Liège,  cité ardente ???

Publié par NATION le

Titre même pas provocateur, c’est en fait la première question que se posent toutes les personnes qui arrivent dans cette ville…

En premier, à peine un pied posé dans cette cité, ce sont d’abord les travaux omniprésents du futur tram liégeois… Par temps de pluie, c’est une boue bien collante qui vous attend, mais ne vous dites pas alors « qu’autant y aller par beau temps » parce que là la même boue, séchée,  vous fera cadeau de beaux nuages de poussière, qui, au moindre coup de vent, s’infiltreront partout, de préférence dans vos yeux et vos narines…

Ensuite, le dépaysement,  qui vous est garanti, amusez-vous à essayer de reconnaître tous les idiomes, qui ne manqueront pas de parvenir à vos douces oreilles… Liège,  ville et terre d’accueil… Avec un peu de chance, vous entendrez même parler français !!!

Troisièmement,  la mendicité, que vous ne tarderez pas à rencontrer, avec ses charmes pittoresques et des accents assez marqués.

Quatrièmement,  la drogue, avec évidemment ses consommateurs qui ne se cachent même plus et font leurs petites affaires au vu et au su de tous… De la place des Guillemins aux places Cathédrale et Saint-Lambert, vous aurez la chance de les entendre se héler à pleine gorge…

Cinquièmement, la tolérance… En effet, vous aurez là aussi la joie de voir qu’on tolère tout, même ce qui est interdit, comme cette burka, par exemple que j’ai croisé en pleine place St Lambert. La porteuse est d’ailleurs passée à côté de deux motards de la Police, manifestement trop occupés à examiner un vélo… Cette autre fois également  où,  attablé à l’Opéra avec un camarade devant nos consommations,  nous avons eu tout le loisir d’en voir passer deux autres… Normalité liégeoise où cette provocation manifeste, en violation totale avec nos Lois, n’émeut plus personne…

Sixièmement enfin, la diversité, présente partout, tout le temps, jusqu’au cœur de la Cité,  place du marché,  où se  trouve l’Hôtel de Ville, où quasiment TOUS les commerces ont été remplacés par des kebabs, et autres épiceries exotiques… Juste devant le Perron, symbole s’il en est des libertés liégeoises… Ironie ultime…

Mais attention, si vous êtes de droite où  mieux encore identitaire, alors tout ce qui précède, toute cette belle tolérance, vous n’y aurez pas droit, vous ! Car selon certains, vous êtes un ennemi de la liberté, et que dans cette belle Cité si « toléraaante », si fière de ses « vaaaleeuurs », « on ne veut pas de « fachos » dans les quartiers… Pas de liberté pour les ennemis de la Liberté,  NO PASARAN !!! » Et blabla…

Si, en plus, en bon militant, vous avez le malheur de faire votre travail, alors on essaiera de vous intimider en vous soumettant à moult fouilles corporelles et contrôles d’identité jusqu’à ce que vous compreniez le message : « Vous n’êtes pas le bienvenu, partez, vite, ne dérangez pas le « vivre-ensemble » !!!

Voilà ce que c’est une ville sous direction gauchiste !

VIVEMENT QU’ON PASSE LE BALAI !!!

L’enraciné.

Nous, le coq wallon, on l’aime bien avec une croix celtique…

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.