent leur soutien aux Kurdes sont les Israéliens qui voient en eux, une sérieuse épine dans le pied de Bachar et d’Erdogan
  • Les Kurdes ont participé à une tentative de partition de la Syrie. Et ensuite, toute honte bue, ont demandé de l’aide à Bachar.

Le YPG est aussi soutenu par l’ensemble de l’extrême-gauche mondiale au travers d’une organisation dénommée ICOR, qui signifie en français « Coopération Internationale de partis et d’organisations révolutionnaires » et qui a envoyée au Rojava des centaines de militants gauchistes. Officiellement pour aider les Kurdes à se battre. Mais avant tout, pour pouvoir apprendre à manier armes et bombes, histoire au retour d’en faire profiter l’Europe et très probablement, en priorité, certains patriotes qui aujourd’hui, par islamophobie, confondent tout et les trouvent « admirables ».

PLUS D’INFOS SUR LES GAUCHISTES AU ROJAVA ? CLIQUEZ ICI !

Pour notre part, nous estimons que la seule solution, aussi pour les civils kurdes, c’est qu’on laisse au plus vite l’Etat syrien reprendre le contrôle de l’ensemble de son territoire, y compris ce qu’on appelle le Kurdistan syrien.

Hervé VAN LAETHEM

Une réflexion au sujet de « Evitons les “têtes de kurdes” ! »

  1. Les Kurdes des indo-européens comme nous, ont toujours fait le mauvais choix, ne serai-ce qu’en se convertissant musulmans, alors qu’eux mêmes sont issu d’une vraie grande civilisation…!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *