Affaire VEVIBA : c’est toute la classe politique qui nous empoisonne !

A chaque scandale alimentaire en Belgique, c’est le même numéro. Tout le monde fait semblant d’être étonné. On promet plus de vigilance, etc…Jusqu’à la suivante et ça recommence.

Ces scandales liés à la chaine alimentaire sont un des exemples frappants qu’en fait, c’est tout le système qui est pourri et qu’il n’y a plus que le profit qui compte. Et que les montants en jeu sont tels que cela doit, comment dire, encore augmenter le niveau d’incompétence de certains services de contrôle…

Le système politico-financier qui nous dirige est prêt à nous laisser empoisonner, juste pour le fric.

Ce ne sont pas des mesurettes qu’il faut pour arrêter ça, il faut simplement changer tout le système !

 

2 réflexions au sujet de « Affaire VEVIBA : c’est toute la classe politique qui nous empoisonne ! »

  1. Bonjour.
    Je trouve bizarre que aucun consommateur Belge de cette viande n’a été intoxiqué.
    Je me pose des questions.
    Cette entreprise tiens 30%du marché belge.
    Serai ce peux être 30% de viande non HALL?

  2. Il y a bien l’AFSCA, agence de contrôle alimentaire, qui en général, fait un travail satisfaisant, reconnu au niveau Européen, en ce qui concerne les viandes belges exportées . Apparemment, c’est au niveau national qu’il existe des lacunes sur les règles d’hygiène dans les abattoirs, et dans les boucheries industrielles, les petits artisans étant le plus souvent les victimes . Il faut savoir que la réglementation sur la sécurité alimentaire vient en grande partie de l’Europe, ce qui favorise parfois les grosses industries, qui investissent, et pour qui on ferme les yeux, “pas vu, pas pris” !

    Néanmoins, ce contrôle devrait s’opérer déjà à partir de l’élevage, auto-contrôle par l’éleveur, et contrôle régulier par une agence agréée telle, l’AFSCA . En effet, les possibilités d’infection de la viande commencent chez l’éleveur : Nourriture ou eau infectée que les animaux ont ingérés – Infection dans l’environnement – Contact avec des animaux malades, etc . Il faut déjà des mesures à ce niveau-là , car on peut déjà y trouver des métaux lourds, des pesticides, de la dioxine …

    Je pense, en tant qu’ancien président du Mouvement NATION, pourvoir présenter au nom du Mouvement, une partie des contrôles nécessaire et réguliers, qui devraient être fait et, par une agence de contrôle, mais également en interne de l’entreprise :

    • Manipulation de la viande (et des aliments en général), son emballage, son transport et/ou son stockage .
    • Traitement et gestion des déchets
    • Protection contre les nuisibles (rats-souris)
    • Nettoyage et désinfection COMPLÈTE du matériel et machines (couteaux, machines de découpe, hachoirs …)
    • Contrôle stricte de la chaîne du froid et éventuellement, qualité des eaux utilisées
    • Bonne santé et hygiène corporelle du personnel qui manipule viandes et autres aliments
    • Équipement correct du personnel pour une bonne hygiène lors des manipulations des produits alimentaires .

    Voilà déjà quelques éléments qui, fait régulièrement, seraient bénéfique pour tous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *